mercredi 19 mai 2021

 

La Jeune Chambre Economique du Mâconnais Val de Saône participe à une réflexion avec les membres régionaux de son mouvement pour soutenir l’agriculture locale et imaginer des solutions à mettre en place après le confinement et l’épidémie.

 

La jeunesse bourguignonne est ambitieuse. Elle pense déjà à reconstruire l’économie et la société de l’après Covid 19. Ces jeunes qui réfléchissent aux évolutions de nos modes de travail ou de consommation sont ceux de la Jeune Chambre Economique. Depuis quelques jours, sous l’impulsion de la présidente de la fédération Bourgogne-France-Comté, Aurélie Martin-Garraut, ils travaillent sur des actions locales et concrètes en lien avec les attentes des professionnels du secteur. 

Le premier thème abordé est celui de l’agriculture avec le soutien du jurassien Sylvain Marmier. Une réunion avec près de soixante-quinze membres a fait naître de nombreuses propositions sur le modèle économique, sur les modes de distribution ou encore sur l’innovation. 

Selon Sylvain Marmier, « Echanger de manière interactive sur des sujets de fond, avec plusieurs dizaines de personnes, a été un exercice très intéressant. L’intérêt de se questionner sur la façon de collaborer avec des synergies et davantage de complémentarité ou encore sur l'impulsion des exercices d’utilité aux territoires avec des actions positives, tant au niveau économique, que social et environnemental, est une démarche qui a du sens. On sent que les membres de la Jeune Chambre sont sur le chemin de la compréhension du monde qui les entoure et de la construction d’un monde plus réaliste et plus positif. »

Plus que de simples idées échangées, ce sont des véritables projets qui prévoient d’aboutir suite à des ateliers de travail. « L’efficacité de notre méthodologie n’est plus à prouver. Nous avons un regard extérieur et nous disposons de toutes les compétences au sein de notre réseau. Nous avons surtout une facilité d’action et une réactivité qui peut être plus difficile par les institutions ou organisations professionnelles. Nous collaborons et communiquons avec les institutions de notre territoire pour que les actions mises en œuvre soient impactantes », explique le président de la JCE de Chalon sur Saône.

« Nous devons anticiper les solutions qui faciliteront le redressement de notre société, aidons notre pays à tirer les bons enseignements de cette situation, pour savoir rebondir », insiste la présidente de la Jeune chambre économique du Grand Besançon, qui appartient à un mouvement national qui s’est construit, en France, en période d’après-guerre. « Nous pouvons agir sur l’aspect sociétal, l’aspect économique et l’aspect environnemental. Les membres de l’association veulent trouver ensemble le moyen d’aider notre société. » 

Dès le début de l’épidémie de Covid 19 et la situation de confinement, le réseau des 130 antennes locales réparties sur tout le territoire français a été actif en mettant en place notamment la plate forme Solidarissime dans 50 villes, qui recense les commerces de première nécessité, ouverts. « Notre but est d’agir dans nos territoires et de mettre en place des projets pour l’améliorer et avoir de l’impact », rappelle Pauline Contat, présidente de l’association dijonnaise cette année. 

Proposer des solutions innovantes pour s’adapter à des problématiques parfois anciennes, permettre à des personnes qui ont des idées parfois audacieuses de les mettre en application grâce à la synergie et l’énergie d’un groupe quand c’est difficile de les faire émerger seul, enrichir les projets par des visions de personnes issues de secteurs différents sans barrières, voilà les objectifs de la Jeune Chambre Economique Française et de la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Bourgogne-Franche-Comté, qui se positionnent comme un incubateur de leaders citoyens. 

D’autres ateliers se dérouleront dans les prochaines semaines. Samedi 2 mai, c’est sur le thème des limites des modèles économiques actuels que les membres et les curieux pourront échanger. L’objectif est d’organiser les représentations de chacun afin de pouvoir envisager de nouveaux modèles.

Pour participer demander le lien de connexion à l’adresse bourgogne_franchecomte@jcef.asso.fr

 

EDITO : Mitterrand, 2 ans de présidence de la République à gauche, 12 ans on ne sait où

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

VELORUTION EN MÂCONNAIS : Pour le 8 Mai, les cyclistes ont fait le pont !

Répondant à l’appel de l’association Mâcon Vélo en Ville (M2V), association pour la promotion de l’usage du vélo en ville qui revendique 300 adhérents, une centaine de cyclistes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvés devant la mairie de Saint-Laurent pour la 8ème Vélorution.

LA ROCHE VINEUSE : Pour la ministre Elisabeth Moreno, l'égalité homme/femme passe aussi par l'entrepreneuriat féminin

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses. 

MÂCON - DAVAYÉ : Bernard Delaye, une vie dédiée au vin de Bourgogne et d'ailleurs

Portrait d'un homme de passion, reconnu entre autres aujourd’hui pour être le président du concours des Grands vins de France à Mâcon, maintenu cette année grâce à une organisation parfaitement huilée.

