Bilan_Salon_des_vins_de_France_Charnay_08032020_0002.jpg

Patrick Buhot, président de l’association Charnay Evènements qui organise le salon des Vins de France en Mâconnais, se montrait soulagé ce dimanche après-midi. Après avoir craint l’annulation du salon, pour cause de Coronavirus, et une forte baisse de la fréquentation dans ce contexte anxiogène, il pouvait s’enorgueillir d’avoir limité les pertes : avec 3872 entrées enregistrées sur les 3 jours, la baisse de fréquentation ne serait « que » de 12 % par rapport à l’année dernière. Fort heureusement pour les exposants présents – aucun n’a décommandé sa participation – la baisse des ventes n’a pas été aussi forte que celle des entrées selon M. Buhot qui se dit soulagé d’avoir pu assurer la manifestation.

Du côté des exposants, même son de cloche. Si on notait bien sûr un tassement de la fréquentation, on affirmait de pas percevoir d’incidence notable sur le chiffre d’affaires.

David Delecroix

 

Bilan_Salon_des_vins_de_France_Charnay_08032020_0001.jpg

Tout le week-end, les membres du club Kiwanis mixte 2 Roches de Prissé ont vendu des gaufres et des gâteaux au profit de la petite Zoé, sourde de naissance, qui ne peut pas dialoguer avec ses parents, ses frères et sœurs. Le 19 avril, les Kiwanis organisent un vide-grenier au château de Salornay Hurigny, pour financer l’apprentissage de la langue des signes pour l’ensemble de la famille de Zoé.

Bilan_Salon_des_vins_de_France_Charnay_08032020_0003.jpg