lundi 26 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

COVID19 71.jpg

Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

 

Communiqué de la préfecture

Du 11 mai au 6 juillet, 16 800 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 143 personnes ont été testées positives et 698 ont été identifiées comme cas contact.

Le 7 juillet, selon l’agence régionale de santé, 24 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Deux patients étaient pris en charge en réanimation, 11 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 746 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. En Saône-et-Loire, 201 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 3 juillet 2020, en Saône-et-Loire, 73 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 entre le 1er mars et le 29 juin. Sur cette même période, 555 résidents et 410 personnels étaient des cas confirmés ou présentant des symptômes de Covid 19. Quatre-vingt-quatorze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire à la date du 26 juin.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire en appelle à la responsabilité de tous pour adopter au quotidien et en toute occasion des comportements responsables : gestes barrières, distance physique d’un mètre, port du masque lorsque cette distance de précaution ne peut être respectée.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture

Dans le monde, la pandémie s’accélère selon l’Organisation Mondiale de la Santé. En Saône-et-Loire comme en France, jour après jour, le relâchement des comportements s’accélère aussi. C’est un sujet de grave préoccupation de voir des personnes se serrer la main, s’embrasser, se regrouper sans masques et sans respect des distances. Chaque jour les journaux regorgent de photos témoignant de ces attitudes irresponsables. Seul le comportement de chacun permettra de faire la différence. Chacun dans les prochains jours, comme depuis le début de la pandémie, doit s’attacher à porter ce message de respect des gestes barrières et du civisme comme « planche de salut ».

Du 11 mai au 1er juillet, 16 713 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 138 personnes ont été testées positives et 568 ont été identifiées comme cas contact.

Le 2 juillet, selon l’agence régionale de santé, 24 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Deux patients étaient pris en charge en réanimation, 11 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 744 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. En Saône-et-Loire, 201 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 26 juin 2020, en Saône-et-Loire, 73 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 entre le 1er mars et le 15 juin. Sur cette même période, 548 résidents et 414 personnels étaient des cas confirmés ou présentant des symptômes de Covid 19. Quatre-vingt-treize résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire à la date du 26 juin.


 

 

Communiqué de la préfecture :

En Bourgogne Franche-Comté, la Saône-et-Loire est le département qui connaît le plus fort nombre de personnes encore hospitalisées à ce jour et le nombre également le plus élevé des personnes en réanimation. Même si l’épidémie fléchit, cela démontre qu’elle reste présente y compris dans des formes parfois graves. Il faut poursuivre les efforts pour respecter les gestes barrières et la distanciation et continuer le dépistage pour circonscrire l’épidémie et éviter toute reprise.

118 personnes ont été testées positives, 510 ont été identifiées comme cas contacts, par 12 451 tests menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 21 juin.

Le 21 juin, selon l’agence régionale de santé, 34 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 4 patients étaient pris en charge en réanimation, et 19 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation.

Depuis le début de l’épidémie, 732 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 199 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 18 juin 2020, en Saône-et-Loire, 71 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 8 juin. Sur cette même période, 531 résidents et 401 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-douze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture :

En Bourgogne Franche-Comté, la Saône-et-Loire est le département qui connaît le plus fort nombre de personnes encore hospitalisées à ce jour et le nombre également le plus élevé des personnes en réanimation. Même si l’épidémie fléchit, cela démontre qu’elle reste présente y compris dans des formes parfois graves. Il faut poursuivre les efforts pour respecter les gestes barrières et la distanciation et continuer le dépistage pour circonscrire l’épidémie et éviter toute reprise.

115 personnes ont été testées positives, 495 ont été identifiées comme cas contacts, par 11 530 tests menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 18 juin.

Le 18 juin, selon l’agence régionale de santé, 50 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 5 patients étaient pris en charge en réanimation, et 34 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 713 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 199 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 18 juin 2020, en Saône-et-Loire, 71 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 8 juin. Sur cette même période, 531 résidents et 401 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-douze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture :

115 ont été testées positives, 494 ont été identifiées comme cas contacts, par 11 236 tests menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 17 juin.

Le 17 juin, selon l’agence régionale de santé, 53 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Cinq patients étaient pris en charge en réanimation, et 37 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 710 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 199 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 11 juin 2020, en Saône-et-Loire, 71 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 8 juin. Sur cette même période, 526 résidents et 397 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-onze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.


Communiqué de la préfecture du 14 juin

110 personnes ont été testées positives, 476 ont été identifiées comme cas contacts, par  10 248 tests menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 10 juin.

Le 13 juin, selon l’agence régionale de santé, 59 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 5 patients étaient pris en charge en réanimation, et 42 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 705 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 199 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 11 juin 2020, en Saône-et-Loire, 71 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 8 juin. Sur cette même période, 526 résidents et 397 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-onze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Afin d’éviter le risque de rebond épidémique, nous devons continuer d’appliquer tous ensemble les gestes de bon sens et rester vigilants dans notre vie quotidienne. Nos comportements individuels et collectifs conditionnent le devenir de l’épidémie. Alors, pour nous-même comme pour nos proches, soyons responsables et prudents.

 

 


 

Communiqué de la préfecture du 10 juin

8943 tests ont été menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 9 juin. 96 personnes ont été testées positives et 472 ont été identifiées comme cas contacts.

Le 10 juin, selon l’agence régionale de santé, 80 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 7 patients étaient pris en charge en réanimation, et 53 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 685 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 199 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 4 juin 2020, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 1 juin. Sur cette même période, 518 résidents et 408 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-onze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Continuons de respecter collectivement les gestes de bon sens et toutes les mesures barrières qui constituent la réussite de la stratégie de déconfinement. Nos comportements collectifs conditionnent le développement de l’épidémie, restons vigilants et ne relâchons pas nos efforts.

 

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (8/06) :

8258 tests ont été menés en Saône-et-Loire entre le 11 mai et le 7 juin. Quatre-vingt-dix personnes ont été testées positives et 467 ont été identifiées comme cas contacts.
Le 8 juin, selon l’agence régionale de santé, 99 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Sept patients étaient pris en charge en réanimation, et 67 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 662 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 198 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 4 juin 2020, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 1 juin. Sur cette même période, 518 résidents et 408 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. Quatre-vingt-onze résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.Les commerces sont des lieux où la promiscuité n’est pas rare. Il est recommandé d’y porter un masque, pour se protéger, protéger les autres et limiter la propagation du virus. Ne relâchons pas notre vigilance !

 

 


 

Communiqué de la préfecture du 7 juin

Du 11 mai au 5 juin, 7854 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 88 personnes ont été testées positives et 450 ont été identifiées comme cas contacts.

Le 6 juin, selon l’agence régionale de santé, 97 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Pour la première fois depuis le 23 mars, le nombre de personnes hospitalisées est inférieur à 100.

6 patients étaient pris en charge en réanimation. Depuis le début de l’épidémie, 660 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19.

197 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé publique France du 4 juin 2020, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 01 juin. Sur cette même période, 518 résidents et 408 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 91 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Le retour des habitudes sociales ne doit pas faire oublier que le virus est toujours présent en Saône-et-Loire. Il recule mais circule toujours. Le préfet rappelle l’indispensable prudence pour se protéger et protéger ses proches en maintenant une vigilance active.


 

 

Communiqué de la préfecture du 3 juin

Du 11 mai au 31 mai, 6478 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 81 personnes ont été testées positives et 392 ont été identifiées comme cas contacts.

Le 2 juin, selon l’agence régionale de santé, 120 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 6 patients étaient pris en charge en réanimation, et 77 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 635 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 195 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 28 mai, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas de Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 27 mai. Sur cette même période, 513 résidents et 416 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 87 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 1er juin

Du 11 mai au 31 mai, 6478 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 81 personnes ont été testées positives et 392 ont été identifiées comme cas contacts.

Le 1er juin, selon l’agence régionale de santé, 130 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 6 patients étaient pris en charge en réanimation, et 86 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 622 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 195 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 28 mai, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 27 mai. Sur cette même période, 513 résidents et 416 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 87 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 31 mai

Du 11 mai au 30 mai, 6 282 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 81 personnes ont été testées positives et 366 ont été identifiées comme cas contacts. 

Le 31 mai, selon l’agence régionale de santé, 130 personnes atteintes du virus Covid 19  étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 6 patients  étaient pris en charge en réanimation, et 86 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 622 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 195 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 28 mai, en Saône-et-Loire, 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 27 mai. Sur cette même période, 513 résidents et 416 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 87 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire. 


Communiqué de la préfecture du 30 mai

Du 11 mai au 29 mai, 6004 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 80 personnes ont été testées positives et 361 ont été identifiées comme cas contacts.

Le 30 mai, selon l’agence régionale de santé, 130 personnes atteintes du virus Covid 19 étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Six patients étaient pris en charge en réanimation, et 86 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 622 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 195 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 27 mai

L’épidémie de Covid-19 n’est pas derrière nous. Ne relâchons pas nos efforts.

Depuis le 11 mai, 4631 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 72 personnes ont été testées positives et 303 ont été identifiées comme cas contacts. 

Le 27 mai, selon l’agence régionale de santé, 142 personnes atteintes du virus Covid 19étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Neuf patients  étaient pris en charge en réanimation, et 93 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 606 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 193 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 14 mai, en Saône-et-Loire, 68 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 11 mai. Sur cette même période, 466 résidents et 398 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 85 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire. 


 

 

Communiqué de la préfecture du 26 mai 

Depuis le 11 mai, 3935 tests ont été menés en Saône-et-Loire. 57 personnes ont été testées positives et 274 ont été identifiées comme cas contacts. 

Pour casser les chaînes de transmission de l'épidémie, l'État propose aux personnesqui n'ont pas besoin d'être hospitalisées, qu'elles soientpositives au Covid 19ou cas contact, de loger dans des hôtels mis à disposition. Il s'agit de garantir à ces personnes, dans le strict respect du secret médical, les conditions d'un bon isolement pendant la durée des symptômes ou pour la quatorzaine, tout en facilitant leur suivi et en réduisant les risques de contamination de leurs proches. Les frais d'hôtel et les repas sont pris en charge par l’État et le suivi sanitaire est organisé par l'Agence régionale de santé.

L’épidémie de Covid-19 est toujours active en Saône-et-Loire. Chacun doit donc rester prudent, limiter les contacts au strict nécessaire et respecter les mesures barrières. Le port du masque grand public est recommandé lorsque la distance physique minimale d’un mètre ne peut être respectée, il est obligatoire dans les transports publics. 

