jeudi 2 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

JDF_Portraits_viticultrices_08032020montage_0001.jpg

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes et du salon des vins de France en Mâconnais à Charnay, Macon-infos est allé à la rencontre de viticultrices pour recueillir leur vision de la place des femmes dans le monde de la viticulture. Portraits.

 

JDF_Portraits_viticultrices_08032020_0001.jpg

Béatrice Robin (Domaine Louis Robin – Chablis 1er cru, en compagnie de sa fille Michèle)

Les femmes ont leur place dans la viticulture. Les exploitations se sont mécanisées, c’est donc plus facile à travailler, moins physique. Il faut être passionné, comme dans tous les métiers. Il y a de plus en plus de femmes qui exploitent et qui font leur vin. Je pense qu’il y a une touche différente et j’ai l’impression que les clients aiment que ce soit diversifié. Nous avons notre place, pas de souci !
Je suis dans le métier depuis une trentaine d’années et j’ai toujours travaillé avec mon mari. Je vois que dans le Chablis, de plus en plus de filles reprennent le domaine de leurs parents. J’ai moi-même deux filles, dont une qui passe son BTS Viti-oeno. La relève est là !

 

JDF_Portraits_viticultrices_08032020_0002.jpg

Marie-Christine Bautista (Domaine Tupinier-Bautista – Mercurey 1er cru)

Je vois de plus en plus de femmes dans le monde du vin. En Bourgogne, beaucoup de filles de viticulteurs prennent la relève de leurs parents. Par contre, elles ne viennent jamais très jeunes : elles font leur vie et reviennent ensuite sur le domaine. C’est bien, comme cela, elles font leur expérience par ailleurs et voient autre chose. C’est un métier très difficile, il faut être présent, il faut savoir faire beaucoup de choses : le travail de la vigne et du vin, bien sûr, mais aussi l’administratif, le commercial. Il faut être partout !
Les femmes ont un palais plus fin que les hommes, plus subtil sur certains vins. De plus en plus, les femmes font de très beaux vins.

 

JDF_Portraits_viticultrices_08032020_0003.jpg

Nathalie Fabre (Domaine de l’Harmas – Châteauneuf du Pape, en compagnie de son fils Romuald)

Je suis installée depuis 20 ans et au début je ne voyais pas beaucoup de femmes dans le milieu du vin. Aujourd’hui je m’aperçois qu’il y a beaucoup plus de femmes qui reprennent les domaines ou qui travaillent en tant qu’ouvrière agricole.
Les femmes apportent un plus à la viticulture avec un palais un peu différent des hommes. Du côté de la clientèle, le fait d’être une femme viticultrice a tendance à interpeler.
J’encourage les jeunes filles à se lancer dans les métiers de la viticulture, à condition d’être passionnées. C’est un travail très diversifié avec le côté vignes, le côté vin et la vente. C’est bien de toucher à tout au début, avant de se spécialiser par la suite. Si elles aiment ça, les portes sont ouvertes ! C’est un milieu d’hommes, certes, mais dans lequel les femmes sont bien acceptées.

 

JDF_Portraits_viticultrices_08032020_0004.jpg

Diane de Puymorin (Château d’Or et de Gueules – Costières de Nîmes)

La viticulture était un milieu masculin mais il y a de plus en plus de femmes. C’est un métier où l’apport des femmes est assez intéressant parce que nous avons une approche du vin qui n’est pas forcément la même que celle des hommes. Nous n’avons pas la même approche sur la qualité des tanins. Nous faisons des vins qui sont peut-être un peu plus plaisir, un peu plus gouleyants, un peu plus gourmands.
Parallèlement au nombre croissant de femmes dans le vin, je note aussi un intérêt de plus en plus fort pour les vins faits par des femmes. Après, le plus important reste de faire des bons vins. C’est la base ! Etre une femme dans le vin, est plutôt un atout selon moi… à condition d’avoir gagné sa place et d’être appréciée pour la qualité de ses vins.
La relation hommes-femmes dans le monde viticole est plutôt sympathique parce que lorsqu’on a un problème de tracteur et qu’on est coincée dans les vignes, les voisins débarquent beaucoup plus rapidement !

