mercredi 23 juin 2021

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 8.jpg

Les Vignerons des Terres Secrètes on tenu leur assemblée générale vendredi, un mois avant le ban des vendanges. Le Président Michel Barraud accueillait exceptionnellement les adhérents de la coopérative à la salle des fêtes municipale du fait des conditions sanitaires particulières. 139 coopérateurs étaient présents ou représentés, sur les 266 membres du groupement.


David Delaye, directeur général, fit un point complet sur l’année écoulée et donna, avec prudence, quelques informations sur les perspectives 2020.

La diversité des modes de diffusion, est, pour le directeur général, un des éléments qui permet aux « Vignerons des Terres Secrètes » de s’en sortir relativement bien. Cette affirmation est confirmée par le directeur administratif et financier, Jérôme Mailard, qui a présenté les différents faisceaux de distribution.

L’export représente 29.78%, La grande distribution 27.24%, La diffusion traditionnel (café restaurant…) 15.58%, le détail 8.74% et le négoce (vente en vrac) 18.67%. A signaler que, coté export, les pays du nord de l’Europe sont bien présents, notamment la Suède qui arrive en 3ème position après la Grande Bretagne et l’Allemagne.

Les 900 hectares du groupement ont généré 39 721 hectolitres en 2019. Cette production est de plus en plus diversifiée avec la mise en œuvre de certaines orientations. De nouveaux lieux dits ont été créé comme le Saint Véran « Grand Bussière » qui a pu être dégusté lors de la marche en la mémoire de Jérôme JEANDIN, marche organisée conjointement par le cru Saint Véran et « les vignerons des terres secrètes ». « Ces « lieux dits » permettent à la cave de s’ancrer dans le terroir » déclare David Delaye.

Le groupement a pu tisser un partenariat avec les caves « NICOLAS » (550 caves en France). Au niveau diffusion, les coopérateurs s’appuie sur le développement de la « bistronomie », avec des valorisations spécifiques : cuvée « Alphonse » qui se décline en blanc, rouge et rosé (fête du rosé le 24 juillet à Sologny). La création d’un label « goute à goute » qui permet à la cave de tisser un partenariat avec les enseignes « METRO ». Cette diversité, monte progressivement en charge, depuis de nombreuses années.

Emeline Favre, responsable « vignes et terroirs », présenta les différentes labellisations et la démarche environnementale dans laquelle le groupement s’est investi. La labellisation « Haute Valeur Environnementale » guide, depuis son obtention, toutes les procédures, de la production à la diffusion. Actuellement, ce sont 3 220 hectolitres qui sont produits sous cette labellisation, le potentiel pour 2020 pourrait être de 15 000 !

L’agriculture biologique est aussi expérimentée. Aujourd'hui, ce sont environ 25 hectares qui bénéficient de ce mode de culture. L’expérimentation, la recherche sont notamment développées par le groupe jeunes.

Charles Lamboley, diretceur communication/marketing, rappela les 10 dernières années de communication. Les nouveaux visuels montrent le viticulteur, la viticultrice, dans les différents lieux de la production. C’est, pour la cave, montrer une famille, l’homme, la femme au cœur de l’organisation et la fierté d’appartenance.

Le président Michel Barraud et le directeur général David Delaye insistèrent tous deux pour saluer cette entreprise humaine qu’est la cave, au sein de laquelle salariés et bénévoles se cotoient et travaillent dans un esprit de complémentarité. Cette affirmation a trouvé tout son sens dans la période de confinement.
Depuis 1928, le sens et les valeurs portés par les coopératives restent entièrement d’actualité.
Dans un mois, le ban des vendanges résonnera… on nous promet un super millésime 2020.

Jean-Marc DUMAS

 

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 3.jpg

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 5.jpg

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 6.jpg

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 2.jpg

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 4.jpg

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 7.jpg

MÂCON : Bientôt le temps des grands changements à Weldom !

L'enseigne de bricolage, jardinage et décoration présente à Mâcon depuis 2004 va connaître un remodelage et un agrandissement à partir de la rentrée.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.

AUTOMOBILE - Voitures d'occasion : Objectif plus d’un million de ventes et transactions d’ici fin 2021 pour Peugeot

Le Groupe PSA a lancé « SPOTICAR », son nouveau label multimarques de véhicules d’occasion. À découvrir à la concession Peugeot Nomblot de Mâcon. Portes ouvertes ce dimanche jusqu'à 18h.

MÂCON - Transport de marchandises : Le port de commerce de la CCI et le groupe Alainé développent le ferroutage

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg
On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi.

COUVRE-FEU A 18H : Les commerçants.es du centre-ville de Mâcon entre compréhension et inquiétude

Commerçants_Mâcon_Couvre_feu18hcollage_DD_02012021_0001.jpg
Comment la mise en place, dès ce samedi 2 janvier, d’un couvre-feu à partir de 18 heures en Saône-et-Loire et dans 14 autres départements est-elle accueillie par les commerçants du centre-ville de Mâcon ? Pour le savoir, macon-infos est allé à leur rencontre ce samedi matin.

Chantal Tristan (Magasin Mag Déco) : « Chez nous, tout est lié à la fête ! Ce couvre-feu la gâche quelque peu »

L'équipe Mag Déco Varennes-les-Macon 3112.jpg
Malgré la situation qui n'est pas vraiment propice à la fête, Chantal Tristan, directrice de MAG DECO, a bien voulu répondre à nos questions... Merci à elle !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'État a versé 1,3 milliard d'€ d'aides directes aux entreprises de la région

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
L’activité économique résiste mieux lors du second confinement : -31% en avril, -12% en novembre. Plus de 22 millions d'€ ont été versés aux commerçants de Saône-et-Loire au titre de l'indemnisation du chômage partiel.