Le 25 mai, selon l’agence régionale de santé, 159 personnes atteintes du virus Covid 19  étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 12 patientsétaient pris en charge en réanimation, et 98 personnes restaient suivies en soins de suite et de réadaptation.

Depuis le début de l’épidémie, 586 personnes étaient retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. 193 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 14 mai, en Saône-et-Loire, 68 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 11 mai. Sur cette même période, 466 résidents et 398 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 85 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire. 

Depuis, le début de l’épidémie, la Saône-et-Loire aura, proportionnellement à sa population, connu plus de victimes que les départements environnants.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 24 mai 

Depuis le 11 mai, dans le cadre de la stratégie nationale « protéger, tester, isoler », 3935 tests ont été menés, 56 personnes ont été testées positives et 156 ont été identifiées comme cas contacts. 

Pour casser les chaînes de transmission de l'épidémie, l'État propose aux personnesqui n'ont pas besoin d'être hospitalisés, qu'elles soientpositives au Covid 19ou cas contact, de loger dans des hôtels mis à disposition. Il s'agit de garantir à ces personnes les conditions d'un bon isolement pendant la durée des symptômes ou pour la quatorzaine, tout en facilitant leur suivi et en réduisant pour leurs proches les risques de contamination. Les frais d'hôtel et les repas sont pris en charge et le suivi sanitaire est organisé par l'Agence régionale de santé.

Le 24 mai, selon l’agence régionale de santé, 161 personnes étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19. 10 patients sont pris en charge en réanimation. 106 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 575 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. Depuis le début de l’épidémie, 191 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon les dernières informations de Santé publique France qui remontent au 14 mai, en Saône-et-Loire, 68 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 11 mai. Sur cette même période, 466 résidents et 398 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 85 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire. 

 

 


 

Communiqué de la préfecture du 23 mai 

Les tensions hospitalières s’atténuent en Saône-et-Loire. Mais le virus est toujours présent dans toutes les zones du département et continue à circuler. Soyons vigilants ! Avec le déconfinement, les occasions de contact augmentent tout autant que les risques de diffusion du COVID-19. Le respect par chacun d’entre nous des mesures barrières et de la distanciation physique est important : alors quand on aime ses proches, on ne s’approche pas trop. Notre santé individuelle et collective en dépend ! 

Depuis le 11 mai, dans le cadre de la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler », 3523 tests ont été menés, 51 personnes ont été testées positives et 153 sont identifiées comme cas contacts (chiffres corrigés et actualisés). 

Le 23 mai, selon l’agence régionale de santé, 162 personnes étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19. 10 patients sont pris en charge en réanimation. 106 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 574 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19. Depuis le début de l’épidémie, 191 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 22 mai 

Aucun relâchement n’est acceptable. Le virus reste clairement présent dans tout le département. 55 personnes ont été identifiées comme étant positives au Covid 19 depuis le 11 mai, en Saône-et-Loire, sur les 3423 tests de dépistage effectués en laboratoire, dans le cadre de la nouvelle stratégie de dépistage nationale « Protéger, tester, isoler ».

Selon l’Agence régionale de santé, la recherche des cas contacts a permis, quant à elle, d’identifier 149 personnes potentiellement porteuses du virus, et qui ont le devoir désormais de s’isoler des autres afin de prévenir la propagation du virus.

Le 21 mai, selon l’agence régionale de santé, 169 personnes étaient toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19. 9 patients sont pris en charge en réanimation. 106 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 564 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19.

Depuis le début de l’épidémie, 191 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Il est de la responsabilité de chacun de surveiller l’apparition de signes qui font penser au covid-19 et de prendre contact, dès le début des symptômes, avec son médecin traitant. Cette vigilance de chacun, associée au respect absolu des mesures barrière, est un acte solidaire pour limiter la transmission du virus.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 21 mai

Le 20 mai, selon l’agence régionale de santé, 171 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (-8 par rapport au 19 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 9 patients sont pris en charge en réanimation (-1 par rapport au 19 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 106 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation (stagnation par rapport au 19 mai).

Depuis le début de l’épidémie, 562 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, soit 10 personnes supplémentaires depuis le 19 mai. Depuis le début de l’épidémie, 191 personnes (= par rapport au 19 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

La nouvelle stratégie de dépistage du Covid-19, en vigueur depuis le 11 mai, dans le cadre de la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler », poursuit sa montée en charge. En Saône-et-Loire, selon l’agence régionale de santé, depuis le 13 mai, 2433 tests de dépistage ont été réalisés dans les laboratoires. Pour 52 personnes, le test est positif.

Il est de la responsabilité de chacun de surveiller l’apparition de signes qui font penser au covid-19 et de prendre contact, dès le début des symptômes, avec son médecin traitant. Cette vigilance de chacun, associée au respect absolu des mesures barrière, est un acte solidaire pour limiter la transmission du virus.

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 20 mai

Le 19 mai, selon l’Agence régionale de santé, 179 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid-19 (-8 par rapport au 18 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 10 patients sont pris en charge en réanimation (-1 par rapport au 18 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 106 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation (-3 par rapport au 18 mai).

Depuis le début de l’épidémie, 552 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19, soit 7 personnes supplémentaire depuis le 18 mai. Depuis le début de l’épidémie, 191 personnes (+4 depuis le 18 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Le dépistage du Covid-19, dans le cadre de la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler », poursuit sa montée en charge. C’est un dispositif majeur afin de circonscrire le virus et casser les chaînes de transmission. En Saône-et-Loire, selon l’Agence régionale de santé, depuis le 13 mai, 1722 tests de dépistage ont été réalisés dans les laboratoires. Pour 38 personnes, le test est positif.
Le préfet de Saône-et-Loire est allé à la rencontre des équipes de la Délégation Territoriale de l’Agence régionale de santé (DT-ARS) de Saône-et-Loire, mobilisées depuis le début de la crise sanitaire pour protéger la population, organiser et soutenir le système de santé face au Covid-19, en lien constant avec les acteurs de santé de Saône-et-Loire. Il remercie chaleureusement l’engagement quotidien des équipes.

 

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 19 mai

Le 18 mai, selon l’Agence régionale de santé, 187 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (+5 par rapport au 17 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. Onze patients sont pris en charge en réanimation (-3 par rapport au 17 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 109 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation (= depuis le 16 mai).

Depuis le début de l’épidémie, 545 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, en stagnation depuis le 16 mai. Depuis le début de l’épidémie, 187 personnes (+1 depuis le 17 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Le dépistage du Covid-19, dans le cadre de la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler », poursuit sa montée en charge. C’est un dispositif majeur afin de circonscrire le virus et casser les chaînes de transmission. En Saône-et-Loire, selon l’Agence régionale de santé, depuis le 13 mai, 1 484 tests de dépistage ont été réalisés dans les laboratoires. Pour 28 personnes, le test est positif.

Ce matin, le préfet de Saône-et-Loire est allé à la rencontre des équipes de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de Saône-et-Loire, mobilisées pour assurer le suivi des personnes positives au Covid 19, ainsi que leurs cas contacts. Il les remercie chaleureusement pour leur engagement et leur écoute.

COVID CPAM71.jpg

COVID CPAM.jpg


 

 

Communiqué de la préfecture du 18 mai

Le 17 mai, selon l’agence régionale de santé, 182 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (= par rapport au 16 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. Quatorze patients sont pris en charge en réanimation (= par rapport au 16 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 109 personnes (= par rapport au 16 mai) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation.

Depuis le début de l’épidémie, 545 personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, en stagnation depuis le 16 mai 2020. Depuis le début de l’épidémie, 186 personnes (+1 depuis le 14 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

La nouvelle stratégie de dépistage du Covid-19, en vigueur depuis le 11 mai, dans le cadre de la stratégie nationale « Protéger, tester, isoler », poursuit sa montée en charge. Selon l’agence régionale de santé, en Saône-et-Loire, le 16 mai, 176 nouveaux résultats de tests de dépistage ont été enregistrés dont 1 positif.

Il est de la responsabilité de chacun de surveiller l’apparition de signes qui font penser au covid-19 et de prendre contact, dès le début des symptômes, avec son médecin traitant. Cette vigilance de chacun, associée au respect absolu des mesures barrière, est un acte solidaire pour limiter la transmission du virus. Le préfet de Saône-et-Loire a visité, ce matin, les installations réalisées par le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) pour accueillir le centre de dépistage du Covid 19 au Centre Hospitalier de Mâcon. Il remercie chaleureusement l’engagement et la mobilisation des sapeurs pompiers et de l’ensemble des équipes de l’hôpital de Mâcon.

TESTS COVID HOPITAL MACON SDIS.jpg

TESTS COVID HOPITAL MACON SDIS2.jpg


 

 

Communiqué de la préfecture du 17 mai

Le 16 mai, selon l’agence régionale de santé, 182 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (-9 par rapport au 14 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 14 patients sont pris en charge en réanimation (+2 par rapport au 14 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 109 personnes (-5) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation.

Depuis le début de l’épidémie, 545personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, soit 9 personnes supplémentaires par rapport au 14 mai. Depuis le début de l’épidémie, 186 personnes (+1 depuis le 14 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 14 mai, en Saône-et-Loire, 68 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 11 mai (+ 3 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 7 mai).

Sur cette même période, 466 résidents (+107 depuis le point du 7 mai) et 398 personnels (+22 depuis le point du 7 mai) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 85 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire (6 personnes supplémentaires par rapport au point du 7 mai) : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-14-mai-2020

Avec la sortie du confinement, le dépistage de toute personne présentant des symptômes, sur prescription de son médecin, s’appuie en Saône-et-Loire sur un maillage territorial de laboratoires de biologie médicale publics et privés, garantissant un accès aux tests au plus près de chez soi. C’est un dispositif majeur pour circonscrire le virus et casser les chaînes de transmission. 

L’épidémie Covid-19 appelle notre constante vigilance. Restons toujours prudents et respectons plus que jamais toutes les mesures barrières. « Chacun est responsable de tous, chacun est seul responsable, chacun est seul responsable de tous » (Antoine de Saint-Exupéry).

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 16 mai

Le 14 mai, selon l’agence régionale de santé, 191 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (+4 par rapport au 13 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 12 patients sont pris en charge en réanimation (+1 par rapport au 13 mai), ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 114 personnes (+1) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, 536  personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, soit 4 personnes supplémentaires par rapport au 13 mai.

