samedi 11 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 4.jpg

A lire aussi, les noms et attributions des tous les adjoints.es. Actualisé : le discours intégral du maire lors de ce conseil municipal d'installation.

 

Élu ce lundi soir avec 32 voix sur 39 (7 blancs), Jean-Patrick Courtois s'est vu remettre l'écharpe de maire pour la 4ème fois consécutive. Une remise officielle faite par le doyen de l'assemblée municipale Jacque Tourny.

Les 11 adjoints ont été également proposés au vote et élus.es. Il s'agit de : 

1ère Adjointe Catherine CARLE VIGUIER Attractivité de la ville, ressources humaines, citoyenneté, gestion du numéro vert « allô Mairie », éducation et enseignement

2 ème Adjoint Hervé REYNAUD Culture, patrimoine historique, dialogue interculturel 

3 ème Adjointe Caroline THEVENIAUD Vie des quartiers, centres sociaux, contrat de ville 

4 ème Adjoint Maxim PLAT Sécurité et tranquillité publiques, prévention de la délinquance, administration générale (nouveau) 

5 ème Adjointe Véronique LEFEUVE Affaires sociales, lutte contre l’isolement, services aux familles, santé publique (nouvelle) 

6 ème Adjoint Eric MARECHAL Urbanisme et habitat, relations avec les associations patriotiques 

7 ème Adjointe Sandra ROBIN Finances, commande publique (nouvelle)

8 ème Adjoint Jean PAYEBIEN Sports et équipements sportifs, Mairie-annexe de Flacé 

9 ème Adjointe Nathalie GONCALVES Environnement et biodiversité, espaces verts, propreté urbaine 

10ème Adjoint Yves DUPUIS Voirie et réseaux, organisation des déplacements, commission communale de sécurité (nouveau) 

11ème Adjointe Emilie CLERC Relations avec les acteurs économiques, relations internationales (nouvelle)

 

On notera le départ de Claude Cannet au poste de 1ère adjointe, le départ de Gérard Colon au poste d'adjoint à l'Urbanisme, celui de Jacques Tourny à la Santé publique, celui de Virginie De Battista aux affaires économiques, enfin celui de Marie-Paule Cervos aux relations internationales et au tourisme.  

Hervé Reynaud conserve le porte-feuille de la Culture, du Patrimoine et du dialogue inter-culturel ; Jean Paybien conserve les Sports ; Eric Maréchal passe à l'Urbanisme et à l'Habitat ainsi qu'au dialogue avec les associations patriotiques. Maxime Plat, également assistant parlemantaire du député Benjamin Dirx, prend le porte-feuille de la Sécurité et de la Tranquilité publique, précédemment occupé par Eric Maréchal.

Catherine Carle-Viguier, médecin du travail auprès de sept établissements hospitaliers et EHPAD, qui occupait le poste d'adjointe aux affaires scolaires, devient donc 1ère adjointe. Elle garde l'éducation dans ses attributions. Le poste a été occupé par le passé par Bernard Chevalier, Christine Robin et donc Claude Cannet.

ADJOINTS MACON CARLEVIGUIER PLAT CLERC - 2.jpg

 

Les maires délégués des communes associées ne changent pas : Charles Rebischung reste maire délégué de Sennecé-les-Mâcon ; Denise Noton reste maire déléguée de St-Jean-le-Priche ; et Jacques Tourny reste maire délégué de Loché. 

Jean Paybien reste également en charge de la mairie annexe de Flacé.  

Rodolphe Bretin 

 


Le discours de Jean-Patrick Courtois

 

Mesdames, Messieurs,

C’est dans un contexte très particulier et avec une grande émotion que je prends la parole et que je m’adresse à vous tous, réunis ce soir, pour l’installation du nouveau Conseil Municipal. Le dimanche 15 mars dernier, il y a bien longtemps, sur le temps de nos émotions et des effets du coronavirus, les Mâconnaises et les Mâconnais nous ont de nouveau accordé leur confiance pour conduire l’avenir de notre collectivité municipale.

La crise sanitaire mondiale est venue, avec violence, bouleverser l’ordonnancement de toutes nos vies et donc aussi, celui de notre vie municipale. Le bouleversement des cadres habituels de l’élection municipale a certainement beaucoup pesé sur la participation démocratique de nos concitoyens à ce scrutin. Je voudrais néanmoins que tous nos concitoyens sachent, que j’ai été particulièrement touché de la confiance qu’ils ont ainsi voulu, en leur grande majorité, me témoigner. Je tiens à leur exprimer à tous ma gratitude la plus profonde et toute ma reconnaissance. Les élections municipales sont déjà derrière nous, comme presque effacées, par la très grave crise sanitaire que nous traversons.

