Le Conseil des Prud'hommes de Chalon examinait ce jour l'affaire qui opposait l'ancien entraîneur de l'équipe 1 de Mâcon, Benjamin Noirot, et le président Alain Piguet. Benjamin Noirot était à l'initiative du contentieux. Le Conseil des Prud'hommes a condamné le club à lui verser 43 000€ (35 000€ d'indemnités de rupture et 8 000€ pour préjudice moral).
 
« Après plus d’un an de galère, d’incompréhension, d’anxiété, de mauvais stress et d’humiliation, aujourd’hui je crie de bonheur et de liberté » a exprimé le plaignant sur sa page facebook.
« Justice est faite, le Conseil de prud'hommes de Chalon m'a aujourd'hui rétabli dans mes droits. Il a considéré que la rupture de mon contrat était imputable au club de Mâcon et fautive. En conséquence le club se trouve condamné. Je me sens rétabli dans mon honneur. Je tenais à remercier toutes les personnes qui m’ont accompagnées dans ce combat. »
« Le droit et la morale ont gagné ! » conlu-t'il.
 
Il est désormais entraîneur à Dijon.