Depuis le début de l’épidémie, 185 personnes (depuis le 13 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 14 mai, en Saône-et-Loire, 68 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 11 mai (+ 3 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 7 mai). Sur cette même période, 466 résidents (+107 depuis le point du 7 mai) et 398 personnels (+22 depuis le point du 7 mai) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 85 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire (6 personnes supplémentaires par rapport au point du 7 mai).

L’épidémie Covid-19 appelle notre constante vigilance. Restons toujours prudents et respectons plus que jamais toutes les mesures barrières. « Chacun est responsable de tous, chacun est seul responsable, chacun est seul responsable de tous » (Antoine de Saint-Exupéry).

 


 

 

Communiqué de la préfecture du 13 mai

Le 13 mai, selon l’agence régionale de santé, 187 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (- 1 par rapport au 12 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 11 patients sont pris en charge en réanimation (-3 par rapport au 12 mai), ils étaient 38 le 6 avril dans ces services. 113 personnes (+5) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation.

Depuis le début de l’épidémie, 532personnes sont retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid 19, soit 9 personnes supplémentaires par rapport au 12 mai. Depuis le début de l’épidémie, 185 personnes (+3 par rapport au 12 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid 19.

Le dernier point épidémiologique disponible de Santé Publique France date du 7 mai. Pour la Saône-et-Loire, 65 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 4 mai (+ 6 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 27 avril).

Sur cette même période, 359 résidents (+27 depuis le point du 27 avril) et 376 personnels (+116 depuis le point du 27 avril) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid 19. 79 résidents étaient décédés du Covid 19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Depuis début avril, les résidents comme les personnels des EHPAD font l’objet d’un dépistage systématique dès qu’un cas Covid 19 est confirmé au sein de l’établissement. Cela a conduit à tester 2360 personnes entre le 30 mars et le 10 mai de manière progressive (150 personnes testées la semaine du 30 mars, 800 personnes la semaine du 4 mai). 

Avec la sortie du confinement, le dépistage de toute personne présentant des symptômes, sur prescription de son médecin, s’appuie en Saône-et-Loire sur un maillage territorial de laboratoires de biologie médicale publics et privés, garantissant un accès aux tests au plus près de chez soi. C’est un dispositif majeur pour circonscrire le virus et casser les chaînes de transmission. 


 

 

Communiqué de la préfecture du 12 mai

Le 12 mai, 188 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (- 16 par rapport au 11 mai dernier). 14 d’entre-elles étaient prises en charge en réanimation (en stagnation depuis le 11 mai).

108 personnes (+1) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Les personnes retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19 sont désormais au nombre de 523 depuis le début de l’épidémie, soit 15 personnes supplémentaires par rapport au 11 mai.

Depuis le début de l’épidémie, 182 personnes (+3 par rapport au 11 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid-19.

Le dernier point épidémiologique disponible de Santé Publique France date du 7 mai. Pour la Saône-et-Loire, 65 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 4 mai (+ 6 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 27 avril).

Sur cette même période, 359 résidents (+27 depuis le point du 27 avril) et 376 personnels (+116 depuis le point du 27 avril) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 79 résidents étaient décédés du Covid-19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France : 

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-7-mai-2020

La sortie progressive du déconfinement a débuté ce lundi 11 mai. Le virus est toujours présent et actif. Restons mobilisés, ne relâchons pas notre vigilance.

 


 

Communiqué du 11 mai

Le 11 mai, 1er jour de sortie progressive du confinement, 204 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire pour le Covid 19 (- 6 par rapport au 9 mai dernier). 14 d’entre-elles étaient prises en charge en réanimation (+1 par rapport au 9 mai). 107 personnes (-4) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation.

Les personnes retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19 sont désormais au nombre de 508 depuis le début de l’épidémie, soit 7 personnes supplémentaires par rapport au 9 mai. Depuis le début de l’épidémie, 179 personnes (+6 par rapport au 9 mai) sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid-19.

Le dernier point épidémiologique disponible de Santé Publique France date du 7 mai. Pour la Saône-et-Loire, 65 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 4 mai (+ 6 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 27 avril). Sur cette même période, 359 résidents (+27 depuis le point du 27 avril) et 376 personnels (+116 depuis le point du 27 avril) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 79 résidents étaient décédés du Covid-19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France : 

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-7-mai-2020

Le virus est toujours présent. Continuons à respecter strictement les gestes barrières afin de  protéger les plus fragiles, et faire en sorte que le virus ne passe pas par nous par négligence ou désinvolture. C’est pour les plus vulnérables et les plus fragiles que nous nous battons.

 


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 09 mai :

Le nombre d’hospitalisations pour Covid19 et de prise en charge en réanimation liées au Covid-19 continue de baisser. Le 8 mai, 210 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire (-10). 13 patients étaient pris en charge en réanimation. 112 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation. Les personnes retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19 sont désormais au nombre de 499 depuis le début de l’épidémie.

Au 8 mai, 11 personnes supplémentaires ont pu retourner à leur domicile après hospitalisation par rapport à la veille. Depuis le début de l’épidémie, 172 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier des suites du Covid-19.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 7 mai, en Saône-et-Loire, au 4 mai, 65 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars, soit 6 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 27 avril. Sur la période du 1er mars au 4 mai, 359 résidents (+27 depuis le point du 27 avril) et 376 personnels (+116 depuis le point du 27 avril) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 79 résidents étaient décédés du Covid-19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-7-mai-2020

À noter que les variations suivies chaque semaine du nombre d’hospitalisations et de décès en milieu hospitalier sont régulièrement favorables désormais.

Ces chiffres ne comprennent évidemment pas les très nombreux malades qui auraient été suivis à domicile par leur médecin de ville, et encore moins les personnes dites « asymptomatiques ».

C’est pourquoi les services de l’assurance maladie (Caisse Primaire d’Assurance Maladie 71) et les médecins travaillent à mettre en place très prochainement un suivi systématique des personnes présentant des symptômes pour qu’elles soient testées et confinées. Leurs « cas-contact » seront également identifiés et soumis à test.

Les services de l’État (préfecture, sous-préfectures, direction départementale de la cohésion sociale), sont en liaison avec les principales collectivités en charge de l’action sociale (Département, communautés d’agglomération et principales communautés de communes ou communes) afin d’accompagner, voire d’héberger, dans les prochaines semaines les personnes porteuses du Covid-19, et leurs cas-contacts. Le préfet saisit cette occasion pour saluer l’engagement décisif des collectivités locales en Saône-et-Loire dans cette crise sanitaire sans précédent.

 

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 08 mai :  

Le nombre d’hospitalisations pour Covid19 est en baisse sensible. Le 7 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 220 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire (226 personnes la veille le 6 mai), alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source.

14 patients sont pris en charge en réanimation, ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 111 personnes ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation, chiffre en stagnation depuis le 6 mai. Au 7 mai, 8 personnes supplémentaires ont pu retourner à leur domicile après hospitalisation. Les personnes retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19 sont au nombre de 488 depuis le début de l’épidémie.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 7 mai, en Saône-et-Loire, au 4 mai, 65 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars, soit 6 résidents supplémentaires depuis le point épidémiologique du 27 avril.

Sur la période du 1er mars au 4 mai, 359 résidents (+27 depuis le point du 27 avril) et 376 personnels (+116 depuis le point du 27 avril) étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 79 résidents étaient décédés du Covid-19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 10 décès supplémentaire depuis le point du 27 avril. Ces chiffres correspondent à la semaine précédente.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-7-mai-2020

Hommage aux équipes des hôpitaux et des Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées dépendantes. Le lundi 11 mai ne doit pas être la marque du relâchement de notre vigilance, le respect des gestes barrières et la distanciation physique demeurent pour chacun indispensable pour les semaines à venir. Il est primordial de poursuivre nos efforts qui contiennent l’épidémie.

 

 

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 07 mai :  

Le 6 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 226 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire, alors que le 29 avril encore 243 patients étaient hospitalisés, selon la même source. 14 patients (-5) sont pris en charge en réanimation, ils étaient 38, le 6 avril dans ces services. 111 personnes (+7) ont pu être placées en soins de suite et de réadaptation, le même jour. 8 personnes ont pu retourner à leur domicile après hospitalisation. Les personnes retournées à domicile après leur hospitalisation pour le Covid-19 sont au nombre de 480 depuis le début de l’épidémie.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars. Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés du Covid-19 dans les EHPAD de Saône-et-Loire, chiffre stable depuis le 2 mai selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

Aujourd’hui, comme après le 11 mai, le respect des gestes barrières et la distanciation physique restent les clés de la lutte contre l’épidémie, même si ces résultats sont encourageants.


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 06 mai :  

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa lente décrue, il est indispensable de continuer les efforts. Aujourd’hui comme après le 11 mai, le respect des gestes barrières et la distanciation physique restent les clés de la lutte contre l’épidémie.

Le 5 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 225 personnes (+2 par rapport au 4 mai) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 19 patients (-2) sont pris en charge en réanimation. 104 personnes (stagnation par rapport au 4 mai) sont placées en soins de suite et de réadaptation. 472 personnes (+9) sont retournées à domicile après hospitalisation. Depuis le début de l’épidémie, 166 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier (stagnation par rapport au 4 mai).

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars. Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :

https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 05 mai :  

Nos efforts collectifs pourraient commencer à porter leurs fruits.

Ne relâchons pas nos efforts.

Le 4 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 223 personnes (-7 par rapport au 3 mai) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 21 patients (-4) sont pris en charge en réanimation. 104 personnes (-1) sont placées en soins de suite et de réadaptation. 463 personnes (+7) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 166 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit trois personnes supplémentaires depuis le 3 mai.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars. Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

 


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 04 mai :  

Le 3 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 230 personnes (+1 par rapport au 2 mai) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 25 patients (+3) sont pris en charge en réanimation. 105 personnes (-1) sont placées en soins de suite et de réadaptation. 456 personnes (+2) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 163 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit trois personnes supplémentaires depuis le 2 mai.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars. Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19.