En effet, depuis plusieurs semaines, notre pays est engagé dans une lutte nationale contre la progression de la pandémie du Covid-19. Le Président de la République a parlé d’un véritable état de guerre, et c’est ce bouleversement, sans précédent dans notre histoire contemporaine, qui nous a tous touchés très profondément dans nos vies privées, professionnelles et sociales.

Notre vie démocratique et politique a donc, elle aussi, été impactée et, avant toute chose, je tiens ce soir, dans ces circonstances que notre pays traverse, à adresser un message de soutien et de remerciements à toutes celles et ceux qui sont engagés dans ces combats, dans cette crise sanitaire inattendue, je dirais même brutale, et de niveau mondial. Je pense, tout d’abord, bien sûr, à toutes celles et ceux qui sont en toute premier ligne : l’ensemble des personnels soignants dont je tiens à saluer ici l’immense sens des responsabilités et l’engagement citoyen qui, à mes yeux, donne tout le sens et la force du mot : NATION !

Je pense aussi, tout particulièrement, à l’ensemble des forces en charge de la sécurité de nos concitoyens, fonctionnaires de police, gendarmes, militaires, pompiers ou forces de protection civile. Et, bien entendu, je n’oublie pas toutes celles et ceux qui, dans le cadre d’une véritable mobilisation générale, assurent, sur tout l’ensemble de notre territoire, et donc ici, en mâconnais, les missions indispensables à notre vie collective, à notre vie citoyenne, à notre vie démocratique, à notre vie sociale. C’est dans ces forces en action que s’inscrivent souvent les agents de nos collectivités territoriales, qui assurent au niveau local la continuité, la présence, et la force du service public. Ainsi donc, je tiens à remercier et rendre hommage à tous les acteurs de l’Education Nationale qui nous permettent d’assurer l’accueil de nos enfants, dans ces temps difficiles.

A Mâcon, l’ouverture de nos écoles se déroule sans difficultés particulières, et c’est grâce à cette mobilisation commune, que je salue ! Je tiens aussi à adresser tous mes remerciements aux agents de notre collectivité comme à ceux de toutes les collectivités du bassin de vie mâconnais, qui ont assuré, par leur travail, la continuité indispensable du service public. Enfin, je pense à tous les Mâconnais et à tous nos administrés, je leur adresse un message chaleureux de soutien pour leur participation remarquable à cette 

bataille, et pour leur compréhension de l’effort collectif sans précédent, que tous nous devons soutenir. Je remercie tout particulièrement celles et ceux qui, à titre personnel, comme au niveau associatif, ont participé à l’effort de sécurité sanitaire en fabriquant des masques familiaux qui se sont avérés indispensables pour éviter la pénurie dans nos approvisionnements. Cette période si difficile, pour chacun d’entre nous, dont je souhaite bien entendu vivement qu’elle s’achève rapidement, a démontré qu’à Mâcon la cohésion sociale et la solidarité n’étaient pas de vains mots.

J’espère que cet esprit de cohésion et de solidarité anime nos comportements pour demain et j’invite les Mâconnaises et les Mâconnais à redonner à notre Ville, que nous aimons tous, une priorité dans leur comportements d’achats et de reprise d’activité. Notre collectivité est donc engagée dans cette bataille, nous avons assuré la continuité administrative et technique du fonctionnement du service public et nous répondrons encore sur de nombreux sujets aux attentes de nos concitoyens confrontés à ces évènements :

- Réouverture

o des écoles

o des services de l’Hôtel de Ville, des mairies annexes

o de la médiathèque o des marchés

o des jardins familiaux

o des déchetteries

o des installations sportives

- le soutien à la vie économique et commerciale

- et, bien entendu, tous les efforts en direction de toutes les populations les plus fragiles.

Voilà donc, mes chers collègues, le cadre, le décor dans lequel nous sommes réunis ce soir. Notre vie démocratique locale doit cependant s’engager, et nous devons, ensemble, traduire dans la réalité d’aujourd’hui et pour la mandature qui s’ouvre, les résultats du scrutin du 15 mars 2020. 

Ce scrutin, à mes yeux, a une double signification pour notre Ville : C’est, tout d’abord, la reconnaissance massive du travail accompli et de l’action menée depuis 2001. C’est aussi la validation du projet 2020 – 2026 que les Mâconnais ont adopté et qui sera, grâce à eux tous, réalisé. Un projet résolument tourné vers l’attention portée à tous, vers le renforcement de la solidarité, vers l’emploi et le dynamisme de Mâcon et vers la préservation de notre qualité de vie.

