Cluny

 P1180077.JPG

 

 Initié depuis 1946, par les Combattants Volontaires de la Résistance (CVR), un parcours du souvenir a lieu chaque année. Chaque 11 août après-midi,  autour des stèles et plaques qui rappellent les événements de l’été 1944 à Cluny et dans les communes avoisinantes (Salornay, La Vineuse, Lournand, Bourgvilain, Sologny…).

Dans le contexte sanitaire actuel, les commémorations n’ont pu rassembler que 20 personnes : des membres CVR et du Souvenir français accompagnés de Marie Fauvet, Maire de Cluny.

Tout au long de l’après-midi, des moments de recueillement ont permis de souligner l’engagement d’hommes et de femmes déterminés à combattre, souvent dans l’ombre, l’oppresseur nazi pour retrouver la liberté et la paix. Devant chaque lieu de mémoire, Sébastien Joly, président des CVR, a rappelé l’histoire des événements et l’importance de la mémoire et de sa transmission plus de 76 ans après les faits.

À Bourgvilain, un hommage a été rendu au lieutenant Albert Schmitt, tué au combat le 11 août 1944, en présence de Mme Baumgartner, sa fiancée de l’époque, fidèle à chaque cérémonie.

La journée s’est terminée, en comité restreint, par la cérémonie aux monuments aux morts en ville où Mme Fauvet et M. Brugger, directeur de l’ONACVG71 (Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) ont rappelé les combats du 11 août et les bombardements sur la ville insistant sur la nécessité du souvenir auprès des plus jeunes.

Ces commémorations sur le Clunisois ont pu illustrer les propos du Général de Gaulle : « la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre », une citation si chère à Roger Vincent, ancien président des CVR.

 

bourgvilain.JPG

Bourgvillain

carré militaire de Cluny.JPG

Carré militaire de Cluny

stèle du Bois Clair à Sologny.JPG

Stèle du Bois clair à Soplogny