jeudi 28 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

ACCOUCHEMENT.jpg

De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

 

Communiqué du conseil de l’Ordre des sages-femmes de Saône et Loire 

Dans ce contexte épidémique, les femmes enceintes s’inquiètent légitimement des conditions de suivi de leur grossesse, de leur accouchement et de retour à la maison.

Les sages-femmes libérales sont toujours présentes et leur rôle est accru dans l’accompagnement des femmes enceintes et lors du retour à domicile après la naissance. (voir le communiqué de presse du ministère d’Adrien Taquet du 31 mars 2020 et le communiqué du Syngof sur les recommandations du CNGOF).

 

Suivi de grossesse


Le suivi de grossesse, l’entretien prénatal précoce, les cours de préparation à la naissance… doivent se faire en priorité par téléconsultation. Ces actes sont pris à 100% par l’assurance maladie, il n’y a pas d’avance d’argent. Si une consultation est indispensable la patiente doit consulter les gynécologues ou les sages-femmes libéraux (en ville). Si la venue à l’hôpital est nécessaire, en particulier pour les grossesses à risque, Il ne peut y avoir d’accompagnant lors de ces consultations ou échographies.

 

Accouchement


Dans chaque région, les maternités élaborent actuellement leur protocole de prise en charge des accouchements.

Ces protocoles s’appuient sur les recommandations des sociétés savantes : collège national des gynécologues obstétriciens, société française de néonatologie…

A l’heure actuelle la présence de l’accompagnant est acceptée durant l’accouchement, sous réserve de respecter les conditions strictes mises en place par les établissements de santé. En revanche, aucune visite n’est autorisée et le conjoint ne peut accompagner la mère et l’enfant dans la chambre de suite de couches.

Bien entendu, nous comprenons la dureté de cette situation pour les parents, en premier lieu pour la mère pour qui la présence du conjoint est apaisante et rassurante. Mais la vague épidémique inédite à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés nous oblige à réduire au maximum les contacts et le nombre de personnes extérieures aux personnels soignants pour dresser un barrage contre les risques de contamination.  En effet, un individu peut être contagieux avant même l’arrivée des symptômes et peut contaminer directement ou indirectement des soignants ou d’autres personnes hospitalisées.

Mise en garde contre l’accouchement au domicile et les risques associés :
Devant l’impossibilité pour leur conjoint de les assister après l’accouchement, certaines femmes envisagent de se tourner vers l’accouchement à leur domicile. Il convient de les mettre en garde contre les risques auxquels elles s’exposeraient au regard des difficultés du système de soins actuels. En cas de problème, les SAMU débordés pourraient ne pas arriver à temps et la réactivité des services d’urgences pour la prise en charge des hémorragies de la délivrance à domicile ne sera pas la même dans la crise sanitaire que nous vivons.

 

Après l’accouchement


Les données scientifiques dont nous disposons montrent qu’il n’y a pas de risque de transmission du virus in utero ni à la naissance et qu’il n’y a pas de passage du virus dans le lait.  L’allaitement est recommandé. Le risque de transmission est à craindre après la naissance par les mains ou par la respiration.

Si la maman est positive au COVID-19, elle devra porter un masque chirurgical en permanence. Dans la mesure où il n’y a pas de passage du virus dans le lait, l’allaitement direct ou l’alimentation après avoir tiré son lait sont possibles chez une mère suspecte ou confirmée d’infection à COVID-19. Pour toutes les mamans, il est donc essentiel de respecter les règles d’hygiène strictes, avec lavage des mains régulier à l’eau savonneuse, friction des mains avec une solution hydro-alcoolique à chaque fois avant de s’occuper du bébé. Bien attendre que les mains soient sèches avant de prendre le bébé, ne pas toucher le masque ou le visage et de compléter(en cas d’allaitement) par un lavage des seins au savon doux non odorant et à l’eau.

Différents établissements ont mis en place des sorties précoces, d’une part pour limiter l’exposition de la mère et du bébé à différents intervenants qui pourraient être contagieux, mais surtout pour permettre un retour rapide à la maison, proche du conjoint pour lequel les visites ne sont pas autorisées. Ces sorties précoces ou non s’appuient sur un réseau très dense de sages-femmes libérales dont les actes sont pris en charge à 100%, sans avance d’argent.

