ECOLES COVID19 MACON - 1.jpg

 

Depuis le 13 mars au soir, les bâtiments des écoles sont déserts, les cours sont silencieuses, les rues des alentours comme figées, ce ne sont pas les vacances d'été pourtant…

Effet de l’instauration de « l’état d'urgence sanitaire », seuls les enfants des personnels soignants (hôpitaux, soignants intervenant à domicile, professionnels de ville...) sont autorisés à fréquenter les écoles si aucune alternative n’est possible.

Pour les accueillir, l’Education nationale a fait appel aux enseignants volontaires.

Ce « service public ciblé » doit permettre aux soignants de se consacrer à leurs missions essentielles et difficiles depuis plusieurs semaines. La continuité pédagogique est également garantie par les enseignants volontaires.

Le personnel municipal est là aussi mobilisé pour les services de garderie,  de cantine et de nettoyage des locaux.

Des journées particulières pour tous.... ces moments permettent à des enfants de quartiers et communes différents de vivre des temps collectifs.

Ce dispositif a vocation à se prolonger tant que la situation sanitaire l’exigera.

Ce vendredi, une quinzaine d’enfants en ont bénéficié dans les écoles des Perrières, Grand Four et Henri Matisse, encadrés par six enseignants.

 

ECOLES COVID19 MACON - 3.jpg

ECOLES COVID19 MACON - 2.jpg