69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 7 de plus depuis la dernière situation présentée par SPF à la date du 22 avril.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

 

 CARTE DECONFINEMENT3MAI - 1.jpg

Le département 72 est passé en orange


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 03 mai :  

Le 2 mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 229 personnes (+1 par rapport au 01 mai) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 22 patients (-2) sont pris en charge en réanimation. 106 personnes (+1) sont placées en soins de suite et de réadaptation. Au 1er mai, 454 personnes (+11) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 160 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit une personne supplémentaire depuis le 01 mai.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars.

Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 7 de plus depuis la dernière situation présentée par SPF à la date du 22 avril.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

 

TENSIONS COVID - 1.jpg

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 02 mai :  

Le 1er mai, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 228 personnes (-10 par rapport au 30 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. Vingt-quatre patients (+1) sont pris en charge en réanimation. 105 personnes (+3) sont placées en soins de suite et de réadaptation. 454 personnes (+11) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 159 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit le même nombre que le 30 avril.

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars. Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 7 de plus depuis la dernière situation présentée par SPF à la date du 22 avril.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

Le 1er mai 2020, le Ministre des solidarités et de la santé a présenté la carte des départements à circulation épidémique élevée classés rouge et ceux à circulation épidémique faible classés vert, les départements classés orange étant dans une situation intermédiaire. 

Compte tenu de la situation épidémique constatée en Saône-et-Loire, notamment de la charge hospitalière en réanimation, la Saône-et-Loire est classée rouge. Cette situation sera réévaluée chaque jour et une nouvelle carte présentée tous les soirs jusqu’au 7 mai. C’est la carte du 7 mai qui déterminera les mesures de sortie du confinement applicables en Saône-et-Loire à compter du 11 mai.

Ce classement nous donne à nouveau un signal de grande vigilance et nous incite à poursuivre avec grande rigueur l’application des gestes barrières et des mesures de distanciation physique. Ne relâchons pas les efforts.

CARTE DECONFINEMENT - 1.jpg


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 1er mai :  

Selon le point épidémiologique de Santé Publique France du 29 avril, en Saône-et-Loire, à la date du 27 avril, 59 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible depuis le 1er mars.

Sur la période du 1er mars au 27 avril, 332 résidents et 260 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 69 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 7 de plus depuis la dernière situation présentée par SPF à la date du 22 avril.

Les informations relatives à la situation épidémiologique de la Bourgogne-Franche-Comté sont consultables sur le site de Santé Publique France :https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-29-avril-2020

Le 30 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 238 personnes (-5 par rapport au 29 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

Parmi les huit départements de Bourgogne-Franche-Comté, seul le département de la Côte d’Or compte un nombre plus élevé de patients hospitalisés. 23 patients (-1) sont pris en charge en réanimation. 102 personnes sont placées en soins de suite et de réadaptation. 443 personnes (+23) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 159 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit une personne supplémentaire depuis le 29 avril.

Hier, le 30 avril 2020, le Ministre des solidarités et de la santé a présenté la carte des départements à circulation épidémique élevée classés rouge et ceux à circulation épidémique faible classés vert, les départements classés orange étant dans une situation intermédiaire. 

Compte tenu de la situation épidémique constatée en Saône-et-Loire, notamment de la charge hospitalière en réanimation, la Saône-et-Loire est classée rouge. Cette situation sera réévaluée chaque jour et une nouvelle carte présentée tous les soirs jusqu’au 7 mai. C’est la carte du 7 mai qui déterminera les mesures de sortie du confinement applicables en Saône-et-Loire à compter du 11 mai.

Ce classement nous donne à nouveau un signal de grande vigilance et nous incite à poursuivre avec grande rigueur l’application des gestes barrières et des mesures de distanciation physique. Ne relâchons pas les efforts.


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 30 avril :  

Le 29 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 243 personnes (+3 par rapport au 28 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 24 d’entre elles (-4) sont prises en charge en réanimation. 420 personnes (+15) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 158 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit trois personnes supplémentaire depuis le 28 avril.

Ces chiffres ne prennent pas en compte les résidents de Saône-et-Loire transférés dans des établissements hospitaliers en Bourgogne Franche-Comté ou en Auvergne-Rhône-Alpes.

Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France (SPF) disponible à la date du 23 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Ils étaient 306 résidents et 223 personnels à la date du 14 avril, selon le précédent point épidémiologique de SPF du 16 avril.

À la date du 22 avril, il y avait 62 résidents décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 11 personnes de plus depuis le 14 avril. À ce jour, ce point épidémiologique n’a pas été actualisé par Santé Publique France.

Le dynamisme constant de l’épidémie en Saône-et-Loire nécessite de disposer de données détaillées sur la situation épidémiologique de chacun des foyers d’infection en Saône-et-Loire. Ces données anonymisées permettraient d’objectiver la situation départementale qui constitue désormais le cadre de référence pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de déconfinement. Jérôme GUTTON, préfet de Saône-et-Loire, a confirmé récemment sa demande auprès de l’Agence régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté, de pouvoir disposer d’informations infra-départementales et que soit conduite dès que possible une enquête épidémiologique, sans attendre les mesures prévues pour le déconfinement, dans le Mâconnais, foyer premier et principal semble-t-il de l’épidémie.

À la veille du week-end du 1er mai, alors que la situation sanitaire reste préoccupante, il est indispensable de poursuivre, voire de renforcer, les efforts pour diminuer la propagation du virus. Respectons le confinement, les gestes barrières et la distanciation physique. Ces consignes sont nos meilleures défenses individuelles et collectives.

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 29 avril :  

Le 28 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 240 personnes (+13 par rapport au 27 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 28 d’entre elles (+2) sont prises en charge en réanimation. 77 personnes (+6) sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation. 405 personnes (+4) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 155 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit une personne supplémentaire depuis le 27 avril.

Selon Santé Publique France (SPF), à la date du 22 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Selon le précédent point épidémiologique de SPF du 16 avril, à la date du 14 avril, 306 résidents et 223 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19.

Selon le dernier point épidémiologique de Santé Publique France (SPF) disponible à la date du 23 avril, il y avait 62 résidents décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire au 22 avril, soit 11 personnes de plus depuis le 14 avril. À ce jour, ce point épidémiologique n’a pas été actualisé par Santé Publique France.

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 28 avril :  

Le 27 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 227 personnes (+3 par rapport au 26 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 26 d’entre elles (=) sont prises en charge en réanimation. 71 personnes (-1) sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation. 401 personnes (+3) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 154 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit cinq personnes depuis le 26 avril. 

Selon Santé Publique France (SPF), à la date du 22 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Selon le précédent point épidémiologique de SPF du 16 avril, à la date du 14 avril, 306 résidents et 223 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. 

À la date du 22 avril, 62 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 11 personnes de plus depuis le 14 avril. 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 27 avril :

Le 26 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 224 personnes (+1 par rapport au 25 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 26 d’entre elles (+1) sont prises en charge en réanimation. 72 personnes (-1) sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation. 398 personnes (+2) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 149 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit deux personnes depuis le 25 avril.

Selon Santé Publique France (SPF), à la date du 22 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Selon le précédent point épidémiologique de SPF du 16 avril, à la date du 14 avril, 306 résidents et 223 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19.

À la date du 22 avril, 62 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 11 personnes de plus depuis le 14 avril.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 23 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-23-avril-2020

Ne relâchons pas nos efforts. Ensemble, nous nous protégerons et nous freinerons l’épidémie.

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 26 avril :

Le 25 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 223 personnes (+9 par rapport au 24 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 25 d’entre elles (même chiffre que le 24 avril) sont prises en charge en réanimation. 73 personnes (-1) sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation. 396 personnes (+4) sont retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 147 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit une personne depuis le 24 avril. 

Selon Santé Publique France (SPF), à la date du 22 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Selon le précédent point épidémiologique de SPF du 16 avril, à la date du 14 avril, 306 résidents et 223 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19 , 

A la date du 22 avril, 62 résidents étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire, soit 11 personnes de plus depuis le 14 avril. 

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 23 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-23-avril-2020

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) diffuse le nombre total de personnes décédées quotidiennement et par département: https://www.insee.fr/fr/information/4470857

Respectons le confinement tout comme la distanciation physique et sociale. Ce n’est qu’ensemble que nous nous protégerons tous et que nous freinerons l’épidémie. 


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 25 avril :

 

Le 24 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 214 personnes (-16 par rapport au 23 avril) étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 25 d’entre elles (-2) sont prises en charge en réanimation. 74 personnes (+1) sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation. 392 personnes (+22) sont retournées à domicile après hospitalisation..

Depuis le début de l’épidémie, 146 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier, soit 5 personnes depuis le 23 avril.

Selon Santé Publique France (SPF), à la date du 22 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents et 237 personnels étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Ils étaient 306 résidents et 223 personnels lors du précédent point de SPF du 16 avril. 62 résidents, soit 11 personnes de plus, étaient décédés dans les EHPAD de Saône-et-Loire.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 23 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-23-avril-2020

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) diffuse le nombre total de personnes décédées quotidiennement et par département : https://www.insee.fr/fr/information/4470857

Respectons le confinement tout comme la distanciation physique et sociale. Ce n’est qu’ensemble que nous nous protégerons tous et que nous freinerons l’épidémie.

 

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 24 avril :


Le 23 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 230 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 27 d’entre elles sont prises en charge en réanimation. 73 personnes sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation.

Depuis le début de l’épidémie, 141 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier. 370 personnes sont retournées à domicile après hospitalisation, soit 4 de plus que le 22 avril.

Selon Santé Publique France, à la date du 23 avril, en Saône-et-Loire, 57 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid- 19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 21 avril. Sur cette même période, 333 résidents d’EHPAD, étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19 et 237 cas confirmés ou possibles de Covid-19 parmi le personnel. 62 résidents étaient décédés dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes de Saône-et-Loire.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 23 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin- regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-23-avril-2020
L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) diffuse le nombre total de personnes décédées quotidiennement et par département : https://www.insee.fr/fr/information/4470857
Respectons le confinement tout comme la distanciation physique et sociale. Ce n’est qu’ensemble que nous nous protégerons tous et que nous freinerons l’épidémie.

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 23 avril :

Le 22 avril, selon Santé Publique France, 49 nouvelles personnes ont été hospitalisées en Saône-et-Loire. Selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 227 personnes étaient hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire. 29 d’entre elles sont prises en charge en réanimation. 72 personnes sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation soit 15 de plus qu’hier.

