FONDtr2

 

 

 

Communiqué

Mercredi 10 juin s’est tenu le dernier conseil municipal de la mandature de Jean-Louis Andrès. 

Au lendemain de ce conseil, nous souhaitons honorer publiquement l’engagement qui fut le sien pendant plus de 30 ans au service de l’intérêt général et son indéniable dévouement à la ville de Charnay-lès-Mâcon. Nous saluons également son courage dans l’exercice difficile de son mandat ces derniers mois, dans un contexte national tout à fait exceptionnel.

Pour autant, la présentation du compte administratif 2019, l’équivalent du bilan pour la commune, a livré une information intéressante qui devrait enfin clôturer le “feuilleton” de la facture des indemnités dues à la Ville de Mâcon pour le déversement des effluents de la Ville de Charnay dans son réseau d’assainissement (convention de 2012 pour une facture de 1 753 000 euros).

Il peut être utile de rappeler que ce sujet a été largement instrumentalisé par Serge Gaulias lors de la campagne de 2014 lorsqu’il s’est allié à l’opposant historique de Gérard Voisin. 

Ainsi, Serge Gaulias alors premier adjoint en charge des finances, lors de sa présentation du budget primitif assainissement début 2019, avançait la promesse d’un abandon de créance de la Ville de Mâcon de 715 000 euros, afin d’équilibrer le budget. Nous constatons au compte administratif qu’il n’en a rien été. Ce sont bien les charnaysiens, au final, qui auront assumé toute cette pénalité. Les recours successifs de Gérard Voisin contre la convention initiale ont entraîné la confirmation judiciaire de la réalité de cette dette empêchant ainsi toute future  négociation amiable. 

C’est pourquoi, on ne peut que porter un regard ironique sur la fusion d’aujourd’hui Voisin/Gaulias. Les charnaysiens en tireront eux-mêmes toutes les conclusions.

Les conseillers municipaux Patrick Buhot, Claudine Gagneau, Marie-Thérèse Thomas, Gael Trémeau candidats sur la liste « Tous Pour Charnay »