Edenwall conférence.jpg

Pendant ses études sur la gestion et la protection de la nature en 2014, Antonin est amené à faire un stage à Madagascar. Par la suite, il aura envie de réaliser ses rêves après l’obtention de son BTS. Son souhait, partir en Alaska sur les traces du loup.

C’est alors que commence un périple sur une petite île isolée en Alaska. L’endroit reculé est alors accessible uniquement en hydravion. Il retracera avec le public ces 3 mois pendant lesquels il vivra et travaillera avec un pêcheur, où il alliera travail pour cet homme (Jerry) et le plaisir de faire des photos. C’est ainsi qu’il verra deux loups, deux instants en parfaite connexion avec la nature.

Il expliquera par la suite son expédition en solitaire et en autonomie totale pendant 23 jours en Laponie. Il se retrouvera alors seul, avec ses skis, sa tente et son traîneau à 16 heures de train et 4 heures de bus de la capitale suédoise.

Pour finir, il racontera comment il a été amené à descendre une rivière en canoë dans le Yukon. Une excursion de 500 kilomètres dans les pas du grizzly.

Le public était complètement subjugué par les récits du jeune explorateur. Ses révélations et ses anecdotes étaient accompagnées d’un diaporama sur grand écran. À l’issue de chaque aventure, un échange se faisait avec les spectateurs qui avaient une multitude de questions à lui poser.

Le jeune homme, avec des rêves plein la tête, souhaite à l’avenir travailler de nouveau sur l’Alaska, au cours de plusieurs excursions afin d’avoir une vision en profondeur. Dans l’idéal, il aimerait travailler avec National Geographic pour continuer à prendre des photos dans ces lieux reculés.

Un livre intitulé Le loup continue de courir dans les forêts d’Alaska sortira à 1000 exemplaires en février retraçant ces trois aventures du grand Nord. Un projet qui a vu le jour suite à quatre années de travail grâce à un site de financement participatif sur lequel 617 précommandes ont été réalisées. Les livres restants seront disponibles lors de ses expositions.

Les bénéfices des ventes seront reversés à une association de protection de la nature : l'ASPAS (association de protection pour les animaux sauvages).

Il reviendra très certainement à Edenwall exposer son travail et dédicacer les livres qu’il lui reste au printemps prochain.

Marine Detroyat

 

 

DETROYAT - Antonin Charbouillot (01).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (03).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (04).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (13).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (19).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (17).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (16).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (15).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (14).jpg

DETROYAT - Antonin Charbouillot (20).jpg