Depuis le début de l’épidémie, 137 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier. 366 personnes sont retournées à domicile après hospitalisation, soit 20 de plus que le 21 avril.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 16 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-16-avril-2020)

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) diffuse le nombre total de personnes décédées quotidiennement et par département : https://www.insee.fr/fr/information/4470857

Ne baissons pas la garde.


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 22 avril :

L’épidémie de Coronavirus-Covid 19 reste active et intense en Saône-et-Loire.

Le nombre de personnes hospitalisées et en soins de suite et de réadaptation n’a jamais été aussi important depuis le début de l’épidémie.

Le 21 avril, selon Santé Publique France, 29 nouvelles personnes ont été hospitalisées en Saône-et-Loire. Selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 208 personnes étaient hospitalisées à cette date dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire.

Parallèlement, le nombre de patients en réanimation, 30 personnes, se maintient aussi à un haut niveau. 57 personnes sont prises en charge en soins de suite et de réadaptation dans la continuité de leur hospitalisation.

Le 21 avril, 12 personnes sont mortes des suites du Covid 19. Depuis le début de l’épidémie, 135 personnes sont décédées en Saône-et-Loire en milieu hospitalier. Le seul point positif de cette journée concerne les personnes qui sont retournées à domicile après hospitalisation. Elles sont 346, soit 20 de plus que la veille.

La situation en Saône-et-Loire doit, jour après jour, nous inciter encore plus à respecter scrupuleusement les gestes barrières, les distances entre les personnes, les limitations des déplacements. Poursuivons nos efforts, c’est notre contribution au combat contre le virus.

 

CARTES COVID 71 - 1.jpgCARTES COVID 71 - 2.jpg


Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 21 avril :

Le 20 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 209 (+7) personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 30 d’entre elles sont prises en charge en réanimation. 44 personnes continuaient à être suivies en soins de suite et de réadaptation. 326 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation. Le suivi de ces patients est alors effectué par les professionnels de santé de ville.

Depuis le 12 mars, 123 personnes sont décédées des suites du Coronavirus en milieu hospitalier en Saône-et-Loire.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 16 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-16-avril-2020

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) diffuse le nombre total de personnes décédées quotidiennement et par département :

https://www.insee.fr/fr/information/4470857

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 20 avril :

Le 19 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 202 personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 30 d’entre elles sont prises en charge en réanimation. 45 personnes continuaient à être suivies en soins de suite et de réadaptation. 324 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le 12 mars, 120 personnes sont décédées des suites du Coronavirus en milieu hospitalier.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 16 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-16-avril-2020

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 19 avril :

Le 18 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 203 personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 29 d’entre elles sont prises en charge en réanimation. 26 personnes continuaient à être suivies en soins de suite et de réadaptation. 317 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le 12 mars, 116 personnes sont décédées des suites du Coronavirus en milieu hospitalier.

Le point épidémiologique de Santé Publique France pour la Bourgogne-Franche-Comté, spécial Covid-19 du 16 avril 2020, présente des données précises sur la situation sanitaire notamment celle des établissements médico-sociaux : https://www.santepubliquefrance.fr/regions/bourgogne-franche-comte/documents/bulletin-regional/2020/covid-19-point-epidemiologique-en-bourgogne-et-franche-comte-du-16-avril-2020)

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 18 avril :

 

L’épidémie de Coronavirus reste intense en Saône-et-Loire.

Au 17 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 202 personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire : c’est l’effectif de patients hospitalisés le plus élevé depuis le début de l’épidémie. 30 d’entre eux sont pris en charge en réanimation : depuis le 28 mars, le nombre de personnes en réanimation a toujours été supérieur à 30. 46 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation. 311 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation.

Depuis le 12 mars, 113 personnes sont décédées des suites du Coronavirus en milieu hospitalier.

Selon Santé Publique France, à la date du 14 avril, en Saône-et-Loire, 85 établissements médico-sociaux dont 51 établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes (EHPAD) avaient procédé à un signalement d’au moins un cas Covid-19 confirmé ou possible entre le 1er mars et le 14 avril.

Sur cette même période, 415 résidents, dont 306 résidents d’EHPAD (74%), étaient des cas confirmés ou possibles de Covid-19. Pour les personnels, parmi les 316 cas confirmés ou possibles, 223 travaillaient en EHPAD (71%). 55 personnes étaient décédées dans les établissements médico-sociaux. Parmi elles, 51 sont des résidents d’EHPAD.

Tous les jours, à l’occasion d’une réunion par téléphone, la direction de l’autonomie de l’ARS et la direction de l’autonomie, des personnes âgées et handicapées du Conseil départemental font avec la préfecture de Saône-et-Loire un point sur la mise en œuvre des plans d’action, établissement médico-social par établissement, notamment :

- mesures d’organisation des services (confinement des résidents avec prise de repas en chambre, mise en place d’unité covid-19 et d’équipes dédiées),

- diagnostics et plans d’action en matière d’hygiène et de gestes barrières grâce à l’intervention, parfois quotidienne, d’infirmiers hygiénistes en lien avec le Centre de prévention des infections associées aux soins (Cpias) du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Dijon ;

- propositions de renfort des équipes administratives et soignantes en faisant appel à des volontaires (plateformes de volontariat, réserve sanitaire nationale, personnel infirmier de l’Éducation nationale) et par l’intervention des structures d’hospitalisation à domicile (HAD) ; 

- moyens complémentaires d’équipements individuels de protection, notamment des masques, de matériel médical, et de déploiement des tests Covid-19 pour les personnels et les résidents.

C’est chaque jour l’occasion de souligner l’extrême engagement des personnels des établissements médico-sociaux et des EHPAD, qui sans relâche avec un engagement remarquable, sont mobilisés auprès des résidents et de leurs familles. Un grand merci chaleureux à tous.

Aidons-les en adoptant strictement les gestes barrières et les distances entre personnes.

 


 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 17/04 :


Le 16 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 191 personnes malades du Coronavirus-Covid-19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 32 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. 48 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation. 299 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation.

Jeudi, 9 personnes sont décédées. Depuis le 12 mars, 113 personnes sont décédées des suites du Coronavirus en milieu hospitalier. Les personnes décédées en établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes ne sont pas prises en compte dans ce chiffre, comme le rappelle l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

 

 


 

 

Information préfectorale du 16 avril

Le 15 avril, selon l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté, 188 personnes malades du Coronavirus-Covid19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 31 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. 44 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation.

Depuis le 12 mars, 104 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier. 280 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation. Les personnes décédées en établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes ne sont pas prises en compte dans ce chiffre, comme le rappelle l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

Dans la sphère économique, les entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) sont essentielles à la vie du pays en contribuant notamment à garantir les besoins quotidiens : logement, eau, énergie, gestion des déchets, transports et télécommunications.

Dès le 21 mars dernier, le Gouvernement et les organisations professionnelles des entreprises du BTP s’étaient engagés à réunir les conditions d’une poursuite de l’activité du bâtiment et des travaux publics en sécurité pour les salariés. Cet engagement s’est concrétisé par un guide des bonnes pratiques destinées aux entreprises du BTP.

Dans le cadre de cette mobilisation, le préfet de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton, a réuni, en visioconférence le 15 avril, les acteurs de la filière afin d’identifier les difficultés et d’inciter au maintien ou à la reprise de certaines activités nécessaires à la vie de la nation.

Le préfet, les sous-préfets, les services compétents de l’État, se mobilisent pour faciliter le redémarrage des chantiers sous maîtrise d’ouvrage publique. Les discussions avec les représentants de la profession permettent d’envisager le redémarrage rapide de certains chantiers, interrompus par la crise et considérés comme prioritaires, notamment la reprise des activités des centres de tri ou du chantier relatif à la sécurisation et à la rénovation du Pont de Bourgogne dès le 20 avril prochain, grâce au Conseil Départemental.

La Direction Départementale des Territoires (DDT) s’est organisée pour faciliter l’instruction des autorisations d’urbanisme, maintenir son assistance et son expertise-conseil auprès des collectivités autonomes pour l’instruction de leurs demandes. Ceci grâce au recours massif au télétravail mais aussi par la présence d’agents ponctuelle ou permanente dans les locaux de la DDT et des centres instructeurs de Louhans, Chalon et Montceau-les-Mines. La DDT a maintenu, de la même façon, dans le cadre de cette même organisation du travail, l’exercice des missions du contrôle de légalité des actes d’urbanisme.

Le préfet salue la responsabilité des entreprises de Saône-et-Loire qui ont décidé de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires afin de sécuriser les chantiers et poursuivre les travaux. La continuité de l’activité économique est une priorité pour tous.


 

 

Information préfectorale du 15 avril à 12h

Le nombre des personnes hospitalisées et des personnes décédées continue à augmenter dans notre territoire. Le Président de la République a annoncé une prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, avant que puisse être envisagé, progressivement, un desserrement des contraintes actuelles.

Plus que jamais, la situation en Saône-et-Loire implique que chacun d’entre nous ne relâche pas les efforts engagés.

Hier, 14 avril, selon l’Agence régionale de santé, 11 nouveaux patients ont été hospitalisés dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. Ce sont 183 personnes qui sont hospitalisées, dont 34 nécessitaient une prise en charge en réanimation, ce qui reste élevé. 39 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation. Depuis le début de l’épidémie, selon l’ARS, 262 personnes sont sorties d’hospitalisation.

Hier, 5 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19. 97 personnes sont décédées en milieu hospitalier depuis le 12 mars. Les personnes décédées en établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes ne sont pas prises en compte dans ce chiffre.

L’engagement des équipes médicales, à l’hôpital, dans les établissements médicaux sociaux, en ville et à la campagne, est total depuis plusieurs semaines. Qu’elles en soient chaleureusement remerciées. Leur dévouement force notre admiration et notre respect. Veillons, jour après jour, à adopter scrupuleusement les gestes barrières et les distances entre les personnes, c’est un service que nous leur rendons, en même temps qu’à nos concitoyens et à nous-mêmes.

Des bénévoles s’engagent aussi chaque jour auprès des personnes les plus fragiles et vulnérables. Une centaine de volontaires en Saône-et-Loire se sont inscrits sur la plateforme de mobilisation civique jeveuxaider.gouv.fr pour une mission de service civique.

