jeudi 6 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 1.jpg

Une entreprise créée par Sylviane Barcet et Virginie Hils, originaires du Lyonnais et dont la devise est désormais « Favoriser le "made in chez moi" au profit du "made in chinois". » Petite histoire et explications.

 

Sylviane Barcet, co-fondatrice et présidente, était ingénieure informatique, chargée de développement chez Renault Trucks jusqu'en 2015 ; Virginie Hils était directrice marketing dans l'agro-alimentaire. Les deux femmes se sont retrouvées sur ce projet dans l'air du temps de Comptoir de campagne, mariant le commerce, le service et le lien social.

« Au départ, il y a Virginie » raconte Sylviane, « qui, après avoir participé et animé une réflexion au marathon de l'innovation proposé par la communauté Waoup à Lyon en 2014, ne se résignant pas au fait que les villages de France se meurent, décide de créer ce concept d'épicerie locale avec cantine et services. En 2015, elle crée la société sous la forme juridique de la SAS et obtient le label ESUS en avril 2016. »

Décliné, ESUS signifie Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale, un label de l'économie sociale et solidaire qui permet aux entreprises de recevoir des aides et des financements, dont l’épargne salariale solidaire et les réductions fiscales.

Car ce qui anime ces deux femmes, originaires du Lyonnais, est bien cela : des valeurs communes en rupture avec ce qu'elles ont connu dans leur carrière respective ; revitaliser les villages n'étant plus que des citées dortoir.

« À Pierreclos, notre projet a rencontré la volonté du maire de remettre du commerce dans son village.

Le bâtiment que nous occupons était en construction pour accueillir du commerce et du service, ce qui est tout à fait le principe du Comptoir de campagne. Ce fut une belle rencontre qui s'est concrétisée par notre installation en ces lieux.

Ajoutons que l'idée est aussi d'offrir un débouché aux producteurs locaux, ce qui n'est pas toujours facile, car il faut suffisamment de productions locales, variées dans un rayon de 50km, pour implanter un Comptoir. Ici, à Pierreclos, 10ème du nom, c'est le cas. Nous sommes à 95% de produits locaux. 

Pour un territoire, les différents Comptoirs sont organisés en « grappe », ou réseau, afin de mutualiser leurs approvisionnements, moyens et ressources. Le Comptoir de Pierreclos fait partie de la grappe du Beaujolais qui compte Lancié depuis octobre 2017 et Charentay depuis novembre 2018.

A terme, nous souhaitons que notre modèle puisse être repris par des entrepreneurs indépendants, en franchise, pour que des centaines de Comptoirs de Campagne ouvrent dans tous les villages de France. »

Le Comptoir de campagne a ouvert ses portes à Pierreclos ce jeudi 18 juin.

Côté services, on y trouve Mondial relay, le pressing, du gaz, du dépannage tabac, la Française des jeux, La Poste et de la petite restauration faite par un traiteur.

Les gérantes versent un loyer à la commune, propriétaire des murs. Elles ont investi 50 000€ dans les équipements et créé deux emplois à temps plein.

R.B.

 

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 2.jpg

Sylviane Barcet, co-fondatrice, entourée de ses deux salariées Géraldine Merveille et Séverine Laurent

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 7.jpg

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 6.jpg

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 5.jpg

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 4.jpg

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 3.jpg

VITICULTURE - Vignerons des Terres Secrètes : La diversité fait la bonne santé de la cave coopérative

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 8.jpg
Les Vignerons des Terres Secrètes on tenu leur assemblée générale vendredi, un mois avant le ban des vendanges. Le Président Michel Barraud accueillait exceptionnellement les adhérents de la coopérative à la salle des fêtes municipale du fait des conditions sanitaires particulières. 139 coopérateurs étaient présents ou représentés, sur les 266 membres du groupement.

MÂCON - Cave à Musique : « la réouverture sera t-elle possible au 1er septembre ? Besoin de réponses »

« Conseil de défense du 10 juillet : le secteur de la Culture n'a même pas été mentionné » s'inquiète l'équipe de direction de la Cave dans un communiqué transmis cet après-midi, et dans lequel elle alerte sur une situation très préoccupante.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.