jeudi 6 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Cette crise sanitaire du COVID a particulièrement affecté les personnes âgées prises en charge en établissements ou à domicile et mis en première ligne les professionnelles de ce secteur. 

Les premières mesures d’urgence des pouvoirs publics n’ont pas été à la hauteur des besoins dans les EPHAD, les EHPA et les secteurs de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile, laissant aller le personnel au front sans matériel de protection, ni tests etc. et faire face à de multiples difficultés.

Le personnel a été laissé pour compte, démuni pour faire face à des résident.e.s et des usager.e.s rendues vulnérable par ce virus destructeur et mortel et aussi par l’isolement que ces personnes ont dû subir. 

"NE VOIR PERSONNE, C’EST UN PEU COMME ETRE DEJA MORT."

La crise sanitaire a mis particulièrement en lumière les limites de notre système de prise en charge de nos parents et grands-parents. Pour la prime, promesse présidentielle, seule réponse apportée par le ministre de la Santé qui a fait des annonces médiatiques, mais pas suivies de fait. 

Personnellement, j’ai interrogé des auxiliaires de vie des EPHAD, des aides à domicile : A CE JOUR PERSONNE N’A EU LA PRIME !!! 

Les femmes ne veulent ni médailles, ni promesses, ni considération feinte ! Avant même d’être frappés de plein fouet par l’épidémie du COVID19, les EPHAD étaient déjà "en profonde crise", avec grève du personnel dénonçant le manque de personnel, de moyen, etc.

Les auxiliaires de vie à domicile sont des femmes à 95% avec des conditions de travail indignes et des rémunérations payés au SMIC et 9 cas sur 10 des temps partiels! Un des paradoxes du confinement, c’est qu’il a mis au grand jour les travailleuses et travailleurs invisibles "en temps normal". Celles et ceux qu’on a appelé les petites mains, d’abord les soignant.e.s, les caissières, routiers, ouvriers etc. ont tenu le pays à bout de bras, démontrant, s’il était nécessaire, leur rôle incontournable dans notre société ! Et qu’ils ont fait tourner la société dans ses rouages !

Evelyne Rogowicz, pour le comité départemental de Femmes solidaires

 

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.