À ce jour, dix-sept missions sont proposées sur cette plateforme : distribution de produits de première nécessité et de repas aux plus démunis, réalisation de courses de produits essentiels pour les voisins les plus fragiles, maintien d’un lien (téléphone, visio, messagerie...) avec des personnes fragiles isolées, âgées, malades, en situation de handicap et de précarité. Deux volontaires sont actuellement en mission pour la Croix-Rouge à Chalon-sur-Saône et Mâcon pour renforcer les équipes de maraude qui viennent en soutien des personnes sans domicile fixe. Sept volontaires œuvrent pour la commune d’Autun et le Centre intercommunal d’action sociale du Grand Autunois Morvan (CIAS GAM) notamment pour distribuer des produits de première nécessité notamment via l’épicerie sociale et solidaire d’Autun et les Restos du cœur, et pour assister des personnes âgées isolées. Tout responsable d’associations, de collectivités territoriales, de centres d’action sociale, peut proposer en ligne des missions de solidarité parmi les missions vitales proposées.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, remercie très chaleureusement tous les volontaires et bénévoles, l’ensemble du tissu associatif départemental, les centres communaux et intercommunaux d’action sociale et la direction départementale de la cohésion sociale pour leur mobilisation et leur engagement quotidien au plus près des personnes en situation de fragilité.


Le 14 avril - 92 personnes sont décédées des suites du covid-19 dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire depuis le 12 mars. « Ne relâchons pas notre vigilance » rappelle le préfet dans un communiqué.  


Ne relâchons pas notre vigilance.
Le 13 avril, selon l'Agence régionale de santé, 177 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 34 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. 39 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation.

Depuis le 12 mars, 92 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier. Les personnes décédées en établissements d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes ne sont pas prises en compte dans ce chiffre.

Dans cette période très particulière de confinement, France Victimes 71 a adapté son fonctionnement pour qu’aucune victime ne demeure sans réponse. L’association et ses professionnels restent joignables par messagerie à victimes@france-victimes.fr . En cas d’urgence, le numéro d’aide aux victimes 116 006 reste disponible pour toute personne victime 7jours/7 de 9h à 19h.

À ce jour, l’organisation de France Victimes 71 permet notamment la prise en charge, en lien avec les procureurs de la République, des victimes dans le cadre de comparutions immédiates ; l’accompagnement des personnes vulnérables ; la mise en place de consultations psychologiques par téléphone pour les personnes suivies ou celles qui en font la demande.

France Victimes 71 porte une vigilance particulière aux situations de violences intrafamiliales qui peuvent s’aggraver par les mesures de confinement. L’association effectue des points de situation chaque semaine avec tous les partenaires (police, gendarmerie, hôpitaux, réseaux violences intrafamiliales, services sociaux...) afin d’accompagner au mieux les victimes. Des contacts réguliers sont effectués auprès des victimes de violences qui disposent d’un téléphone grave danger et des mails sont envoyés aux victimes de violences conjugales séparées de leurs conjoint(e)s.

Le préfet de Saône-et-Loire remercie chaleureusement France Victimes 71, la gendarmerie et la police pour leur mobilisation quotidienne auprès des victimes de Saône-et-Loire.

La plateforme https://arretonslesviolences.gouv.fr/  est toujours active et est le canal à privilégier avec le 17 en cas de violences.
Le numéro 3919 numéro d’écoute pour les femmes victimes de violence est également maintenu.

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (9/04) :

Le 8 avril, selon l'Agence régionale de santé, 189 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, soit 19%. 40 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation. 213 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation. 74 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier.

En raison de travaux de fiabilisation des données relatives aux établissements médico-sociaux par Santé Publique France, les informations sur la situation sanitaire dans ces stuctures ne sont pas disponibles pour la journée du 8 avril, comme indiqué au plan national par le Directeur Général de la Santé dans ses points presse quotidiens.
Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, et Gwenaël Frontin, directeur du travail (UD Direccte) sont régulièrement en entretiens téléphoniques avec les organisations professionnelles et les organisations syndicales, afin de permettre un maintien, sinon la reprise, des activités économiques, toutes les activités étant étroitement liées. Ils remercient les organisations des efforts faits pour relayer le message dans un contexte sanitaire qui impose des mesures barrière strictes.

Le préfet, les sous-préfets, la direction départementale des finances publiques, l'UD Direccte et le médiateur du crédit (Banque de France) sont à l'écoute des difficultés que rencontreraient les chefs d'entreprises.
Un grand et chaleureux bravo à ceux qui, coûte que coûte, en respectant scrupuleusement les mesures barrière, poursuivent leurs activités dont chacun peut constater le caractère indispensable.
Ils contribuent à la continuité de la chaîne économique. Ils préparent l'avenir.

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (8/04)

Le 7 avril, selon l'Agence régionale de santé, 190 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, soit 19%. 194 personnes seraient retournées à domicile après hospitalisation.

101 établissements médico-sociaux, dont 63 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 265 résidents et 164 personnels seraient des cas possibles de malades Covid19 au regard de leurs symptômes. 52 résidents et 69 personnels auraient été testés positifs. 19 résidents et 5 personnels seraient hospitalisés.

En Saône-et-Loire, à la date du 7 avril, 108 personnes seraient décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier (74 patients), et en EHPAD (34 résidents), selon l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.

Pour connaître la situation sanitaire des départements limitrophes situés au sud de la Saône-et-Loire, l'Ain, la Loire et le Rhône, les communiqués de presse de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes sont consultables sur le site https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/liste-communiques-presse.


Le 7 avril - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie. 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (7/04)

Le 6 avril, selon l'Agence régionale de santé, 189 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire, soit 27 de plus en 2 jours. 38 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, atteignant ainsi le nombre le plus élevé depuis le début de l'épidémie. 69 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier.

A la date d'hier, selon l'ARS, 95 établissements médico-sociaux, dont 53 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 306 résidents et 225 personnels présenteraient les symptômes Covid19. 21 résidents et 5 personnels seraient hospitalisés. Depuis le 19 mars, 28 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD.

Plus que jamais, notre vigilance est nécessaire

 


 

Le 05 avril - C'est 2 de plus en 24h. Le point complet de la jounrée du 05 avril avec le communiqué de l'ARS. A voir aussi, les cartes qui permettent de comparer la situation en Saône-et-Loire par rapport au reste de la France.

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (6/04)

En situation de confirnement, les activités essentielles à la continuité de la vie de la Nation doivent nécessairement être maintenues.
Il en est ainsi de celles qui contribuent à l’indispensable approvisionnement alimentaire de nos concitoyens tels que les commerces de première nécessité et de proximité, notamment boulangerie, pâtisserie, boucherie, charcuterie, supérettes et supermarchés, mais aussi marchés alimentaires autorisés.

Les mesures barrières et de distance doivent être mises en oeuvre tant pour le personnel que pour les clients. Les jours et heures d'ouverture des commerces, en particulier des grandes surfaces, doivent être suffisamment larges pour permettre à la clientèle de répartir ses achats sur des plages horaires suffisantes. Cela permet ainsi d'éviter files d'attente et affluence trop importantes qui rendent plus difficile le respect mesures de distance entre les personnes, alors que c'est l'une des mesures les plus efficaces de lutte contre la propagation du virus.

Cette même logique prévaut pour les services de la Poste dont le nombre de points d'accès doit être augmenté et l'amplitude des plages d'ouverture élargie. En réponse à la demande du préfet et des élus, à compter de ce lundi vingt-cinq bureaux de postes sont ouverts, ce qui représente le double de ceux ouverts depuis le début du confirnement.

Des échanges sont également menés entre La Poste et les maires afin de réouvrir des agences postales. Parallèlement, La Poste a indiqué que le courrier serait distribué 4 jours par semaine au lieu de 3, à compter de cette semaine. La distribution des journaux doit également être à nouveau assurée quotidiennement. Le préfet s'entretiendra à nouveau téléphoniquement avec les dirigeants de La Poste, en présence des représentants des associations des maires et du conseil départemental, demain mardi 7 avril pour examiner les mesures prises afin d'améliorer l'offre de service public en Saône-et-Loire pendant la crise sanitaire.

La Saône-et-Loire reste fortement marquée par l'épidémie. Pour la seule journée du 5 avril, les sapeurs-pompiers de Saône-et-loire ont pris en charge douze personnes présentant des symptômes de Covid 19. Trois de ces personnes présentaient des signes de rechute après leur retour à domicile faisant suite à une hospitalisation.

Au total depuis le début de l'épidémie, les sapeurs-pompiers ont pris en charge 317 personnes présentant des symptômes Covid 19. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire les remercie chaleureusement pour leur engagement quotidien dans la lutte contre l'épidémie.

Le 5 avril, selon l'Agence régionale de santé, 173 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques du département contre 162 la veille. 37 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Depuis le 12 mars, 65 personnes sont décédées des suites du Coronavirus- Covid19 en milieu hospitalier.

Ne relâchons pas nos effort. Ne baissons pas la garde. Le relâchement est l'allié du coronavirus.
Ci-dessus, la carte extraite du site de Santé Publique France (https://geodes.santepubliquefrance.fr) présente la situation de la Saône-et-loire en comparaison avec les autres départements français, pour les seules personnes prises en charge ou décédées en milieu hospitalier.

 

CARTE COVID.jpg
 
 
 
 
 

5 avril - Ce sont 3 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de décès en 24h est en baisse. 37 patients sont en réanimation.

 Communiqué de la préfecture du 05 avril

Le 4 avril, selon l'Agence régionale de santé, 162 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (79), Chalon-sur-Saône (48), Le Creusot (3), Paray-le-Monial (23), Montceau-les Mines (4) et Autun (5). 37 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Le week-end dernier, 12 patients avaient été transférés des centres hospitaliers de Saône-et-Loire vers des hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis le 12 mars, 63 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Selon les dernières données de l'ARS en cours de consolidation, à la date du 3 avril, 75 établissements médico-sociaux, dont 42 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19.

13 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre. 220 résidents présenteraient les symptômes Covid19 et 16 seraient hospitalisés. 185 personnels présenteraient les symptômes Covid 19 et 4 seraient hospitalisés.

Depuis le 19 mars, 27 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD (6 résidents à Romanèche-Thorins et Saint-Ambreuil, 3 résidents à Cuisery et Mazille, 2 résidents aux Glycines Montceau-les-Mines et 2 à Salornay/Guye).

Outre les personnes malades hospitalisées et en établissements médico-sociaux, des malades restent suivis après leur hospitalisation, dans des unités de soins de suite et de réadaptation (SSR) dédiées aux patients Covid19. Ces patients seraient 35 pour le département de Saône-et-Loire.

