jeudi 4 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

L’État démasque la Région Bourgogne Franche-Comté

pour masquer ses fautes et ses retards

 

Après une première réquisition le 2 avril dernier, une commande de 2 millions de masques commandée par la Région Bourgogne Franche-Comté a été de nouveau confisquée par l’État, dimanche dernier sur le tarmac de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans concertation, ni information.

Cette cargaison devait être distribuée aujourd’hui dans les établissements médico-sociaux par l’intermédiaire des huit Conseils départementaux de la région.

Une fois encore, les Bourguignons et les Francs-Comtois, les personnes âgées, handicapées et les professionnels en établissement comme à domicile font les frais d’une scandaleuse désorganisation qui atteint aujourd’hui des sommets invraisemblables. Ils sont privés pour la deuxième fois en une semaine de protections indispensables pour assurer leur sécurité et lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Alors même que le Conseil régional a été contraint de se substituer à l’Agence régionale de santé et donc à l’État en commandant 4 millions de masques chirurgicaux, les représentants locaux du ministre de la santé si réactifs pour fermer des lits d’hôpitaux ou supprimer des services, se révèlent incapables de se faire entendre en pleine crise sanitaire.

Dans une situation épidémique sans précédent, à l’heure où les Bourguignons et les Francs-Comtois sont en première ligne, l’État est responsable et coupable d’un gigantesque tripatouillage lourd de conséquences. La Bourgogne Franche-Comté est la victime de l’anarchie engendrée par le manque criant d’un État stratège, d’un État qui pilote, d’un État qui protège.

C’est bien l’État qui aurait dû anticiper et commander des milliards de masques pour les répartir équitablement à toutes les régions. C’est bien l’État qui devrait aujourd’hui réquisitionner et nationaliser quand c’est nécessaire les entreprises et les usines capables de produire des masques dans nos territoires. C’est bien l’État qui devrait assurer la protection de l’ensemble des personnels soignants en leur livrant les matériels nécessaires.

Au regard de la tournure des événements et de la confiscation brutale des masques de la Région Bourgogne Franche-Comté, les élus régionaux du Rassemblement National exigent l’information la plus complète quant aux délais, modalités de distributions et bénéficiaires de ces matériels. Ils demandent à être informés avec la plus grande transparence des éléments ayant motivé la décision de réquisitionner du préfet de zone de défense Est et souhaitent connaître le rôle exact et la responsabilité de l’Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté dans cet arbitrage.

Le groupe RN demande à la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, d’intervenir rapidement et fermement auprès du ministre de la santé pour mettre un terme à cette piraterie organisée qui pénalise lourdement les professionnels de la santé de notre région. En outre, les élus RN suggèrent à la présidente de Région de faire arriver les prochaines commandes de masques à l’aéroport de Dole-Jura afin d’éviter les détournements de dernière minute.

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

 

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.