Promise CBBS JR.jpg

 

Après que quatre Pinkies version 2019-2020 (Romane Jeanneaux, Prescillia Lezin, Pauline Lithard, et Sixtine Macquet) aient décidé de resigner pour la prochaine saison, c’est au tour de Promise Amukamara d’avoir fait le choix de rester en terre charnaysienne. A bientôt 27 ans, l’Américano-nigériane de 1.73 m a en effet prolongé son contrat afin de continuer de travailler avec Matthieu Chauvet.

Promise, la native de Jersey City aux USA, a fait les beaux jours du Cbbs, avec des chiffres plutôt flatteurs. Avec une saison stoppée prématurément à cause du virus Covid-19, et seulement 11 matchs joués, Promise a tout de même terminé avec une moyenne de 12.35 pts, 2.47 passes, et 3.65 rebonds. Et une évaluation de 12.6. Jolie prestation pour sa première saison en LFB.

Elle a débuté le basket dans le fameux championnat américain (NCAA) qui oppose les différentes universités américaines. Plus tard, ses premiers double-pas européens se déroulent à Madrid en Espagne, puis à Osnabruck en Allemagne, et respectivement au Téléoman Alexandria et au Satu Mare, en Roumanie, avant de rejoindre le Cbbs en septembre dernier.

Après avoir participé à la coupe du monde 2018 en Espagne, avec l’équipe du Nigéria (battue en ¼ de finale contre les USA 71-40), Promise devient Championne d’Afrique en 2019 à Dakar, avec son équipe qui conserve son titre en battant le Sénégal 66-55 en finale. De plus, au mois de février dernier, elle a participé à la qualification des nigérianes pour les JO 2020*, lors du Tournoi Qualificatif Olympique (TQO) à Belgrade en Serbie.

*En raison de la pandémie du Coronavirus, les Jeux Olympiques 2020 devraient être repoussés du 23 juillet au 8 août 2021 à Tokyo au Japon.

Rémy MATHURIAU