Le Gouvernement a décidé que pour le moment le port du masque n’est pas obligatoire dans l’espace public. A partir du 11 mai, il sera « très probablement obligatoire dans certains lieux publics et dans les transports en commun » (conférence de presse d’Edouard Philippe le 19 avril).

En attendant cette éventuelle obligation de porter un masque dans la rue, dans les transports en commun, dans certains lieux publics est recommandée par l’Académie de Médecine. Les modalités du réseau de distribution des masques « grand public » devront être dévoilées d’ici 2 semaines a informé Olivier Véran le 14 avril sur RTL.

L’Etat fait appel aux collectivités territoriales, aux industriels pour la réalisation de ces masques, la ville de Charnay a lancé un appel à la solidarité pour la confection des 8000 masques tout public prévus pour « protéger » la population.

Bien qu’estimant que l’Etat devrait tout mettre en œuvre pour équiper chaque citoyen d’un masque « grand public », au titre de la protection, Charnay Autrement se félicite que la commune ait lancé cette opération tout en sachant que les matières premières font défaut (notamment les élastiques..) ainsi que les petites mains.

Dans ce souci de solidarité, une colistière de Charnay Autrement s’est engagée à confectionner à elle seule 400 masques. Vous pouvez la contacter au 07 87 14 00 55 pour échanger sur cette démarche collective.

Soyons solidaires et prenons soins de nous et des autres.

Charnay Autrement