Il est donc nécessaire de préparer à l’avance son retour à la maison en contactant dès le 8ème mois une sage-femme libérale de son secteur. Leurs coordonnées se trouvent sur les pages jaunes de l’annuaire ou peuvent vous être transmises par le conseil départemental de l’ordre des sages-femmes.

Un travail remarquable de collaboration et de coordination entre les différents professionnels, hospitaliers, médecins généralistes, gynécologue obstétricien, pédiatre est mis en place pour assurer une prise en charge de qualité et sécurisée des futures mères, des parents et de leurs nouveau-nés.

Josiane Bérard,

Présidente de l’ordre des sages-femmes de Saône et Loire

ordresagesfemmes71@gmail.com

Photo 24heures.ch


BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Emilie Clerc et Maxim Plat, nouveaux adjoints et benjamins de l'assemblée municipale

MAXIME PLAT EMILIE CLERC ADJOINTS CM MACON - 1.jpg
À 28 et 27 ans, ils ont été élus hier soir respectivement 11ème et 4ème adjoints.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Hervé Carreau installé dans sa fonction de maire

HERVE CARREAU MAIRE LACHAPELLE GUINCHAY2 - 1.jpg
Actualisé - « Nous débutons ce mandat sans prétention mais avec la volonté de favoriser la mise en place projets ayant pour but le bien-être des Chapelloises et Chapellois » annonce le nouveau maire dans un communiqué

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Roger Thévenot installé dans sa fonction de maire

CRECHES conseil et ses adjoints.JPG
Réuni ce lundi soir, le conseil municipal a élu Roger Thévenot, nouveau maire de Crêches, et ses six adjoints.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois a revêtu l'écharpe de maire

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 4.jpg
A lire aussi, les noms et attributions des tous les adjoints.es. Actualisé : le discours intégral du maire lors de ce conseil municipal d'installation.

THÉÂTRE DE MÂCON - Laurence Terk : « La saison 2020-2021 est prête depuis mars ! »

LAURENCE TERK THEATRE MACON MAI2020.jpg
La directrice du théâtre - Mâcon Scène nationale s'est confiée à macon-infos sur le confinement, l'intervention du chef de l'état pour soutenir la culture et ses acteurs, ainsi que sur l'état de santé du théâtre. 5 questions à Laurence Terk.

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

MÂCON : Plus de 87 000 masques distribués en 3 jours !

MasqueS BIOUX 2205.jpg
La population était encore bien au rendez-vous ce matin, sur les trois derniers sites de distribution : les parkings du théâtre, du centre commercial de Bioux et de la salle Pavillon.

HÔPITAL DE MÂCON : « Les personnels des hôpitaux en ont assez des promesses, des mensonges » rappelle la CGT

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Un préavis de grève est déposé au niveau national, il sera suivi localement, tous les mardis à compter du 29 mai et au moins jusqu'au 16 juin 2020. Il est temps d'aller au delà des applaudissements des soirs de confinement.

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CHARNAY : La distribution de masques gratuits, un bel exemple de solidarité, salué par le maire

distribution masques Charnay maire.jpg
Le maire Jean-Louis Andrès a salué, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi, l’élan de solidarité des bénévoles et des agents de la commune de Charnay qui ont distribué gratuitement plus de 4 000 masques à tous les habitants.

MÂCON : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer de nouveau ouvert

LIGUE CANCER MACON 2005.jpg
Rappelons que le cancer tue 150 000 personnes tous les ans en France !

MÂCON - MJC Héritan et confinement : Continuer avec les adhérents.es !

MJC HERITAN MASQUES COVID - 3.jpg
Tel fut le mot d'ordre de la MJC pendant cette longue période de confinement. De nombreux masques ont été confectionnés. Les nouvelles de la MJC.

MÂCON : Une distribution de masques à grande échelle

MASQUES MACON 19052020 - 1.jpg
La Ville de Mâcon a débuté ce mardi à 11h la distribution de masques gratuits aux Blanchettes, aux Gautriats et à Flacé. La population était au rendez-vous dès les premières minutes.