mercredi 4 août 2021

MASQUES CHARBO - 2.jpg

 

On avait quitté "elle" la semaine dernière (voir notre article du 26 avril), avec ses centaines de masques faits main pour protéger contre le Covid-19, qui je le rappelle a déjà fait près de 25 000 victimes en France.

De fil en aiguille, l’anonymat demandé ayant coupé court, elle a donc finalement été ‘’démasquée’’ rapidement. Les habitants de la commune ont donc afflué chez elle, afin de la remercier par des présents, alors que ce n’était pas le but. Elle adresse un grand merci à tous pour cette reconnaissance. Faisant une drôle de bobine en récupérant encore du tissu et des cordons, elle repart pour de longues soirées, pour ne pas se faire battre à plate couture par le Covid.

Avec la couleur rouge du département, deconfinement ne signifiera malheureusement pas arrêt de ce satané virus. Et le port du masque sera encore plus nécessaire, voire obligatoire. L’avenir du masque de Charbonnières est cousu de fil blanc. Ceux en tissu pour les Leunais sont prêts. Du bambin de 2 ans à l’ado de 15 ans, toute la jeunesse aura le sien. Les adultes également, nos ainés ne seront pas oubliés.

Petite précision utile de la couturière : Ceux qui éprouvent des difficultés à nouer les cordons derrière la tête, peuvent supprimer le petit point de couture, retirer le cordon, et le remplacer par un élastique, auquel ils feront un nœud. Opération relativement aisée.

Appelons un chas un chas, au début de son action, tout n’a pas été coton. Maintenant, elle fait dans la dentelle, et marche sur du velours. 

Comme la vie ne tient qu’à un fil, elle espère vous protéger. Alors elle insiste sur le fait qu’il faut continuer à rester chez vous, en attendant des jours meilleurs.  Ce fichu virus va encore nous donner du fil à retordre. Finalement, en plus du reste, la couture, c’est vraiment son domaine. Merci !

Rémy MATHURIAU

SAÔNE-ET-LOIRE : Pour la Fête de l’agriculture, les JA « retournent Bourbon » !

Elle aura lieu début septembre, sous le nom de Terres de Jade

LYON : Il tentait de rentrer chez lui par le balcon

Un drame s'est déroulé dans le 7ème arrondissement dans la nuit du 30 au 31 juillet.

ROMANÈCHE-THORINS : Contrôle inopiné du pass sanitaire à Touroparc zoo

Le directeur de cabinet du préfet est arrivé à Touroparc jeudi en début d'après-midi, accompagné des gendarmes de la compagnie de Mâcon, de la brigade territoriale de La Chapelle-de-Guinchay, et du PSIG. But de la visite : un contrôle pédagogique des pass sanitaires. À lire aussi, la réaction de Thomas Gervais, directeur du parc zoologique.

SAÔNE-ET-LOIRE : 24 pompiers, dont 14 du département, en renfort dans le Sud

La colonne Bravo est partie ce matin du centre de secours de Mâcon.

PIERRECLOS : Le Comptoir de campagne a 1 an !

Pierreclos devient Petite ville de demain.

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…