jeudi 21 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Le collectif Mâcon citoyens tient à remercier les électrices, électeurs et les soutiens qui ont permis à notre liste d’obtenir plus de 29% des voix au premier tour des élections municipales ce dimanche 15 mars. Avec 6 élus au conseil municipal et 4 élus au conseil communautaire, cette élection confirme la belle dynamique engagée depuis plus d’un an.

Nous regrettons que si peu d’électeurs se soient exprimés lors de ces élections, qui auraient certainement dû être reportées. Mais le contexte sanitaire exceptionnel que nous connaissons n’explique pas tout. L’abstention a ainsi atteint des sommets à Mâcon, à près de 69% contre 55% sur toute la France.
Le nouveau conseil municipal a été élu par 31% des électeurs inscrits, ce qui signifie que seulement 8,8% du corps électoral a choisi Mâcon citoyens et 18% a réélu le maire sortant et mis en place l’équipe qui conduira la politique municipale durant les 6 prochaines années.
A Mâcon, la démocratie est particulièrement à la peine ! Et c’est l’ensemble du Conseil municipal qui affiche aujourd’hui une légitimité réduite. 

L’élection du 15 mars 2020 confirme l’absence d’intérêt des électeurs pour la vie politique à Mâcon. C’est cette perte d’intérêt qu’il faut interroger. Les médias locaux que sont la presse papier et audiovisuelle n’ont ni suscité, ni organisé le débat entre les différents candidats ; le maire et président d’agglomération, M. Courtois a, quant à lui, reporté les conseils municipaux et d’agglomération prévus initialement en janvier et février 2020. Une telle crise de la démocratie profite aux intérêts de M. Courtois, qui conserve le pouvoir, et de M. Dirx qui se prépare à lui succéder. 

Trop nombreux sont nos concitoyens à ne plus croire que la politique peut changer notre quotidien.  Or ce sont bien les politiques conduites localement qui ont un impact fort sur la vie quotidienne : politique de transport, d’urbanisme, politiques sociales et environnementales. Au lendemain de cette élection, M. Courtois en affirmant qu’il appliquera le programme pour lequel il a été élu, montre qu’il n’a pas pris la mesure des bouleversements à venir. Bouleversements dont le parti auquel il appartient est responsable : crise écologique, crise sociale, crise démocratique, crise économique. 

Les élus et les membres de Mâcon citoyens vont poursuivre le travail engagé et œuvrer pour plus d’écologie, de vitalité, de solidarité et de démocratie à Mâcon et au niveau de l’agglomération (MBA). L’intervention du plus grand nombre nous permettra de réinventer l’avenir.

Notre exigence d’une démocratie participative permettra aux Mâconnaises et Mâconnais de suivre le débat municipal et s’exprimer. Nous vous donnons pour cela rendez-vous sur notre site et les réseaux sociaux pour suivre vos élus dans l’exécution de leur mandat et, dès que les conditions sanitaires le permettront, à l’occasion de rencontres. 

Mâcon citoyens

 www.maconcitoyens.fr

 

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.