Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

 

Communiqué

Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain CORNU

Nous avons appris avec stupeur la suppression du poste de M. CORNU Alain pour la rentrée 2020-2021, après huit semaines de continuité pédagogique assurée avec une grande conscience professionnelle par l’ensemble du personnel auprès de nos apprenants aux besoins particuliers.

Professeur des écoles, M.CORNU assure la mission d'enseignant-éducateur au sein de l’EREA Claude Brosse depuis une trentaine d’années. Il occupe actuellement le poste d’éducateur référent d'une classe de CAP agricole 1ère année. Il intervient également à l’internat où il anime des activités éducatives et accompagne nos élèves dans leur quotidien et leur sociabilisation. 

L'absence de M.Cornu auprès des lycéens dont il est l'éducateur référent et qu'il doit accompagner en deuxième année nous apparaît fortement préjudiciable pour nos élèves. Les compétences pédagogiques et éducatives indéniables de notre collègue, apportées par sa solide formation de professeur des écoles et sa longue expérience s'avèrent primordiales dans l'accompagnement quotidien à la préparation de l' épreuve terminale du CAP dont il connaît parfaitement les attentes. Ses compétences se révèlent d'autant plus essentielles pour leur réussite à cet examen particulièrement exigeant pour un public en difficulté après dix semaines de continuité pédagogique. 

Le professionnalisme de M.Cornu, empreint de calme, de rigueur et de bienveillance font également de lui un pilier nécessaire pour nos élèves internes  et une personne ressource pour l'équipe d’internat qu'il guide et accompagne. 

Notre incompréhension est d'autant plus forte que la décision intervient en amont de sa dernière année d'exercice avant de faire valoir ses droits à la retraite et que son investissement n’a jamais cessé malgré de sérieux soucis de santé. 

C'est pourquoi, dès l'annonce de cette décision, nous avons sollicité par écrit Monsieur le Directeur académique des Services de l'Education Nationale afin qu'il puisse reconsidérer la situation, lettre restée aujourd'hui sans réponse. Nous renouvelons donc cette demande  dans l'espoir de voir nos élèves accompagnés comme il se doit et permettre également à notre collègue de terminer sereinement une carrière professionnelle méritante, entièrement consacrée à la réussite des élèves et dans l’accomplissement sans faille du service public.                                                   

Mâcon, le 27 mai 2020