vendredi 25 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Communiqué CGT éduc'action

Au mois de janvier, les établissements ont reçu leurs moyens en heures d’enseignement (Dotation Horaire Globale) afin de préparer la rentrée 2020. Cette dotation, allouée par le rectorat aux établissements, détermine le nombre de classes, les effectifs par classe ainsi que les groupes à effectifs réduits.

Avec l’annonce par le rectorat de la suppression de 104 postes d’enseignants et de 7 postes d’administratifs pour la rentrée 2020, les moyens de fonctionnement sont de nouveau en baisse.

Sur le terrain, les équipes pédagogiques refusent cette baisse des moyens qui promet une rentrée sous tension avec des conditions d’études qui ne permettent pas la réussite de l’ensemble des élèves :

- En collège, dans de nombreux établissements les effectifs pourront atteindre 30 élèves par classe et les dédoublements deviennent une exception.

- Pour les élèves du second degré c’est la double peine, à la baisse des enseignements programmée par les réformes du lycée et de la voie professionnelle s’ajoutent des conditions de travail et d’apprentissage dégradées. Nous sommes loin des ambitions pour l’Ecole affichée et les actes ne reflètent pas les paroles.

A cela l’institution oppose deux arguments purement comptables : « la solidarité » entre les académies (nous devons rendre des moyens à d’autres académies) et la baisse démographique en Bourgogne. Pour la voie professionnelle, des formations voient leur capacité d’accueil réduite alors que la demande existe, ou bien des formations ferment sous prétexte qu’ « elles n’insèrent pas dans l’emploi », mais rien n’est proposé à la place pour les jeunes.

Pour la CGT Educ’action, cette saignée au nom de la « solidarité » est inacceptable. La solidarité ne se place dans cette politique comptable qui obéit à la seule volonté de réduction des dépenses publiques dont les familles et les jeunes sont les premières victimes. Nous considérons que l’Etat a le devoir de maintenir les services publics au plus près des territoires et des populations. Pour cela, il doit avoir une politique d’éducation, de formation et d’insertion ambitieuse et déconnectée des contraintes budgétaires. Nous demandons des moyens pour construire l’avenir. 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

LGV Paris-Lyon : des travaux spectaculaires sur la ligne la plus circulée de France

TRAVAUX ligne tgv 24 aout  2.jpg
La Ligne à Grande Vitesse (LGV) Paris-Lyon est la première LGV française inaugurée en 1981 et la plus circulée d’Europe avec un tiers du trafic TGV national.

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

VITICULTURE : Les appellations Champagne, Bourgogne, Alsace et Centre-Loire appellent le Gouvernement à un sursaut

Ces appellation réunies pèsent 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 2 milliards pour les vins de Bourgogne. Les vignerons demandent une juste place dans le plan de relance de l’économie annoncé cet automne.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation