mardi 2 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

TELECONSULTATION 71 - 7.jpg

Grâce à la demande du président du Département de Saône-et-Loire André Accary auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS), le déploiement de la télémédecine dans les structures du centre de santé départemental prévu initialement dans le deuxième semestre 2020 se fera cette semaine.

 

Dans le contexte actuel de crise épidémique, le recours à la télémédecine est fortement encouragé. Le matériel nécessaire est déployé dans les 5 centres de santé départemental (+ l’antenne du Creusot dont les horaires de consultations ont été augmenté). La téléconsultation via la plateforme régionale TELMI installée par l’ARS, pourra commencer à partir de ce mercredi 25 mars.

Elle sera opérationnelle partout dès ce jeudi 26 mars. La législation a été assouplie sur 2 points pour faciliter le recours à la téléconsultation :

• tous les patients peuvent accéder au service

• prise en charge à 100 % de la téléconsultation par l’Assurance maladie.

Le centre de santé départemental avait prévu ce déploiement courant 2020, la mise en place de la télémédecine – télé expertise puis téléconsultation. Compte tenu de la situation, il est devenu impératif pour le centre de santé de proposer la téléconsultation à tous, c’est pourquoi le Président Accary a souhaité en urgence sa mise en place. L’objectif étant ainsi de pouvoir assurer la sécurité et la continuité des soins des patients et des soignants.

Public ciblé : Prioritairement pour les patients « cas possibles » à COVID-19 (primo consultation et suivi)

Pratique :

- Le patient souhaite un RDV au centre de santé, il contacte le n° unique 03 85 34 71 00, il est orienté vers une téléconsultation par un médecin régulateur du centre de santé.

- Le médecin se connecte à la plateforme ARS - TELMI avec un ordinateur et une webcam afin d’établir la connexion avec son patient.

- Le patient reçoit un mail ou un sms et est invité à se connecter : une tablette, un ordinateur avec webcam ou un smartphone suffit. Après avoir accepté, le patient est mis en relation et voit son médecin.

- Le médecin complète le dossier médical du patient dans le logiciel métier comme habituellement. En cas de prescription, le médecin adresse une ordonnance au patient sur son smartphone ou au pharmacien désigné par le patient.

- Le coût d’une téléconsultation est identique à une consultation physique. Le patient peut bénéficier du tiers payant. Le règlement en ligne par carte bancaire est en cours.

 

CONSIGNES SANITAIRES APPLIQUÉES AU CENTRE DE SANTÉ DÉPARTEMENTAL

Pas d’accès au public ne nécessitant pas de soins, à l’exception des personnes accompagnant des patients non autonomes

Le personnel d’accueil et soignant porte un masque et une blouse

Un nettoyage est effectué chaque demi-journée dans les lieux communs

Un nettoyage est effectué sur le matériel nécessaire à la consultation après chaque patient

Un nettoyage de l’ensemble du bâtiment est effectué chaque soir

1 salle d’attente dédiée aux patients qui ne viennent pas pour une suspicion de COVID19

Lavage de mains obligatoire avant d’entrer en salle d’attente

Les patients qui toussent mettent obligatoirement un masque en arrivant.

 

TELECONSULTATION 71 - 2.jpg

André Accary et Fabien Genet ont lancé officiellement la téléconsultation ce mardi à Digoin

 

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Dix décès de patients en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté dix nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et un en Côte-d'Or.

CORONAVIRUS : Plus de 1 500 tests réalisés en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
En Bourgogne-Franche-Comté, 959 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté 13 nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et deux en Côte-d'Or.

COVID-19 EN BFC - Personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : limiter les contacts en sortie de confinement

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Le dépistage et la prise en charge précoces des personnes symptômatiques, soutenus par un respect permanent des gestes barrière et de la distance physique, doivent permettre de contenir l’épidémie. Les personnes à risque de développer une forme grave doivent être particulièrement attentives, en sortie de confinement, à respecter scrupuleusement les mesures barrière et à limiter les contacts.

DÉCONFINEMENT : Le masque, complément de protection ou 1ère des protections ?...

MASQUES COVID - 1.jpg
L'infographie qui met le doute sur l'un des gestes barrières et recommande le masque comme meilleure des protections...

Coronavirus - Covid-19 : La diminution du nombre de patients admis en réanimation marque le pas en BFC

La baisse du nombre d'hospitalisations pour covid se confirme, mais plus de 1 500 morts sont désormais à déplorer depuis le début de l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Coronavirus - Covid-19 : Tests virologiques massifs à partir du 11 mai

TESTS VIRO 71 - 1.jpg
Près de 4 700 tests par jour pourraient être faits sur toute la région. 99% des habitants.es de Saône-et-Loire seront à moins de 30 minutes d'un laboratoire.

CORONAVIRUS : L’épidémie de covid poursuit sa décrue mais maintient la pression

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Actualisé - En Bourgogne-Franche-Comté, 869 décès sont à déplorer en milieu hospitalier et 575 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 2.500 patients sont sortis d'hospitalisation.

RCEA-RN79 : À 160km/h entre Cluny et Mâcon

CONTROLES GENDARMES RCEA CHARNAY 3005 - 12.jpg
Le gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière étaient postés sur la RCEA ce samedi après-midi, dans le sens Cluny-Mâcon, pour des contrôles de vitesse. Bilan de deux heures d'opération.

PERONNE : Elle quitte Intermarché en courant, par la sortie sans achat, chargée de 3 400€ de marchandise

TGI_MACON.jpg
Interpellée le 24 novembre suite à avis de recherche, une Roumaine de 32 ans, mariée, deux enfants, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour vol en réunion commis le 19 septembre à Péronne.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Un blessé dans un carambolage en chaîne route de Juliénas

ACCIDENT ROUTE DE JULIENAS1.jpg
L'accident s'est produit ce samedi matin avant 11 heures, entre les communes de La Chapelle et de Juliénas.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Un blessé dans une collision entre un véhicule et un poids lourd

CRECHES faits divers 1er aout.jpg
Toutes les photos de l'accident. Actualisé : les circonstances de l'accident.

REPLONGES : Un chauffeur de poids-lourd en arrêt cardio-respiratoire sur l'autoroute

ACTUALISÉ à 17h45 : Le chauffeur, originaire de Saône-et-Loire, est décédé.