Par ailleurs, des personnes présentant des symptômes de type Covid-19, dont l'état de santé ne nécessite pas de soins hospitaliers, sont également soignées à leur domicile en lien avec les médecins de ville.

Enfin, des personnes peuvent être porteuses du coronavirus Covid 19 sans développer de symptômes. Elles peuvent cependant le transmettre à tout autre personne sans "s'en rendre compte".

Soyons vigilants, respectons les gestes barrières. Les gestes de chacun font la santé de tous.

 


 

Le 03 avril - 6 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de personnes hospitalisées à Mâcon est en baisse ; il est en hausse à Chalon-sur-Saône. Depuis le 19 mars, 27 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19, dont 6 à Romanèche-Thorins et St-Ambreuil.

 

Communiqué de la préfecture du 04 avril

Le 3 avril, selon l'Agence régionale de santé, 163 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (84), Chalon-sur-Saône (43), Le Creusot (3), Paray-le-Monial (23), Montceau-les Mines (4) et Autun (6).

36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Depuis le 12 mars, 60 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date d'hier, selon des données de l'ARS en cours de consolidation, 75 établissements médico-sociaux, dont 42 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 13 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre.

220 résidents présenteraient les symptômes Covid19 et 16 seraient hospitalisés. 185 personnels présenteraient les symptômes Covid 19 et 4 seraient hospitalisés.

Depuis le 19 mars, 27 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD (6 résidents à Romanèche-Thorins et Saint-Ambreuil, 3 résidents à Cuisery et Mazille, 2 résidents aux Glycines Montceau-les-Mines et 2 à Salornay/Guye) .

L'ARS (niveau régional et départemental), en lien avec le Conseil départemental, a mis en place une organisation pour assurer le suivi au quotidien et l'accompagnement en priorité des établissements signalant des difficultés. Cela permet de mobiliser en temps réels des ressources (personnels et matériels) et des expertises (appui méthodologique en matière d'organisation Covid 19, hygiène et prévention du risque infectieux). La préfecture, le conseil départemental de Saône-et-Loire et l'ARS font ensemble quotidiennement le point sur les établissements médico-sociaux.

Les actions s'appuient sur des équipes des établissements extrêment investies qui sont présentes 24h/24, 7j/7, aux côtés des résidents pour leur apporter soins et réconfort. Que ces équipes, quelle que soit leur fonction au sein des établissements, soient chaleureusement remerciées pour leur engagement auprès des résidents et de nos anciens qui, comme les familles, savent compter sur elles.

Dans ce contexte épidémique qui dure et justifie le prolongement du confinement, Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, a demandé aux forces de l'ordre d'être particulièrement vigilantes dans les prochains jours et de sanctionner les infractions aux règles de confinement. Il se rendra, comme les sous-préfets, sur différents lieux de contrôles.

Il appelle chacun à un engagement aussi exemplaire que celui de nos soignants, médecins et personnels, des hôpitaux et cliniques, des établissements médicaux sociaux, de nos villes et campagnes. Nos comportements quotidiens, l'adoption scrupuleuse des gestes barrières, qui sont le premier et le plus efficace des remparts, et le respect strict des limitations des déplacements aident à la lutte quotidienne contre la maladie.

Ne relâchons pas nos efforts !


Le 2 avril - C'est 4 morts de plus en 24h. 26 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19 depuis le 19 mars en Saône-et-Loire. La préfecture rappelle aussi que la nécessité de faire appel aux banques en cas de difficultés de trésorerie pour une entreprise.

 

Communiqué de la préfecture du 03 avril

La plupart des grands réseaux bancaires assurent une ouverture d'au moins 50% de leurs agences le matin, dans le strict respect des gestes barrières, notamment au travers de la prise de rendez-vous. Des facilités ont été mises en place pour favoriser les opérations à distance et le maintien de l'essentiel des services nécessaires à la clientèle bancaire (augmentation des plafonds de cartes bancaires, accueil téléphonique aux heures d'ouvertures habituelles...).

Une attention particulière doit être portée aux publics les plus fragiles. Ils sont contactés individuellement par un chargé de clientèle lorsque cela s'avère nécessaire.

Enfin, les entreprises et les professionnels confrontés à des difficultés de trésorerie sont vivement incités à se rapprocher de leur banque, afin que des solutions adaptées leur soient apportées, en particulier au travers du Plan de Garantie par l’État.

Hier, selon l'Agence régionale de santé, 174 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (94), Chalon-sur-Saône (37), Le Creusot (2), Paray-le-Monial (33), Montceau-les Mines (4) et Autun (4). Trente-cinq patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Cinquante-quatre personnes étaient décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date d'hier, 69 établissements médico-sociaux, dont 38 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes pouvant s'apparenter au Covid 19. 17 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre. 15 résidents seraient hospitalisés. 26 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus- Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'EHPAD.

La préfecture, le conseil départemental de Saône-et- Loire et l'ARS (niveau régional et départemental) font ensemble quotidiennement le point sur les établissements médico-sociaux.

Cette semaine, l'Agence régionale de santé a livré 54 000 masques FFP2 destinés aux professionnels de santé en hôpital et en établissements médico-sociaux. Ce jour, ce sont 3 000 surblouses qui seront livrées en centre hospitalier.

 


 

01 avril - 24 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du COVID-19 depuis le 19 mars dans le département. 2 personnes sont mortes mercredi dans les hôpitaux de Saône-et-Loire.

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 02 avril

Dans le contexte créé par le confinement, les maires sont particulièrement soucieux du mantien du lien social, notamment pour les personnes âgées et vulnérables. Ils sont les premiers à agir et à mobiliser leurs équipes municipales pour soutenir dans leur quotidien ces personnes, les écouter et les aider. 477 communes ont indiqué à la préfecture avoir mis en place un suivi des personnes les plus fragiles.

Pour 188 communes, un registre répertoriant les personnes fragiles, âgées et handicapées, existe conformément à la réglementation. Cet outil doit pouvoir se généraliser. 388 maires ont mis en place des actions d'accompagnement des personnes vulnérables par des contacts téléphoniques réguliers, le port de repas, de courses ou de médicaments par exemple. Qu'ils en soient tous sincèrement et chaleureusement remerciés ! Nous leur devons un grand coup de chapeau.

Depuis le 24 mars, sur proposition ou après avis des maires, 64 marchés alimentaires très encadrés ont été autorisés par arrêté préfectoral. Pour certaines communes, cette dérogation peut concerner deux marchés hebdomadaires. A l'exception d'une demande d'une commune de l'arrondissement de Chalon-sur-Saône qui ne présentait pas toutes les garanties attendues, toutes les propositions de dérogation ont été accordées. Maires et services de l'Etat sont particulièrement attentifs aux dispositifs qui favorisent les circuits courts et la promotion des producteurs locaux.
Concernant les obligations de service de la Poste, les maires des communes disposant d'une agence postale sont invités à se rapprocher des dirigeants de la Poste pour examiner les conditions de réouverture de leur agence. Qu'ils n'hésitent pas à examiner leurs difficultés avec les sous-préfets d'arrondissement.

Hier 1er avril, 180 personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (103), Chalon-sur-Saône (29), Le Creusot (10), Paray-le-Monial (32), Montceau-les Mines (3) et Autun (2). 33 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. 50 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date du mercredi 1er avril, 56 établissements médico-sociaux, dont trente-quatre EPHAD auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes pouvant s'apparenter au Covid 19. 20 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé pour des cas de coronavirus testés confirmés ou suspectés. 14 résidents seraient hospitalisés. 24 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'EPHAD.

 



Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (1/04)


La Poste, dans sa fonction de distribution du courrier et de la presse comme dans sa fonction bancaire, participe au service public et aux missions d'intérêt général. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, remercie les agents de La Poste, facteurs et agents de guichets en particulier, qui sont, coûte que coûte, présents au service de nos concitoyens malgré la crise actuelle. Le préfet a rappelé les obligations contractuelles de ce grand établissement aux dirigeants de La Poste.

Les services de l'Etat veillent à la continuité des services en lien avec les parlementaires, le président du conseil départemental, la présidente de l'association des maires et le président de l'association des maires ruraux. La fermeture d'un bureau de poste doit être exceptionnelle et motivée tant ses missions sont essentielles. Des réunions de travail se tiennent sur ce point. Le même message est passé aux principaux réseaux bancaires présents en Saône-et- Loire.

Hier 31 mars, selon l'Agence régionale de santé, 191 personnes, dont 17 résidents d'établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EPHAD), étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (103), Chalon-sur-Saône (31), Le Creusot (19), Paray-le-Monial (33), Montceau-les Mines (3) et Autun (2). Trente patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Parallèlement, 181 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile.
48 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 dans le seul milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial. Vingt résidents d'EPHAD seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'établissements.

Selon l'ARS, en complément de renforts de personnels, de matériel de protection et de mesures organisationnelles, les équipes des EHPAD mettent en oeuvre plusieurs mesures pour assurer la protection des résidents : application stricte des mesures barrières, maintien en chambre individuelle y compris pour la prise de repas, suppression des temps collectifs, création d'unités distinctes de prise en charge des résidents ayant des symptômes du Covid19. Rendons hommage à l'engagement des équipes de ces établissements qui veillent sur nos anciens. 

 


 

Communiqué de la préfeture du 31.03

 

Hier 30 mars, selon l'Agence régionale de santé, 185 personnes, dont 32 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (99), Chalon-sur-Saône (27), Le Creusot (20), Paray-le-Monial (35), Montceau-les Mines (2) et Autun (1).

43 personnes étaient décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 dans le seul milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Parallèlement, 167 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile. Ces personnes ne sont pas forcément totalement guéries, mais sont suffisamment à même de continuer leur convalescence chez elles avec un suivi médical de proximité par l'hôpital ou un médecin de ville, car leur état de santé ne présente plus d'inquiétude.

Dans un contexte de crise sanitaire, les associations d'hébergement d'urgence, d’hébergement d'insertion et de logement adapté se sont organisées pour assurer la continuité de la prise en charge des publics vulnérables. Le 115 poursuit sa mission auprès des publics en difficulté en lien avec les équipes de la Croix-Rouge et de l'association Le Pont sur l'ensemble du département. Il en est de même pour les services mandataires à la protection judiciaire; mandataires privés et préposés d'établissement, qui assurent la continuité de la prise en charge des majeurs protégés.

