GUY CAMUT MARYANN MACON - 1.jpg

 

Guy Camut a l’oeil infaillible pour découvrir les richesses ignorées dans les essences, les formes, les couleurs qu’offre la nature après le passage du temps. Il prête une écoute sensible aux murmures de la matière, qu’il transforme avec une parfaite précision. Son travail se centre sur la plume de l’oiseau marin, perdue, inerte, mêlée aux rebus des marées. Le calame à la pointe effilée trace la direction par sa courbure dont il suit les subtiles irrégularités.

De l’assemblage lent et délicat, aux soudures invisibles, naît une fragile envolée architecturée. Quelques toiles, tendues de-ci de-là, font écran. Sa peinture s’organise souvent en trames entremêlées qui la structurent fortement. Dégradés complexes de teintes assourdies se fondent les uns aux autres en couches et sous-couches patinées. On y devine, incrustés dans la matière picturale, brins, tessons, parcelles incluses d’infimes éléments.

Guy Camut vit et travaille à Angers. Étudiant à l’École des beaux-arts d’Angers, il subit de fortes influences artistiques au cours de voyages au Japon et au Mali. En 1984, il fonde l’Atelier Artefact et se spécialise dans la conception d’espaces muséographiques et la réalisation de maquettes historiques, archéologiques, cinématographiques et décors de théâtre.

Il participe à des événements artistiques et parcours de Land art tel que Arts en chemin à Blaison (49). Il cofonde le collectif d’artistes La Cuisine et poursuit en parallèle ses créations personnelles, dont la réalisation de En la chambre du Roy, projet faisant écho à l’histoire du château d’Angers.

Il présente son travail seul ou en collectif lors de nombreuses expositions en France. En 2017, il était présent à l’Abbaye de Cluny pour une exposition intitulée Insolite. Le Musée des beaux-arts d’Angers et le Conseil départemental de Maine-et-Loire lui ont acheté et commandé des œuvres.

Exposition ouverte du mardi au vendredi de 14h à 19h 
et le samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h, dimanche 23 août de 14h à 18h.