dimanche 25 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Communiqué :

 

Les aides à domiciles ne doivent pas être les "oublié(e)s" de la prime COVID 19 !

Décidée par l’Etat pour valoriser la continuité du service et l’engagement des professionnels pendant la crise sanitaire, l’octroi d’une prime a été entériné. Elle est destinée aux personnels du soin et de l'autonomie en établissements. Et pourtant le virus a aussi frappé à domicile !

A ce jour aucun engagement national n’est prévu pour valoriser l’engagement sans faille de ces personnes pendant la crise COVID 19 pour accompagner les personnes âgées et handicapées dans leur autonomie, rompre leur isolement et les aider, dans des conditions très difficiles, pour leur vie quotidienne.

Près de 80 % des aides à domicile ne perçoivent même pas un salaire au niveau du SMIC dans notre département. A ces niveaux de salaires très bas s’ajoutent des conditions d’exercice de leur métier extrêmement contraignantes, avec des horaires fractionnés et des temps de déplacements souvent longs.

Face à cette situation, au cours de l’assemblée des 18 et 19 juin derniers, les élu(e)s du Groupe gauche 71 au conseil départemental ont demandé :

- Que l’Etat décide et prenne en charge une prime spécifique valorisant l’engagement des aides à domicile pendant la crise sanitaire : une prime nationale qui garantit une équité territoriale. Nous l'avions réclamée pour les personnels des établissements sociaux, notamment des EHPAD, il y un mois et c'est en bonne voie.

- Que le Département de Saône et Loire, comme la Mayenne ou la Meurthe et Moselle qui l'ont déjà décidée, instaure cette prime au niveau départemental si l’Etat venait à ne pas le faire malgré les revendications unanimes des fédérations d’employeurs du secteur de l’aide à domicile.

Mais cela ne suffit pas : les conditions salariales et de travail de ces personnels doivent être améliorées.

Afin de prendre en compte les évolutions de ce secteur, la demande grandissante pour le vieillissement au domicile et de contribuer à un changement de regard sur ce métier, les élu(e)s de Groupe gauche 71 demandent l’ouverture par le département d'une concertation avec les employeurs pour augmenter les salaires de ces professionnels. Cette hausse de salaires passerait forcement par une hausse du tarif pris en charge par le Département afin de ne pas augmenter le reste à charge des personnes âgées ou en situation de handicap. N'attendons pas le résultat des négociations nationales sur l'évolution de la convention collective, agissons dès maintenant, à notre niveau !

 

Pour les élus du groupe Gauche 71 au conseil départemental,

Evelyne Couillerot et Violaine Gillet, Co-présidentes,

Et les 26 élu-e-s du Groupe.

 

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…