mercredi 19 janvier 2022

MISS lou ann 2020 3.JPG

La Charnaysienne est la nouvelle Miss Saône-et-Loire. Quelques heures après son élection, la jeune femme a repris son rythme métro, boulot et (un petit peu) dodo, en région parisienne où l’étudiante en management est actuellement en stage. Et après une journée de travail, elle a répondu à Mâcon-infos…

 

Quelle a été votre première pensée à l’annonce de votre élection ?

Directement à ma famille à mes amis qui étaient présents dans la salle. Je me suis dit qu’ils devaient vraiment être contents, ils s’étaient investis dans cette élection, ils m’ont beaucoup soutenue. Beaucoup avaient fait le déplacement à Paray et ils ne l’ont finalement pas fait pour rien. Au delà de ça, j’étais super contente d’avoir représenté mon département. C’est une chose que je voulais vraiment, je n’ai pas pleuré, mais j’avais un les larmes aux yeux. Je me suis vite reprise pour les photos !

 

Qu’est-ce qui vous a le plus impressionnée ?

Je savais qu’il y avait des personnes qui étaient là spécialement pour moi, mais je ne m’attendais pas à autant de soutien dans la salle. Quand je défilais sur scène, j’entendais les applaudissements et mon nom crié par pas mal de monde. J’ai été très surprise et ça m’a fait chaud au cœur. Mille personnes qui vous regardent, on ne s’en rend pas compte, mais c’est énorme ! J’ai fait pas mal de danse et de galas au Théâtre de Mâcon notamment, mais j’avais oublié cette sensation d’être autant regardée quand on est seule sur scène. Je vais devoir m’y habituer parce qu’en tant qu’ambassadrice de mon département, je vais faire quelques événements avec le comité Miss Bourgogne et aller à la rencontre de celles et ceux qui me soutiennent et des partenaires. Je vais devoir être très organisée pour pouvoir gérer la vie parisienne la semaine, et les retours en Bourgogne et en Saône-et-Loire le week-end, mais j’ai hâte de vivre ces moments là.  

 

Depuis samedi, on a plus souvent entendu parler de la petite sœur de Miss France, de la sœur de Marine que de Lou-Anne, comment vivez-vous cela ?

Pour être totalement sincère, c’est plutôt mes proches que ça peut déranger, moi pas du tout ! C’est ma sœur, c’est totalement humain de me comparer à elle. Même moi si je voyais qu’il y avait la petite sœur d’une miss France qui se présentait je dirais aussi « Oh, mais c’est la sœur de… » C’est quelque chose que je ne prends pas mal du tout. Et puis ça reste ma sœur. Si on parle d’elle, si on parle de moi, c’est top. J’ai eu cette peur de la comparaison avant de me présenter peut-être. C’est pour cela que j’hésitais à me présenter, mais à partir du moment où j’ai choisi de le faire, je savais dans quoi je m’engageais. Je me doutais de certains titres accrocheurs, mais j’ai vraiment accepté. Il le fallait avant de participer à cette élection, pour pas que ce soit un problème pour moi et que je le vive mal. Donc je m’y attendais, c’est ce qui se passe et ça ne me dérange pas.

 

Être miss, ce n’était pas un rêve de petite fille et pourtant vous y voilà. La prochaine étape, c’est l’élection de Miss Bourgogne le 3 octobre…

Je ne sais pas ce que ça va donner en octobre, mais je peux vous dire que je vais donner le meilleur de moi-même et c’est le public qui décidera ! Certes être miss, ce n’est pas du tout un rêve, mais ça peut devenir un objectif ! Quand je fais quelque chose, j’essaie toujours de le faire à fond. C’est mon caractère, je suis quelqu’un de très déterminée et de persévérante dans tout ce que j’entreprends.

 

En tant qu’ambassadrice de la Saône-et-Loire, il y a un endroit que vous appréciez particulièrement ?

Je dirais la Roche de Solutré. Quand j’étais plus jeune, j’allais très souvent y faire une petite marche, pour les randonnées en famille c’est super… et ça va faire plaisir à ma maman ! Après la Saône-et-Loire est un très beau département par ses paysages, sa belle culture, sa gastronomie, son espace viticole, sans oublier les gens qui sont très accessibles et j’ai hâte d’aller à leur rencontre.