 

JDF_Portraits_viticultrices_08032020_0005.jpg

Véronique Remond (Domaine Gueugnon-Remond – Saint-Véran)

Il y a de plus en plus de femmes dans la viticulture, mais malheureusement nous sommes souvent cantonnées au bureau et dans les tâches administratives.
La “touche féminine” dans le vin, je n’y crois pas trop. Je pense que c’est une histoire de marketing. C’est comme dans tout, il y a de très bonnes viticultrices, comme il y a de très bons viticulteurs. Je trouve un peu sexiste de mettre en exergue que la femme serait supérieure aux hommes.
Et qu’on soit homme ou femme, le métier devient de plus en plus difficile !

 

Propos recueillis par David Delecroix

TIR A L’ARC : Martine Grain, des Archers mâconnais, championne régionale

BFC podium Martine GRAIN 1ère.jpg
Le week-end dernier, à Auxonne, se sont déroulés les championnats de Bourgogne-Franche-Comté de tir à l’arc pour adultes avec 13 archers mâconnais qualifiés. Tous les résultats.

TENNIS DE TABLE : Résultats mitigés pour les Charnaysiens

TENNIS TABLE CHARNAY FEV202022 - 1.jpg
Une seule équipe à domicile, la régionale, mais une superambiancecedimanche après-midi à la Bâtie.

HANDISPORT : La boccia régionale a fait étape à Mâcon

BOCCIA MACON 16012020 BOURG - 1.jpg
Le centre Omnisport de Mâcon accueillait ce vendredi la troisième édition du concours régional de boccia, une discipline paralympique en plein essort ces dernières années en France, et qui a rassemblé une quarantaine de participants de la région.

TRIATHLON : Julien Brunet et Benoît Mouvault s'entraînent pour un Ironman en 2021

Semi_marathon_Mâcon_2018_0213.jpg
Les deux Mâconnais, passionnés de sport, se lancent un nouveau défi en se préparant en duo pour un triathlon longue distance.

MÂCON : Les jeunes du club de chambara ont rapporté des médailles

CHANBARA MACON3.JPG
Le club mâconnais a participé le week-end dernier à la Coupe de France de chambara des jeunes à Paris.

JUDO : Belle participation au tournoi de Noël de Mâcon

tournoi judo Macon.jpg
Une trentaine d’équipes d’enfants a participé à la compétition qui s'est déroulée ce dimanche au complexe sportif des Saugeraies.

PHOTOS : Pleins feux sur le triathlon du Téléthon !

triathlon ^acon téléthon 2019.jpg
Plus 80 participants, de 7 à 83 ans, ont pris le départ hier matin à la piscine pour les 8 heures de natation, VTT et course à pied, challenge organisé par le Triathlon club de Mâcon.

MOTO-CROSS : Un été compliqué pour le Moto-club de Mâcon...

AG Moto club Mâcon.jpg
Jean-François Baudras, Président du club, a ouvert l'assemblée générale devant un bon nombre d'adhérents.tes. Il est éviemment revenu sur les difficultés rencontrées cet été

ESCALADE : 420 grimpeurs au 3ème Openwall à Charnay

ESCALADE openwall 201938.JPG
Samedi tout au long de la journée, le complexe Edenwall a accueilli la 3ème édition de l’Openwall. Des « microbes » aux vétérans, de 7 à 65 ans, ils étaient tous là pour une journée de grimpe… et de compétition !

TENNIS DE TABLE : L'équipe Mâcon 1 tient sa « finale »

Mâcon tennis de table.jpg
A lire aussi, les résultats de toutes les équipes

TENNIS DE TABLE : Belles performances pour les pongistes charnaysiens

2019-11-09 - rencontre à Charnay.jpg
Forte ambiance à la Bâtie ce samedi avec les trois équipes de Départementale en compétition, seule l’équipe de Régionale étant attendue le lendemain à Varzy.

SPORT BOULES : Les qualifications pour le championnat de France junior de boules lyonnaises à Charnay

BouLyonaiz.jpg
La première journée des qualifications pour le championnat de France junior de boule lyonnaise s'est déroulé ce samedi au boulodrome de Charnay.

PÊCHE - Concours "Défi Est" : 69 bateaux à la poursuite des carnassiers de la Saône

Défi Est carnassiers Mâcon.jpg
Pour la première fois, une manche du concours de pêche aux carnassiers « Défi Est » s’est déroulée à Mâcon ce week end, au centre Paul Bert. Les résultats en détail.

TENNIS DE TABLE : 160 pongistes au tournoi national de Mâcon

tennis table Mâcon 2019.jpg
Actualisé : Xu Gang remporte l'édition 2019 du tournoi national de tennis de table de Mâcon, le seul de ce niveau en Bourgogne.