Les équipes assurent un contact permanent pour maintenir le lien et résoudre les difficultés que les personnes suivies peuvent rencontrer.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, salue le travail réalisé avec engagement et sens du service par ces professionnels mobilisés auprès des publics vulnérables avec l’aide de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS).

 

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Communiqué de la préfecture

Hier 29 mars, selon l'Agence régionale de santé, 184 personnes, dont 27 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (99), Chalon-sur-Saône (27), Le Creusot (20), Paray-le-Monial (35), Montceau-les Mines (2) et Autun (1).

36 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Cette relative stabilité du nombre de personnes hospitalisées et la baisse du nombre de patients placés en réanimation, sont la conséquence des transferts médicaux organisés depuis vendredi soir des centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône vers la région Auvergne-Rhône-Alpes, comme annoncé par l'Agence régionale de santé. Une dizaine de transferts ont ainsi été réalisés.

Parallèlement, 167 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile.

 

Depuis samedi, des masques de protection sont distribués par la délégation départementale de l’agence régionale de santé à destination des professionnels de santé libéraux (médecins, infirmiers libéraux, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes). Sont également dotés les laboratoires d'analyses médicales habilités à procéder aux tests du Coronavirus sur prescription médicale. Cette distribution est réalisée à partir des stocks issus de dons et intervient en complément des dotations nationales hebdomadaires notamment aux établissement d'hébergement des personnes âgées dépendantes.

Le contexte épidémique actuel est propice aux rumeurs et aux arnaques en particulier sur internet. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, incite chacun à la plus grande prudence. Il recommande de se fier aux sources et sites d'information officiels pour tout renseignement sur l'épidémie actuelle, son évolution et les mesures mises en oeuvre.

Toute personne s'estimant victime d'une anarque par internet peut le signaler sur le site www.internet-signalement.gouv.fr. Elle peut aussi obtenir des renseignements dans le domaine des escroqueries, en composant le 0805 805 817 (appel gratuit) pour être mis en relation avec un policier ou un gendarme.

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Communiqué de la préfecture

Hier 27 mars, selon l'Agence régionale de santé, 166 personnes, dont 27 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées en Saône-et-Loire. Tous les centres hospitaliers désormais accueillaient des malades : Mâcon (82), Chalon-sur-Saône (21), Le Creusot (32), Paray-le-Monial (27), Montceau-les Mines (2) et Autun (2).

32 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

S'agissant des établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), comme l’a indiqué le Professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé, mardi 23 mars, une application informatique est en cours de développement au niveau national qui va permettre un suivi quotidien de la mortalité, dès lors qu’un EHPAD ou un autre établissement médico-social aura signalé au moins un cas suspecté d’être infecté par le Covid 19 survenu dans l’établissement. Cette plateforme sera directement complétée par les EHPAD.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, remercie par avance tous les étudiants ou diplômés, actifs ou retraités, aides-soignants, brancardiers, infirmiers, ou bien médecins,... qui se porteront volontaires pour renforcer les équipes des établissements de santé de Saône-et-Loire dans le cadre de l'opération #Renforts-Covid que l'Agence régionale de santé Bourgogne France-Comté vient de rejoindre. Ils peuvent dès à présent s'inscrire sur la plateforme https://www.renfort-covid.fr/.

Il remercie chaleureusement les établissements médicaux y compris du secteur privé, leurs médecins, leurs soignants et leurs personnels, qui se mobilisent au quotidien.

La bonne coopération entre tous les acteurs du champ médical et médico-social est un atout pour la Saône-et-Loire.

Le préfet remercie les maires de ne pas hésiter à informer, au moins par messagerie, les sous-préfets de leur arrondissement de toute difficulté grave rencontrée.

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Le 23 mars - 93 personnes étaient hospitalisées dans les Centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, Le Creusot et Paray-le-Monial, dont 12 en réanimation (chiffres ARS). La préfecture met en place une adresse mail pour celles et ceux qui souhaitent faire un don d'équipements de protection.

Cinq personnes sont décédées, quatre à l’hôpital de Mâcon et une à l’Hôpital de Chalon-sur-Saône.

Depuis le 12 mars, vingt personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. Les victimes décédées dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou à domicile ne figurent pas dans ces chiffres.

Depuis le début de l’épidémie, 276 personnes ont été testées positives au Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des malades originaires de Saône-et-Loire qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment. Ils donnent néanmoins la mesure de la gravité de la situation.

Marchés

Tous les marchés (couverts ou non) sont désormais interdits. Le préfet pourra, après avis du maire, accorder une autorisation d’ouverture des marchés alimentaires. Ceux-ci devront répondre à un besoin d'approvisionnement de la population et les conditions de leur organisation et les contrôles mis en place devront garantir la santé publique. Le préfet de Saône-et-Loire a demandé aux sous-préfets d’arrondissement de se rapprocher des maires pour examiner et encadrer les demandes éventuelles.

Restrictions de déplacements

Jusqu’au 31 mars 2020, seuls les déplacements suivants sont autorisés (avec une attestation dérogatoire de déplacement téléchargeable sur www.saone-et-loire.gouv.fr) :

- les trajets entre le domicile et le lieu de travail ;

- les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;

- les déplacements pour motifs de santé à l'exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d'une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
- les déplacements pour motif familial impérieux (assistance des personnes vulnérables, garde d'enfants) ;
- les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
- les déplacements résultant d'une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l'autorité de police administrative ou l'autorité judiciaire ;

- les déplacements résultant d'une convocation émanant d'une juridiction administrative ou de l'autorité judiciaire ;
- les déplacements aux seules fins de participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative et dans les conditions qu'elle précise.

Pour la journée du 23 mars, 80 policiers et 400 gendarmes ont été mobilisés pour faire respecter les mesures de restriction des déplacements en Saône-et-Loire.

Appels aux dons d’équipements

La préfecture met à disposition une adresse de messagerie pref-covid19@saone-et-loire.gouv.fr à l’attention de tous ceux, particuliers comme professionnels, qui souhaiteraient faire don d’équipements de protection (masques, charlottes, surblouses, gels hydroalcooliques,…) aux établissements de santé. Les modalités de collecte seront précisées au cas par cas après contact avec les donateurs. La répartition des matériels ainsi collectés sera fait en lien avec l’Agence régionale de santé.

 

 


Aujourd’hui 22 mars, 69 personnes étaient hospitalisées, selon l’Agence régionale de santé, dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 7 en réanimation.

Communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire

Quatre personnes sont décédées aujourd’hui. Quinze personnes sont décédées depuis le 12 mars en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. 

Depuis le début de l’épidémie, 243 personnes ont été testées positives au Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Les tests de dépistage du Coronavirus-Covid19 sont prioritairement réservés aux patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables. 

Les personnes testées positives au Coronavirus-Covid19 dont l’état de santé ne nécessite pas de soins hospitaliers sont suivies à domicile. Certaines des personnes diagnostiquées par les médecins de ville peuvent également être suivies à domicile.

Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des malades originaires de Saône-et-Loire qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment. Ils donnent néanmoins la mesure de la gravité de la situation.

Pour la journée du 22 mars, 90 nouvelles contraventions ont été dressées par les policiers et les gendarmes pour non-respect des mesures de restriction des déplacements, ce qui porte à 740 le nombre de contraventions établies depuis le 17 mars en Saône-et-Loire. 

Chaque jour, en préfecture se tient autour du préfet une réunion constituée notamment du président du Conseil départemental, du représentant de l’association des maires, de la déléguée territoriale de l’ARS, des sous-préfets d’arrondissement, et de plusieurs autres services, pour examiner la situation sanitaire, les questions d’ordre public et de continuité économique.

« Personne ne doit s’approcher de nous. Nous ne devons nous approcher de personne. »

Informez-vous sur le coronavirus- Covid 19 à travers les sources et sites officiels :

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71

 


200 personnes ont été verbalisées ce seul samedi 21 mars. La préfecture appelle au strict respect des règles de circulation et des gestes barrières. 

Le 21 mars, 55 personnes étaient hospitalisées, selon l’Agence régionale de santé, dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 7 en réanimation. Environ 150 personnes seraient suivies à domicile.

Depuis le début de l’épidémie, plus de 200 personnes auraient été testées positives Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Les tests de dépistage du Coronavirus-Covid19 sont prioritairement réservés aux patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables. 

Deux personnes sont décédées hier. Onze personnes sont décédées depuis le 12 mars en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. 

Ces chiffres ne tiennent pas compte des malades qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment 

Pour limiter cette propagation, des mesures de restrictions de déplacement sont en vigueur depuis le 17 mars. Malgré cela, certaines personnes, en nombre limité, continuent à ne pas les respecter, multipliant ainsi les risques de développement de l’épidémie. Hier 21 mars, policiers et gendarmes ont verbalisé près de 200 personnes qui ne se conformaient pas aux obligations.

Ce sont au total près de 650 contraventions d’un montant unitaire de 135 €  qui ont été dressées depuis le 17 mars. Une personne a été placée en garde à vue à Chalon-sur-Saône pour avoir circulé de façon répétée sans attestation de déplacement dérogatoire, en application de l’article 223-1 du Code pénal (« Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende »).

Des commerces alimentaires devant lesquels stationneraient régulièrement plusieurs personnes malgré les consignes pourraient être prochainement fermés.

Le virus ne court pas. Il se propage à travers les contacts humains. C’est le comportement de chacun qui fait la différence. Les mesures barrières et les restrictions de circulation doivent être observées très strictement :

    • se laver très régulièrement les mains, 
    • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, 
    • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, 
    • saluer sans se serrer la main et sans embrassades, 
    • respecter une distance d’1 mètre au moins entre les personnes
    • limiter les déplacements et les contacts. 

 

Soyons tous responsables et solidaires.

Informez-vous sur le coronavirus- Covid 19 à travers les sources et sites officiels :

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71

Photo : le préfet Jérôme Gutton le 16 mars à la préfecture de Mâcon

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

SAÔNE-ET-LOIRE : +63 personnes hospitalisées pour covid en 6 jours dans le département

JULIEN CHARLES COUVRE FEU 71.jpg
« 14 personnes sont décédées du covid-19 en 6 jours » a précisé le préfet Julien Charles au cours d'une conférence de presse en fin de matinée. « Les bars, les salles de jeux, les salles de sport sont fermés pour un mois. » a-t'il annoncé.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.