vendredi 3 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

 

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du 27 mai 2020 :

Un appui technique de l’ARS pour préparer la reprise des activités de baignade

Alors que les indicateurs hospitaliers témoignent d’un net reflux de l’épidémie en Bourgogne-Franche-Comté, cette phase du déconfinement est marquée par une reprise prudente et progressive des activités. Concernant les activités de baignades (piscines), l’ARS intervient au titre du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau.

La surveillance épidémiologique de Santé publique France recense en Bourgogne-Franche-Comté :
467 patients hospitalisés dans les établissements de santé, dont 49 en réanimation
1 001 décès en milieu hospitalier
3 400 personnes sorties d’hospitalisation.

Le système de suivi du dépistage a intégré hier 1 930 nouveaux résultats de tests, dans tous les départements de la région, dont 18 positifs.

Capture d’écran 2020-05-27 à 21.56.28.png

La reprise progressive de la vie sociale concerne également les activités de loisirs en particulier, celles liées aux beaux jours.

Les bassins des copropriétés, des hôtels, des chambres d’hôtes… ne font pas l’objet d’une fermeture, bien que celle-ci ait pu être recommandée par les filières professionnelles. Leur usage éventuel doit bien sûr prendre en compte les précautions sanitaires et les mesures barrières générales.

La réouverture au public des établissements sportifs couverts comme les piscines publiques ou privées couvertes et ouvertes au public, et les établissements de plein air (dont les piscines de plein air), relève quant à elle des dispositions gouvernementales de levée du confinement, qui seront prises progressivement.

L’ARS ne décide pas de ces réouvertures, mais intervient dans le contrôle sanitaire de la qualité de l’eau.

L’Agence a fait parvenir récemment aux établissements une fiche technique spécifique des opérations d’entretien et de vérifications qui doivent être effectuées. Objectif : leur permettre d’anticiper leur organisation, lorsque leur réouverture sera possible.

La personne responsable de la piscine veille à procéder au nettoyage et à la désinfection des sols et des surfaces, ainsi que des installations sanitaires et des équipements. Elle met en œuvre une surveillance de la qualité de l’eau.

Un environnement peu propice à la survie du virus

Aucune étude concernant la survie du Covid-19 dans l’eau de piscine n’est disponible à l’heure actuelle, mais l’eau des piscines ne semble pas un lieu propice pour la survie et le développement des virus.

Les virus qui possèdent une enveloppe – virus grippaux ou virus de la famille des coronavirus – sont en effet particulièrement fragiles et survivent peu longtemps dans le milieu extérieur, a fortiori dans l’eau des piscines, désinfectée et désinfectante.

VINS DE BOURGOGNE - Millésime 2020 : bien parti pour être (très) précoce

Après la fleur, le millésime 2020 reste très en avance. Ce sera peut-être l’un des plus précoces de Bourgogne.

DIJON : Plus d’un millier de personnes rassemblées « contre le racisme et les violences policières »

8446_1_full.jpg
La manifestation de ce mardi 9 juin 2020 à Dijon s’est déroulée en deux temps peut-on dire, le temps du rassemblement et des messages forts contre le racisme sur la place de la Libération, puis un temps davantage tourné contre les forces de l’ordre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : 100% des sièges des TER et des TGV seront disponibles à compter du 5 juin

Mi-juin, le service des TER atteindra son niveau normal d'été avec 480 trains en circulation. Pour les TGV, le trafic régional sera à 60% de la normale jusqu'au 3 juillet.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

DÉCONFINEMENT : Un 1er grand ouf !

CARTE DECONF.jpg
La Saône-et-Loire est en vert ! Plus de limitation de circulation de 100 kilomètres à partir du 2 juin. Les plages, les musées, les salles de spectacles, seront rouverts, ainsi que les piscines et les salles de sport. Les cinémas rouvriront fin juin. Toutes les mesures annoncées par le Premier ministre.

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Dix décès de patients en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté dix nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et un en Côte-d'Or.

CORONAVIRUS : Plus de 1 500 tests réalisés en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
En Bourgogne-Franche-Comté, 959 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté 13 nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et deux en Côte-d'Or.

COVID-19 EN BFC - Personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : limiter les contacts en sortie de confinement

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Le dépistage et la prise en charge précoces des personnes symptômatiques, soutenus par un respect permanent des gestes barrière et de la distance physique, doivent permettre de contenir l’épidémie. Les personnes à risque de développer une forme grave doivent être particulièrement attentives, en sortie de confinement, à respecter scrupuleusement les mesures barrière et à limiter les contacts.