 

Propos recueillis par Delphine Cresson

 

MISS lou ann 2020 2.JPG

Photos : F. Didden

MISS lou ann 2020 1.JPG

LUGNY - Guy Galéa : « Retrouver l'échelle des valeurs »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Guy Galéa, maire de Lugny.

VARENNES-LÈS-MÂCON - Guy Mantoux : « Prévoir le développement pour l’avenir ! »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Guy Mantoux, maire de Varennes-lès-Mâcon.

MÂCON : Prochain Repair Café le 27 janvier

Marre de jeter, de racheter ! Venez, nous réparons ensemble

LA ROCHE-VINEUSE - Robert Luquet : « Tolérance, respect, compréhension »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Robert Luquet, maire de La Roche-Vineuse.

PIERRECLOS - Rémy Martinot : « La commune fait peau neuve en 2022 ! »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Rémy Martinot, maire de Pierreclos.

MÂCON : Revue des services pour le ministre de l'Intérieur ce matin au commissariat, siège de la DDSP 71

Zoom sur l'unité des atteintes aux personnes (UAP) qui traite des violences intra-familiales, en augmentation très préoccupante.

ST-AMOUR-BELLEVUE – Josiane Casbolt : « La Saint-Valentin est de retour ! »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Josiane Casbolt, maire de St-Amour-Bellevue.

PHOTOS : Les Roches au-dessus des nuages

Notre reportage photos…

MÂCON : une neige de pollution inquiétante

Depuis vendredi matin, une étrange neige, qui ne tombe pas du ciel, est présente en ville.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « La lancement du gros projet de la mandature : le restaurant scolaire »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Roger Thévenot, maire de Crêches-sur-Saône.

FUISSÉ - Éric Lagrange : « Je m’engage à célébrer les vœux 2021 & 2022 dès que la pandémie le permettra »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Éric Lagrange, maire de Fuissé, qui nous fait part des projets pour son village et ses vœux pour la…

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Saône et Loire, département le plus dynamique sur le front de l'emploi salarié

Au troisième trimestre 2021, l'emploi continue sa progression en Bourgogne-Franche Comté et pour le 5e trimestre d'affilé selon la dernière étude publiée par l'INSEE.

DAVAYÉ - Michel Du Roure : « Avec la pandémie, la commune a attiré de nouveaux habitants »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Michel Du Roure, maire de Davayé.

COVID-19 : 172 classes fermées dans l'académie de Dijon

Elles étaient 98 lundi 10 janvier. Les détails par département.

MÂCON : Aller plus haut pour des élèves du lycée Lamartine

Ce vendredi, Isabelle Pandazopoulos était présente au CDI du lycée Lamartine pour des séances de travail avec deux classes de seconde.

MÂCON - Grève dans l'Éducation nationale : 200 manifestants rassemblés devant l'Inspection académique

Le moment est historique. Parents d'élève, enseignants.es et personnel de direction étaient mobilisés pour la même cause ce 13 janvier 2022, celle d'une école juste et libérée des pesanteurs et contraintes envahissantes de l'administration. Pour cela, ils demandent des moyens et d'être entendus par le ministre.

CHEVAGNY-LES-CHEVRIÈRES - Philippe Commerçon : « Que 2022 soit une année d'apaisement ! »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Philippe Commerçon, maire de Chevagny-les-Chevrières.

CHÂNES - Brigitte Darmedru : « Malgré le flou, gardons espoir »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Rencontre avec Brigitte Darmedru, maire de Chânes.

VINZELLES - Yves Andreux : « Travaux à venir ! »

Moment important du début d’année, les cérémonies de vœux des maires ont été annulées en raison du contexte sanitaire. macon-infos a souhaité donner la parole à chacun d’entre eux et est allé à leur rencontre pour évoquer l’actualité dans leur commune et leurs projets à venir. Première rencontre avec Yves Andreux, maire de Vinzelles.