Le 15 mars, les Mâconnaises et les Mâconnais ont choisi les femmes et les hommes qui allaient, pour les 6 années à venir, les représenter pour conduire le destin de leur Ville. Ces élus, qui se sont engagés pour Mâcon, je voudrais les saluer et adresser, tout spécialement aux nouveaux élus, à ceux qui siègent pour la première fois dans cette Assemblée et qui incarnent le renouveau et le dynamisme de notre vie locale, des vœux de bienvenue.

Je tiens également à accueillir, au sein du Conseil Municipal, les élus de l’opposition et je leur souhaite la bienvenue dans cette enceinte qui, dorénavant, sera la leur ! Je veux aussi, en ces instants solennels, rendre hommage à tous les élus qui ont siégé dans cette Assemblée, pour certains, depuis plusieurs mandats, et qui, dorénavant, n’y siégeront plus. Je tiens à les remercier chaleureusement pour leur immense travail accompli durant toutes ces années, pour leurs efforts et leurs compétences qu’ils ont su mettre au service des Mâconnais…

… et c’est donc en mon nom, comme au nom de tous mes collègues et au nom de tous les Mâconnais, que je leur exprime toute notre gratitude, leur assurant qu’ils conserveront, tous, une place à nos côtés, et que l’Hôtel de Ville restera pour eux, bien évidemment, toujours ouvert. Et puis, permettez-moi d’avoir, ce soir, une pensée très personnelle et toute particulière pour mon père, Jean COURTOIS, qui a siégé sur ces rangs du Conseil Municipal. J’y associe toute ma famille, et bien évidemment, mon épouse Janine, qui est présente à mes côtés dans tous les combats, dans toutes les actions.

C’est maintenant une nouvelle page qui s’ouvre. Il y a eu le temps de la confrontation électorale, le temps du débat démocratique, et les Mâconnais ont choisi. S’ouvre maintenant le temps du travail, du service et du respect du mandat que nos concitoyens, par leur vote, nous ont confié. C’est ce qu’attendent les Mâconnais aujourd’hui.

A titre personnel, je suis bien évidemment très satisfait, puisque ce scrutin de mars 2020 consacre, pour la 8ème fois, mon élection à un mandat, et ce, systématiquement au 1er tour. Cette satisfaction s’appuie sur la pérennité du rassemblement du plus grand nombre autour de projets, d’actions, de solutions, qui en définitive concourent tous à l’expression de notre vision commune pour demain. Les circonstances peuvent, bien sûr, évoluer, changer, être bouleversées, mais ce résultat démontre la constance que nous déployons pour unir, pour rassembler.

C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, pour ma part, et comme je l’ai toujours fait, je m’attacherai à rassembler notre Ville et à être le Maire de toutes les Mâconnaises et de tous les Mâconnais. Le cap est fixé, la route est ouverte, nous sommes dorénavant tous engagés sur la voie que les Mâconnais ont choisie. Dans un esprit républicain, et pour le bon fonctionnement de notre Assemblée, l’opposition municipale sera respectée dans ses obligations, comme dans ses droits, dans le cadre des lois et des règlements en vigueur.

Les exigences de notre démocratie imposent, pour la bonne marche de nos institutions, le strict respect du cadre juridique de notre action commune. C’est bien en ce sens que j’entends voir se développer nos relations avec les forces politiques de notre opposition : le respect strict du droit, le respect des capacités d’action, et des prérogatives.

Enfin, je voudrais saluer très chaleureusement mes collègues colistiers et les remercier de la confiance qu’ils viennent de m’accorder et de l’énergie qu’ils ont tous, sans exception, déployée pour faire gagner notre projet. Nous entrons donc maintenant dans une nouvelle période !

La campagne électorale est terminée, c’est une toute autre aventure qui commence, et je formule pour vous tous, dans l’exercice de votre mandat, des vœux de réussite et d’épanouissement, au service des Mâconnaises et des Mâconnais puisque c’est vers eux qu’il convient de se tourner maintenant. A tous les Mâconnais, je tiens exprimer mon attachement indéfectible.

