vendredi 22 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Retard de livraison de masques pour les communes de Bourgogne Franche-Comté : le Rassemblement National demande au préfet des réquisitions dans les supermarchés

Pour préparer le déconfinement et permettre notamment aux communes de moins de 10 000 habitants de bénéficier de réseaux commerciaux fiables tout en négociant les prix, le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a effectué des achats groupés et commandé 2,5 millions de masques lavables et réutilisables à une entreprise française de Montluçon (Allier). Les livraisons devaient avoir lieu à partir du 4 mai dernier dans les différentes collectivités.

Malheureusement, une avarie survenue sur la chaîne de production, délocalisée en Tunisie, provoque un retard de près d’un mois pour la totalité des commandes (4 juin au lieu du 4 mai). Depuis des années, dans les domaines économiques, agricoles ou industriels, les Français sont les victimes des politiques mondialistes guidées par le culte de la rentabilité à outrance. Aujourd’hui, c’est la santé des Bourguignons et des Francs-Comtois de la ruralité qui est touchée par ces délocalisations funestes qui entraînent inévitablement leur lot d'incertitudes et de complications.

Alors que la crise sanitaire est loin d’être terminée, que le risque d’une deuxième vague épidémique est à craindre avec le retour des déplacements et de l’activité, il est urgent et vital de fournir des masques rapidement à l’ensemble des habitants de la région afin qu’ils puissent se protéger et protéger les autres.
Après les réquisitions scandaleuses des 2 et 5 avril derniers où l’État avait détourné sur le tarmac de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, près de 4 millions de masques commandés par la Région Bourgogne Franche-Comté, les élus du groupe Rassemblement National demandent à la présidente de Région de solliciter immédiatement les services de l’État afin de mettre à disposition dans les plus brefs délais des stocks pour les petites communes lésées. Ils rappellent que des réquisitions peuvent être ordonnées par le préfet de Région directement auprès des enseignes de la grande distribution.

L’État pirate doit redevenir l’État providence et l’attentisme doit être remplacé par le volontarisme au service de la santé publique.


Julien Odoul
Président du groupe Rassemblement National

 

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.