DECROCHEURS.jpg

 

La rectrice Nathalie Albert-Moretti a indiqué des taux de décrochage très disparates suivant les niveaux et les filières mais inférieurs à la moyenne nationale. Par ailleurs, le rectorat va alléger la charge de travail des élèves, des enseignants et des parents liée à la continuité pédagogique.

Cliquez ici pour lire la suite sur infos-dijon