Cluny

 

Le Centre des monuments nationaux prolonge l’exposition « Degrés », sculpture de Carole Benzaken à l’abbaye de Cluny jusqu’au 15 mars 2020. Dans cette abbaye monumentale, Carole Benzaken élève un escalier énigmatique et impossible, qui réveille l’écho des psaumes des degrés chantés sur les marches du Temple de Jérusalem puis, durant des siècles, à Cluny.

Le Centre des monuments nationaux a confié une carte blanche à l’artiste Carole Benzaken qui propose une création in situ invitant à une réflexion sur les « restes archéologiques » de l’abbaye. Installé dans la double nef de l’ancien Cellier des moines, bâtiment à usage domestique construit vers 1275, l’escalier déroutant conçu par l’artiste capture la lumière changeante au fil des jours. Avec cette installation, Carole Benzaken souhaite faire entrer en dialogue l'espace architectural de l’abbaye de Cluny et ses couches d'histoire croisées.

« Degrés » fait ainsi référence aux quinze psaumes des degrés, cantiques hébreux récités en gravissant les marches du Temple de Jérusalem et, plus tard, médités et chantés en latin par les moines clunisiens. L'arrivée en surplomb des visiteurs suggèrera une plongée dans les entrailles du sol qui est aussi une remontée dans le temps historique.

Ouvert tous les jours de 9 h 30 à 17 h.