jeudi 21 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

L’État démasque la Région Bourgogne Franche-Comté

pour masquer ses fautes et ses retards

 

Après une première réquisition le 2 avril dernier, une commande de 2 millions de masques commandée par la Région Bourgogne Franche-Comté a été de nouveau confisquée par l’État, dimanche dernier sur le tarmac de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans concertation, ni information.

Cette cargaison devait être distribuée aujourd’hui dans les établissements médico-sociaux par l’intermédiaire des huit Conseils départementaux de la région.

Une fois encore, les Bourguignons et les Francs-Comtois, les personnes âgées, handicapées et les professionnels en établissement comme à domicile font les frais d’une scandaleuse désorganisation qui atteint aujourd’hui des sommets invraisemblables. Ils sont privés pour la deuxième fois en une semaine de protections indispensables pour assurer leur sécurité et lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Alors même que le Conseil régional a été contraint de se substituer à l’Agence régionale de santé et donc à l’État en commandant 4 millions de masques chirurgicaux, les représentants locaux du ministre de la santé si réactifs pour fermer des lits d’hôpitaux ou supprimer des services, se révèlent incapables de se faire entendre en pleine crise sanitaire.

Dans une situation épidémique sans précédent, à l’heure où les Bourguignons et les Francs-Comtois sont en première ligne, l’État est responsable et coupable d’un gigantesque tripatouillage lourd de conséquences. La Bourgogne Franche-Comté est la victime de l’anarchie engendrée par le manque criant d’un État stratège, d’un État qui pilote, d’un État qui protège.

C’est bien l’État qui aurait dû anticiper et commander des milliards de masques pour les répartir équitablement à toutes les régions. C’est bien l’État qui devrait aujourd’hui réquisitionner et nationaliser quand c’est nécessaire les entreprises et les usines capables de produire des masques dans nos territoires. C’est bien l’État qui devrait assurer la protection de l’ensemble des personnels soignants en leur livrant les matériels nécessaires.

Au regard de la tournure des événements et de la confiscation brutale des masques de la Région Bourgogne Franche-Comté, les élus régionaux du Rassemblement National exigent l’information la plus complète quant aux délais, modalités de distributions et bénéficiaires de ces matériels. Ils demandent à être informés avec la plus grande transparence des éléments ayant motivé la décision de réquisitionner du préfet de zone de défense Est et souhaitent connaître le rôle exact et la responsabilité de l’Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté dans cet arbitrage.

Le groupe RN demande à la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, d’intervenir rapidement et fermement auprès du ministre de la santé pour mettre un terme à cette piraterie organisée qui pénalise lourdement les professionnels de la santé de notre région. En outre, les élus RN suggèrent à la présidente de Région de faire arriver les prochaines commandes de masques à l’aéroport de Dole-Jura afin d’éviter les détournements de dernière minute.

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

 

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.