JPC CANDIDAT 2020 - 1.jpg

A lire, les extraits du discours ; à voir, les photos du moment. 

C'est devant une salle du Pavillon comble, en présence notamment du président du Conseil départemental André Accary, que Jean-Patrick Courtois a annoncé qu'il conduirait « une liste d’ouverture, une liste qui exprime toutes les sensibilités, une liste qui agit au service de tous et, par dessus tout, veut faire réussir Mâcon. Oui, j’aime Mâcon ! Oui, j’aime le Mâconnais ! Cette liste se nommera "Mâcon, la ville aimée", pour écrire une nouvelle histoire d'amour. Le 15 mars, votez pour "Mâcon, la ville aimée". »

 

Extraits du discours du candidat

Mes amis,

Il y a des rendez-vous qu’il ne faut pas rater !

Ce soir, je sens, devant vous tous, nombreux, que ce rendez-vous fait partie de ces grands moments qui, quelque part, nous concernent tous.

Nous ouvrons ce soir le débat électoral municipal de 2020, le combat pour donner à Mâcon de nouvelles perspepectives, de nouveau enjeux et une nouvelle énergie.

Jean-Patrick Courtois a brossé, à grands traits, son action politique depuis 20 ans, « les 300 millions d’investissements qui ont changé notre ville », la baisse de l’endettement, de l’ordre de 30%. 2ème point évoqué, le quasi plein-emploi sur le bassin de vie, grâce aux plus de 3 600 entreprises privées, employant plus de 26 000 personnes. Site emblématique illustrant le dynamisme économique de la ville : la cité de l’entreprise, qualifiée à l’époque par l’opposition municipale, de projet idiot, voué à l’échec, aujourd’hui tremplin pour les entreprises.

« L’emploi industriel est aussi une des grands enjeux pour notre territoire, qui se dote d’une offre adaptée en termes de surfaces et de services pour accueillir des projets industriels d’envergure. »

3ème sujet évoqué par le maire candidat, la bonne dynamique démographique. « La décroissance démographique est enfin enrayée. La ville de Mâcon, grâce à son attractivité, a regagné de la population. »

Après ce rapide bilan, Jean-Patrick Courtois a tracé cinq grandes directions pour l’avenir, touchant la qualité du cadre de vie, la proximité, la sécurité et la tranquillité, la cohésion sociale et le développement économique et de l’emploi.

Conversion à l’hydrogène des parcs roulant, station de production d’hydrogène, développement du chauffage urbain, déploiement de la fibre optique, adaptation de notre réseau de transport urbain, accessibilité, déploiement de la vidéosurveillance dans les écoles, les points de collecte, le renforcement des effectifs de notre police municipale, le soutien aux associations, « un vecteur essentiel de cohésion sociale. »

Sur le plan économique, le maire candidat mise sur les deux grands projets Saône digitale (la revitalisation d’une friche industrielle dans la zone sud de Mâcon, anciennement site de l’usine Essex) et la nouvelle autoroute ferroviaire, qui fera de Mâcon « un noeud de logistique multimodal extrêmement fort ».

« L’autre grande cause pour faire entrer Mâcon dans le monde de demain est la poursuite de nos efforts pour la revitalisation de notre centre-ville. »

« Pour le combat électoral qui nous attend, j’ai besoin de vous car, je vous le dis, aucun combat n’est gagné d’avance. »

 

La présentaiton de la liste se fera lors d'une prochaine réunion. 11 colistiers issus de La République en marche sont annoncés. 

A suivre sur macon-infos. 

Rodolphe Bretin 

JPC CANDIDAT 20202 - 1.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 - 11.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 1.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 - 14.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 - 12.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 7.jpg

 

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 6.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 5.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 4.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 3.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 2.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 9.jpg

JPCOURTOIS CANDIDAT 2020 2901 - 8.jpg