lundi 26 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Communiqué

Il n’y avait rien de plus urgent !

Diminution de 20% des crédits accordés aux écoles maternelles et élémentaires

de Mâcon pour l’année scolaire 2020/21

C’est le début fracassant de la politique rétrograde de la 4ème mandature de Monsieur Courtois , LR, et de son allié LRM !

Moins de crédits pour les écoles cela implique :

- des apprentissages, tant vantés par Monsieur Blanquer, mis en danger.
Des enfants, bien sûr issus des classes les moins favorisées, avec un matériel pédagogique insuffisant : moins de livres, de jeux éducatifs, d’équipements pour les matières scientifiques…

- Une mise en difficulté grandissante des enseignants : devront-ils acheter leurs manuels, les cartouches d’encre et les ramettes pour les imprimantes ?

Tout le monde a conscience que l’instruction reçue à l’école est une base indispensable à l’accès à une culture partagée (lecture, art sous toutes ses formes, sport…) et émancipatrice.
Ferait-elle peur aux élus ou tout simplement le mépris des sans grades est-elle naturelle dans leurs gènes ?

Mais, pour Monsieur Courtois, il est préférable de gâter les sportifs : vive la compétition !

Dépasser les autres est un objectif contestable alors que se dépasser soi-même grâce à la culture assure une vie plus sereine et permet une meilleure compréhension du monde.

Monsieur Courtois sortirait (un peu) grandi de cet épisode s’il renonçait à cette décision contraire au bon sens, à l’ouverture d’esprit et à l’avenir et s’il faisait sienne la déclaration du ministre Blanquer : « ce qui compte avant tout c’est l’intérêt de l’enfant. » ( 19/01/2020)

Il est nécessaire d’informer tous les citoyens par l’intermédiaire du journal mensuel du montant alloué à chaque élève de Mâcon car il ne faut jamais oublier qu’il s’agit de l’argent des contribuables. Chacun pourrait se rendre compte de la modicité des sommes en jeu par rapport au préjudice engendré.
Un bilan réel de l’incidence de la pandémie sur les dépenses engagées pour les écoles doit être rendu public …s’il a été réalisé.

D’ailleurs, les écoles privées ont- elles été aussi punies ?

Françoise Tavel,

pour REFONDATIONS 71

 

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…