A ceux qui nous ont apporté leur soutien, mais, de façon claire, à tous les Mâconnais je voudrais adresser un message de sympathie et d’amitié. C’est la raison pour laquelle, même dans cette sinistre parenthèse de crise globale, nous nous sommes déjà tous remis au travail. Et, comme je l’ai indiqué durant toute la campagne, et encore tout à l’heure, je m’engage à ce que notre nouveau contrat de projets 2020-2026, soit réalisé dans son intégralité. C’est un contrat d’avenir, et surtout de confiance passée avec les Mâconnaises et les Mâconnais, qui nous oblige tous. Ce contrat largement approuvé sera respecté. Tout le contrat. Rien que le contrat.

Réalisation concrète, et lucide puisqu’avant même les attaques du COVID 19, nos projets pour les Mâconnais anticipaient déjà les attentes de nos concitoyens. La crise que nous traversons vient encore renforcer un peu plus nos convictions. Ces convictions elles sont simples, vous les connaissez très bien : Ce Mâcon que nous construisons doit profiter à tous, à toutes les générations, à toutes les cultures, à tous les lieux de vie, pour tous les avenirs et pour toutes les Mâconnaises et Mâconnais. Ce Mâcon que nous portons doit accorder la plus grande attention à notre cohésion sociale, à notre cadre de vie et à notre développement commun.

Par le sens même de cette formule, alors que vont cesser les querelles politiques, dans le respect mutuel, j’en appelle à toutes les forces vives, à toutes les initiatives, pour que, ensemble, dans un esprit apaisé, nous puissions réaliser ce qu’attendent de nous, désormais, tous les Mâconnais. Vous l’aurez compris, je continuerai d’être le Maire pour tous ! Désormais, tous ensemble, nous nous engageons à être dignes de l’honneur que les Mâconnais nous font pour représenter ce Mâcon généreux, ouvert et tolérant.

A l’entrée de cette nouvelle période, c’est vers tous les services municipaux que je veux me tourner également, vers tous ces collaborateurs de l’administration territoriale, comme ceux du Cabinet, que j’engage à accepter le nouveau défi de ce mandat qui s’ouvre. Je voudrais leur redire à tous ma profonde sympathie et ma totale confiance, en étant sûr que nous ferons, ensemble, au service des Mâconnais, dans les 6 prochaines années, un excellent travail. JE COMPTE SUR VOUS, la passion que nous avons tous pour Mâcon devra marquer ce mandat !

Merci de votre attention.

 

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 1.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 2.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 3.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 10.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 8.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 7.jpg

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 6.jpg

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.

MÂCON : Opération délicate ce matin au port de plaisance

opération port Mâcon (26).JPG
Un bateau de 18 tonnes a été remis à l’eau ce matin au port de plaisance lors d’une opération inédite pour la capitainerie, qui a duré plus d'une heure.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un territoire porté par l’axe dynamique Mâcon – Chalon

INSEE SETL 07072020 - 1.jpg
Les détails de dernière étude de l'INSEE Bourgogne-Franche-Comté

SAÔNE-ET-LOIRE - Municipales 2020 : La préfecture a pris les choses en main à St-Ythaire

St-Ythaire est une commune de l'arrondissement de Mâcon, faisant partie du pays du Brionnais, qui comptait 125 habitants au recensement 2015 et pas de candidats.es aux dernières élections municipales. Comment ça se passe dans ces cas-là ? La réponse...

MÂCON : Les campeurs sont au rendez-vous !

CAMPING MACON 0507 - 23.jpg
Situé dans un écrin de verdure de cinq hectares, le camping quatre étoiles de Mâcon a accueilli ce week-end les premiers vacanciers étrangers, mais pas que.

LA ROCHE VINEUSE : Près de 80 entrepreneurs au pique-nique des entre'entrepreneurs, à la Roche bleue, pour se reconnecter en douceur

ECOGITACTIONS LAROCHE 0307 - 1.jpg
Séverine Lasserre, maitresse des lieux, ne voulait pas débuter l'été sans proposer une rencontre entre entrepreuneurs. C'est chose faite avec son réseau écogit'actions. C'était vendredi. Retour sur ces retrouvailles.

CHARNAY-LES-MÂCON : Christine Robin, première femme à la tête de la commune

Conseil_installation_Charnay_03072020_0015.jpg
Ce vendredi, c'est dans la grande salle de la Verchère et non en mairie – mesures de distanciations physiques post COVID obligent – qu'avait lieu le conseil d’installation de la nouvelle équipe municipale élue dimanche dernier.

SOLOGNY : Le caveau des Terres secrètes a ré-ouvert ses portes !

CAVEAU SOLOGNY VIGNERONS TERRES SECRETES ROSE - 12.jpg
Il manquait à la vie de ce joli petit coin de France, à la croisée des communes de Berzé-la-Ville, Sologny et Milly-Lamartine.