jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

CHARNAY Robin20 (23).JPG

Mercredi, la liste Tous pour Charnay, menée par Christine Robin, a tenu une réunion publique salle Ballard. 200 personnes sont venues écouter les différentes thématiques proposées par leur projet municipal et échanger avec les colistiers.

 

Katia Casteil, colistière, coach professionnelle et formatrice à Charnay, a présenté les différents groupes réunis par thème.

Claudine Gagneau, ancienne adjointe en charge de l’animation économique de la ville a ouvert la présentation sur le thème de l’environnement.

Le projet propose d'équiper les policiers municipaux de vélos électriques, de soutenir les équipes pédagogiques pour faire des écoles des lieux écologiques et exemplaires, d'orienter la restauration scolaire vers davantage de produits provenant de circuits courts Bio ou a minima issus de l’agriculture raisonnée, engager un programme de développement des voies cyclables et des cheminements doux, installer des bornes de recharge électrique pour les véhicules.

La responsabilité environnementale est l’affaire de tous et sur ce point la commune doit être exemplaire. Christine Robin a proposé que le rôle du Premier Adjoint soit complètement dévolu à cette mission.

CHARNAY Gagneau Environnement.JPG

 

S’en est suivi l’intervention de Florian Duvernay, entrepreneur dans le domaine de la finance, de la comptabilité et du contrôle de gestion à propos de la fiscalité. Il a rappelé « que les finances de la commune de Charnay restent fragiles » et souligné l'engagement « à ne pas augmenter les taux pendant toute la durée de la mandature.

CHARNAY Florian Duvernay Finances.JPG

 

Marie-Pierre Beaudet, Ancienne directrice d’une résidence pour personnes âgées et très investie au sein d’associations charnaysiennes, s’est ensuite exprimée sur le sujet de la tranquillité publique.

Nous multiplierons le nombre de caméras de vidéo protection, nous engagerons la réfection totale de l’éclairage urbain en utilisant les nouvelles technologies moins énergivores, nous sanctionnerons toutes les formes d’incivilité : La tranquillité publique est le premier devoir du Maire, et Christine Robin assumera pleinement sa responsabilité d’autorité de police.

CHARNAY Beaudet tranquillite.JPG

 

Sur les sujets de l’urbanisation et de la circulation, la parole est donnée à Patrick Buhot, travailleur indépendant, tout juste retraité. « Le rythme des constructions vous inquiète. Nous serons donc très attentifs aux demandes de permis de construire, quitte à engager une révision du plan local d'urbanisme si nécessaire pour contraindre les demandes. »

Pour ce qui est de l’existant et notamment la Nouvelle Coupée, il y a urgence à trouver des solutions. Nous en ferons le bel écoquartier promis aux charnaysiens. Nous réfléchirons également au partage sécurisé de l’espace public. Par ailleurs, nous conserverons la gratuité totale du stationnement sur la commune.

CHARNAY Buhot Urbanisme.JPG

 

Concernant la vie associative, Jean-Paul Basset salarié dans l’industrie mais fort de son engagement associatif a pris la parole pour affirmer l'engagement au soutien apporté aux associations ainsi que la mise en place d'un système transparent et argumenté concernant l’attribution des subventions. Une attention particulière sera donnée aux associations œuvrant au quotidien pour l’inclusion de tous et pour l’accessibilité. Il en sera de même concernant celles engagées dans une démarche de développement durable. Enfin, en signe de reconnaissance du travail des bénévoles chaque année, sera célébré la Journée mondiale du bénévolat.

