mercredi 4 août 2021

Déconfinement et réouverture des lycées de Bourgogne Franche-Comté :
le flou est total et le risque est réel 

Dans son discours à l’Assemblée nationale du mardi 28 avril, Edouard Philippe a annoncé la réouverture progressive des écoles le 11 mai et des collèges le 18 mai prochain. Les 110 000 lycéens de Bourgogne Franche-Comté ne devraient pas reprendre avant le mois de juin notamment dans les lycées professionnels.

Dans ses annonces, le Premier ministre a aussi prévenu : « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai ».

A la faillite de la gestion de la crise sanitaire par l’Etat et l’inertie coupable du gouvernement Macron, l’organisation du déconfinement et de la rentrée des plus jeunes dans les établissements d’enseignement promet d’être à son tour une pagaille dangereuse et laisse beaucoup de questions en suspens.

Ainsi, envisager le retour à l’école d’abord pour les élèves des classes maternelles, sachant qu’ils ne peuvent respecter aucune des mesures barrières, est particulièrement risqué.

Dans le même temps, le déconfinement de la population organisé sans avoir de masques et de tests en nombre suffisant revient à renoncer de facto au triptyque « Protéger – Tester – Isoler ».

Concernant la reprise dans les 130 lycées de Bourgogne Franche-Comté, les déclarations devant les députés éludent les questions de l’organisation des restaurants scolaires ou encore des internats (20 426 places d’internats dans les établissements de la région).

Le risque d’un rebond épidémique doit clairement se poser.

Avec le souci de protéger la santé des élèves, leurs familles et les agents des lycées, les élus du groupe Rassemblement National refusent la réouverture des établissements début juin tant que de parfaites conditions sanitaires ne pourront être réunies. Alors qu’une reprise des écoles en septembre serait la solution la plus sage et la plus prudente, le groupe RN demande à la présidente du Conseil régional de créer sur le sujet une commission adhoc associant élus régionaux de tous les groupes, représentants de l’Etat et des personnels enseignants et techniques des lycées.

Les lycéens et les agents des lycées de Bourgogne Franche-Comté ne sont pas de cobayes !

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National au Conseil régional

 

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.