FOOTBALL UFM st apo 2020 24.JPG

Les joueurs de l’UFM jouaient ce dimanche après-midi leur dernier match de la phase aller, et quel match avec la réception de Saint-Apollinaire, co-leader de son groupe de R1.

Après leur large victoire à La Charité (0-4) le week-end dernier, les Mâconnais voulaient confirmer sur leur pelouse de Pierre Guérin ce dimanche, face à Saint-Apollinaire, équipe de haut de tableau. Co-leader du championnat, au coup d’envoi, le club de Côte d’Or ne cache pas ses ambitions, les mêmes que l’UF Mâconnais : la montée en National 3 en fin de saison.

Autant dire que c’est une grosse affiche, parrainée par le Conseil départemental de Saône-et-Loire, qui attendait les 400 supporters présents au stade. Pourtant, l’enjeu a vite pris le pas sur le spectacle. « On a vu aujourd’hui deux équipes qui se craignaient ! C’était vraiment un match à ne pas perdre autant pour eux que pour nous », souligne Jean Acédo.

Les deux équipes se sont laissé peu d’espaces, les occasions ont été rares d’un côté comme de l’autre en première mi-temps, même si Jérôme Belleville, le gardien mâconnais, a sauvé ses coéquipiers à deux reprises. L’UFM a réagi en contre et sur coup de pied arrêté… Sur un corner, le ballon est dégagé en catastrophe sur la ligne par les joueurs de Saint-Apollinaire, dans la continuité de l'action, Ludovic Okih-Okih est à la réception d’un beau centre et ouvre le score à la 36ème minute.

« Sur l’ensemble du match le nul est équitable »

Après la pause, les visiteurs reviennent avec d’autres intentions et égalisent rapidement sur une belle action collective à la 52ème minute. Tout est à refaire pour les Mâconnais qui se laissent malheureusement surprendre une seconde fois à la 70ème minute. Menés sur leur pelouse, les joueurs de Jean Acédo vont faire preuve d’une belle solidarité et réagir rapidement. À la 75ème minute, sur un dégagement de Belleville, Abdoul Kone, arrivé cet hiver, dévie magnifiquement le ballon sur Ndiankou Ndoye qui fait parler sa pointe de vitesse pour tromper le gardien sur un centre-tir fuyant au premier poteau.

Le score ne changera plus dans une fin de match très tendue (expulsions sévères de Jérémy et Jean Acédo à la 85ème minute, suivies de celles d’un joueur de Saint-Apollinaire deux minutes plus tard). « On peut avoir des regrets en prenant ce but égalisateur trop vite en deuxième mi temps, mais sur l’ensemble du match le nul est équitable. »

À mi championnat, l’UFM occupe la troisième place de son groupe à deux points du leader Saint-Apollinaire, et un point d’Is Selongey 2, deuxième. « Il reste treize matchs, le bilan est pour le moment positif, mais à nous de ne pas nous endormir sur nos lauriers et de continuer à travailler et à avancer. Si on fait la même deuxième partie de saison que la première, on peut espérer quelque chose d’intéressant… »

Prochain rendez vous dimanche 9 février à Paron… un autre match difficile, à ne pas perdre, puisque les Icaunais sont revenus à un point de l’UFM grâce à leur victoire ce dimanche sur Selongey (2-0).

D. C.

 

 

FOOTBALL UFM st apo 2020 25.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 26.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 2.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 23.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 22.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 21.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 20.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 19.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 18.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 17.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 16.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 7.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 15.JPG

 FOOTBALL UFM st apo 2020 14.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 13.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 12.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 11.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 10.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 9.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 8.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 6.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 5.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 4.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 3.JPG

FOOTBALL UFM st apo 2020 1.JPG