CHARANY Vie associative.JPG

 

Loïc Brasseur, hôtelier, s’est quant à lui exprimé sur le commerce et les entreprises. « La ville de Charnay bénéficie d’un tissu commercial exceptionnel. Nous mettrons tout en œuvre pour défendre et conforter les commerces. Pour y parvenir, nous encouragerons la création d’une association de commerçants. C’est avec elle que nous élaborerons la politique d’animation commerciale de la commune. Nous inciterons également les entreprises charnaysiennes à participer à la vie de la commune. Nous conserverons les rendez-vous thématiques et festifs et en créerons de nouveaux. Il semblerait également qu’il n’y ait aujourd’hui pas assez de lieux de convivialité, nous saurons encourager leur création. »

CHARNAY commerce.JPG

 

Virginie Chevalier, agent administratif à l’hôpital de Mâcon, maman d’une petite fille de 9 ans et présidente de l’association des parents d’élèves de Champgrenon, a présenté la thématique enfance et jeunesse dont le point d'orgue est la défense d'écoles de quartier, de proximité, dans une ambiance village. La formation des personnels encadrant les activités périscolaires sera renforcée. La politique d’offre de services à destination de la jeunesse sera construite avec le Conseil Communal des Enfants.

CHARNAY Chevalier ecole.JPG

 

Pour finir, Christine Robin a conclu :

« Je veux aujourd’hui m’engager pour la ville où je vis, comme je me suis engagée jusqu’à présent dans la ville où je travaillais, là où se trouvait notre entreprise familiale. On me fait souvent le procès de n’être pas née à Charnay, mais faut-il être né à Charnay pour être Charnaysien ? Si comme je l’ai entendu, la population charnaysienne a doublé depuis 40 ans, il faudrait donc dénier à la moitié des habitants de Charnay la légitimité de s’intéresser au sort de notre ville, c’est une vision bien particulière de la démocratie ! En revanche, nous devons être unis pour tourner la page des querelles stériles, nous devons être animés par la même volonté de placer les charnaysiens d’aujourd’hui au cœur du projet. Je réaffirme que je ne serai candidate ni aux sénatoriales ni aux législatives. Je me consacrerai entièrement aux intérêts des Charnaysiens avec la force de l’engagement que l’on me connaît.

CHARNAY Robin20 (16).JPG

Pour réussir nous avons un cap, nous avons une volonté notre liste n'est pas un rassemblement de circonstances le temps de la campagne électorale, mais c'est bien une équipe solide, cohérente, soudée qui n'explosera pas en vol à la première difficulté... Je ne suis pas celle qui ne finit jamais ses mandats. Pour marquer la force de nos engagements, pour garantir nos promesses, pour cimenter notre équipe, nous avons signer ensemble une charte de valeurs qui va bien au delà d'une simple étiquette partisane politique.

L'honnêteté, l'intégrité, la responsabilité environnementale, le respect des différences la bienveillance universelle et surtout la discipline budgétaire. C'est fort de ces engagements et de ces convictions que nous nous présentons à vous. Fort de ces valeurs nous nous sommes attachés et engagés à mener une campagne d'idées constructives en regardant l'avenir et en proposant ce que nous croyons être le meilleur pour notre ville. Nous avons aussi à cœur de renforcer le dialogue entre les Charnaysiens et la Ville. Ainsi, nous nous engageons à mettre notamment en place les Consultations charnaysiennes, un rendez-vous annuel, afin de présenter les grands projets et de recueillir vos avis et propositions. Nous créerons un Conseil des sages, composé de personnalités charnaysiennes reconnues, qui sera le garant de la transparence et de l'objectivité de ces consultations. Plus qu’un programme à la Prévert, c’est une méthode que nous vous proposons : pragmatisme, réalisme, bon sens, mais aussi écoute, adaptabilité, réactivité, détermination, volonté... sont les valeurs qui fondent notre équipe. Nous sommes venues à vous avec un vrai projet au delà des luttes intestines dont nous avons trop souffert. Notre détermination est pleine et entière, notre attachement sincère au service de notre ville, des charnaysiennes et des charnaysiens. Vous pouvez compter sur nous comme nous nous allons compter sur vous le 15 mars pour voter Tous pour Charnay au premier tour. Vive Charnay et merci à vous ! »

M. A.

CHARNAY Robin20 (14).JPG

Photos : M. A.

CHARNAY Robin20 (20).JPG

CHARNAY Robin20 (2).JPG

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.