PETR MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Un budget primitif 2021 adopté sans polémique !

PetrBudget230321 (2).JPG
Le comité syndical du Pole d'Équilibre Territorial et Rural (PETR) s'est réuni mardi soir à la salle de la Verchère.

DAVAYÉ : VitiLab, un espace inédit dédié à la viticulture et au numérique au domaine Les Poncetys

Vitilab Davaye220321.jpg
Un lieu d’un nouveau genre va faire son apparition sur le site de Vinipôle Sud Bourgogne à Davayé : le VitiLab - Innovative Viticulture, espace dédié au numérique et à la robotique en viticulture.

CRISE SANITAIRE : L’union locale CGT de Mâcon soutient les personnels de la culture

Un an après la première décision gouvernementale de fermer les salles de spectacle, plus de soixante lieux culturels sont aujourd'hui occupés.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Artisans du monde présente la face cachée de nos vêtements

Artisans du Monde.jpg
Maud, bénévole de l’association « Artisans du monde », est intervenue devant les élèves du club solidarité du lycée pour aborder les faces cachées de la confection d’un jean.

SAÔNE-ET-LOIRE : Sept médecins spécialistes déjà recrutés par le Département, une antenne renforcée à Pierreclos

SANTE centre de sante departemental 2 phase 2.jpg
André Accary a accueilli ce mardi matin son homologue de l’Yonne, Patrick Gendraud, pour une présentation du centre de santé départemental. L’occasion aussi de faire un point sur les objectifs, réalisés et à venir, dans le domaine de la santé…

REGION DE MÂCON : Ciel jaune et sable partout ce matin...

SABLE SAHARA MACON - 1.jpg
A voir aussi, notre prise de vue vidéo à St-Amour. Actualisé : Les photos de Sandrine, à Senozan et les photos de David, à Charnay. Actualisé à 12h35 : les photos de Michel à Mâcon et à Oran (Algérie) !

EDITO : Contre le covid, le vaccin, c'est bien, le traitement c'est bien aussi

Ne donnons pas à nos enfants une raison de plus de nous haïr dans 10 ans ou 15 ans.

VINS DU MÂCONNAIS : Une femme à la présidence de l'Union des producteurs de Pouilly-Fuissé, une première !

CheveauPdte2021 (3).JPG
Aurélie Cheveau a reçu ce vendredi la visite et les félicitations du président du Conseil départemental André Accary et de son vice-président en charge de l'agriculture Frédéric Brochot. L'ODG a été créée en 1929 et n'avait encore connu aucune femme à la présidence !

RÉGION DE MÂCON : Le député Benjamin Dirx à l’heure du premier bilan de mandat

voeux Benjamin Dirx 2021 (12).JPG
Le député du Mâconnais présente ses vœux aux habitants et profite de l'occasion pour faire un premier bilan de mandat, ainsi qu'un point sur l'actualité du territoire et nationale, entre crise sanitaire et plan de relance…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Retour de la truite dans la Denante, des efforts enfin récompensés

DENANTE DAVAYE.jpg
Une pêche électrique avait été réalisée en octobre 2020 pour estimer l'état du cours d'eau.

PHOTOS : Un léger manteau neigeux recouvre le Mâconnais

Neige_Charnay_DD_16012021_0010.jpg
Actualisé : les photos de Marie, à Charnay, au petit matin.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une nouvelle vision de l'aménagement du territoire en 2040 avec le PETR

ScotCharnay2021.jpg
Le PETR (Pôle d’Équilibre Territorial et Rural) Mâconnais Sud Bourgogne a tenu jeudi soir une réunion de pilotage sur le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale), après plusieurs mois au ralenti en raison de l’épidémie de COVID et du report des élections municipales.

VIN DE BOURGOGNE - Julien Guillot : « Le Mâcon-Cruzille, un vin de paysage »

JULIEN GUILLOT MACON CRUZILLE - 1.jpg
L'interprofession des Vins de Bourgogne (BIVB) met à l'honneur cette semaine l'appellation Mâcon-Cruzille. L'occasion d'écouter un de ses fervents promoteurs, Julien Guillot, du Domaine des vignes du Maynes. Il dit sa vision de ce qu’il appelle « un vin de paysage, où le travail du vigneron est inhérent à celui de l'environnement qui l'entoure », et nous met le vin à la bouche...

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES - Émilie Quandalle (CGT Mâcon) : « Ce scrutin est essentiel pour faire entendre votre voix et défendre vos droits »

Les élections professionnelles dans les TPE pour élire vos représentants syndicaux auront lieu en mars et avril.

MATERNITÉ DE MÂCON : Les naissances toujours en baisse

naissance-de-bébé.jpg
Pour la première fois depuis 20 ans, le nombre de naissances à la maternité passe sous les 1 400.