mardi 27 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

CHARNAY COUPEE DT 0806 - 1.jpg

Communiqué

« LA SEMCODA OU L’ARROSEUR…ARROSE ! »

La SECMODA a pour slogan « bâtir le vivre ensemble », mais dans les faits c’est plutôt faites ce que je dis pas ce que fais…
Promoteur immobilier, bailleur social, elle est aussi un propriétaire d’un certain nombre d’appartements, comme à la Nouvelle Coupée. De fait, elle est soumise, du moins en théorie, à des obligations, telles que régler trimestriellement les appels de fonds (charges de copropriété). En grande donneuse de leçon, la société se permettait ainsi, dans un courrier et lors de certaines assemblées générales de rappeler à certains copropriétaires et locataires mécontents des prestations fournies de payer leurs charges de copropriété. Or, la SEMCODA devrait plutôt s’appliquer à elle-même ce qu’elle demande aux autres.

Ainsi, à titre d’illustration, à l’issue de l’exercice 2019/2020, la SEMCODA est débitrice de plus de 23 000 euros d’appels de fonds dans deux copropriétés :
plus de 13 000 euros à la copropriété des bâtiments 17-18 et plus de 10 000 euros à la copropriété des bâtiments 11-12-13, comprenant des frais liés à une relance, soit près de 16% du budget des copropriétés pour cet exercice !
Ce n’est pas nouveau, à chaque exercice c’est la même chose. Est-ce acceptable ? A l’occasion d’une réunion avec des membres de l’association, La vie à la Nouvelle Coupée et des conseillers syndicaux en juillet 2019, la SEMCODA, par la voix de son directeur de la promotion immobilière, a reconnu être au courant de la situation et que tout serait fait pour y remédier.

« Paroles, paroles, et paroles » pourrait être l’hymne officiel de la SEMCODA !
Les charges de copropriété permettent de régler les factures, (électricité dans les parties communes par exemple) ou encore de payer les prestataires qui interviennent : maintenance des ascenseurs, entretien des espaces verts notamment.
Parlons-en justement des espaces verts ! Si certains sont à la charge des copropriétés, dans le reste du quartier, c’est à la SEMCODA, par ailleurs propriétaires des voiries, de s’en occuper.

Là également, la SEMCODA abreuve de belles paroles, de publicité erronée. Elle promeut un « éco-quartier » pour finalement avouée que la Nouvelle Coupée n’est pas éligible à ce label. Mais comment pourrait-il en être autrement ?
Des arbres morts depuis des années mais jamais remplacés, de la « végétation » (mauvaises herbes) qui poussent si haut que bientôt nous ne pourrons plus accéder aux composteurs installés par Mâconnais Beaujolais Agglomération… Dès l’entrée du quartier, nous sommes servis ! Les beaux arbres qui ornent les belles plaquettes commerciales ne sont que factices, hélas…
Est-ce acceptable ? En juillet dernier, la SEMCODA reconnaissait que l’entretien des espaces verts, ce n’était pas leur domaine de prédilection. Nous ne pouvons amèrement que le constater.

Et s’il n’y avait que ça… :
des poteaux empêchant les voitures de se garer sur le trottoir qui sont tordus depuis des mois, jamais réparés :
une signalisation horizontale (passages piétons) à refaire car totalement effacée du fait des passages de camions pour le chantier. Réponse de la SEMCODA : on refera les marquages au sol quand on transférera la voirie à la Commune de Charnay. Circulez, il n’y a rien à voir ! Pourtant le quartier devait permettre une circulation douce et apaisée, mais les piétons n’ont qu’à aller voir ailleurs… ;
un parking au point-mort : la SEMCODA a déposé un permis de construire fin juin 2019 auprès de la Commune, nous affirmant que le délai d’instruction du dossier était de 5 mois.

En juin 2020, toujours aucune nouvelle. Le parking n’apparaît d’ailleurs même pas sur la plaquette commerciale de la tranche 3… ;
des lampadaires Rue Carnacus qui ne sont pas allumés, alors que la SEMCODA s’était engagée à prendre en charge les frais d’électricité à compter de septembre 2019. Par contre, rue d’Italie ce sont les grandes illuminations devant des maisons encore en chantier...

Quant à la Mairie, pourtant saisie en mai 2019 par l’association, concernant le stationnement, elle n’a jamais répondu au courrier de l’association.
Elle ne cesse de dire que c’est un projet privé et qu’elle ne peut rien faire, mais parfois nous avons le plaisir de lire des arrêtés municipaux dans lesquels la rue Carnacus apparait comme relevant du domaine public…

Dans cette période « post confinement » et alors qu’on ne cesse d’évoquer « le monde d’après », il serait temps que la SEMCODA prenne enfin la mesure de ses responsabilités et des attentes légitimes des habitants.

La vie à la Nouvelle Coupée

 

NOUVELLE COUPEE DT - 4.jpg

NOUVELLE COUPEE DT - 2.jpg

NOUVELLE COUPEE DT - 1.jpg

SAÔNE-ET-LOIRE : +71 personnes hospitalisées pour covid en 4 jours dans le département

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
On déplore également 11 décès pour covid en 4 jours en milieu hospitalier. « Comme au niveau national, la situation sanitaire demeure très préoccupante en Saône-et-Loire » indique le communiqué préfectoral du jour, chiffres à l'appui.

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.