FONDtr2

 

 

lundi 26 juillet 2021

Locow bureaux Mâcon.jpg

L’entreprise implantée depuis deux ans près de la gare, en centre ville de Mâcon, va franchir un nouveau cap dans son développement en janvier avec la création d’un espace de bureaux.

Ses locaux situés rue Victor Hugo occuperont désormais deux étages : l’actuel niveau dédié à l’espace partagés (coworking, en anglais) et un deuxième qui sera dédié aux bureaux individuels à louer aux entreprises et aux professionnels, dont un tiers qui sera réservé aux activités du bien-être.

Un secteur qui est en plein essor ces dernières années, comme l’a vite constaté Thierry Valdor, gérant et chef de projet Locow : « Nous avions déjà organisé un événement intitulé Locow zen qui proposait des rendez-vous les samedis autour des métiers du bien-être où les visiteurs pouvaient participer à des ateliers découvertes, des initiations, des stages, des conférences... et l'on s’est aperçu que ces professionnels avaient besoin d’espaces dédiés. »

Au total, 8 bureaux avec des salles d’attente et de réunions seront aménagés, pour un ensemble de 246 mètres carrés.  

« L’idée, dans un premier temps, est d’accueillir les entreprises dans l’espace de partage pour leurs missions de courte durée, ensuite de les installer de manière durable dans les bureaux. »

L’entreprise Locow a bénéficié de subventions pour des travaux de modernisation du programme Mâcon Cœur de Ville géré par la Ville et financé par l’Etat.

« Mon projet est tout à fait dans l’esprit de ce programme, à savoir redynamiser le centre-ville. C’est aussi grâce à cette aide que je peux réinvestir dans le développement de cet espace » précise Thierry Valdor. Il estime à 50 000€ le coût des travaux pour le nouvel espace dédié à la location de bureaux pour entreprises.

Locow inaugure le mois prochain à Replonges son premier espace de coworking dans l’Ain, département d’où proviennent une partie de ses clients.  

Les espaces de travail partagé pour entreprises et professionnels fondent leur succès sur les économies réalisées dans les charges de fonctionnement et sur les connections et collaborations entre les locataires.

 

Le nouveau concept LOCOW®Espace de Coworking & centre d'affaires Mâcon et Replonges ce sont :

16 bureaux individuels fermés de 15 à 22m2

5 salles de réunion/conférence de 10 à 20 places,

2 espaces de coworking,

750m2 d’espace de travail

Des bureaux dédiés au métiers du bien-être

Cristian Todea

 

espaces business Locow Mâcon (30).JPG

espaces business Locow Mâcon (22).JPG

espaces business Locow Mâcon (19).JPG

Un étage reservé aux bureaux

espaces business Locow Mâcon (26).JPG

L'espace de travail partagé

espaces business Locow Mâcon (31).JPG

Le coin détente

espaces business Locow Mâcon (2).JPG

Des locaux avec parking et situés en proximité de la gare 

ENTREPRISE : Ekks-Granini France à Mâcon, un après crise entre ambition et innovation

Vendredi dernier, Florence Frappa, directrice générale d’Ekks-Granini France, a réuni l’ensemble des salariés du site de Mâcon pour évoquer la situation de l’entreprise. Une première depuis dix-huit mois et le début de la crise sanitaire.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.

AUTOMOBILE - Voitures d'occasion : Objectif plus d’un million de ventes et transactions d’ici fin 2021 pour Peugeot

Le Groupe PSA a lancé « SPOTICAR », son nouveau label multimarques de véhicules d’occasion. À découvrir à la concession Peugeot Nomblot de Mâcon. Portes ouvertes ce dimanche jusqu'à 18h.

MÂCON - Transport de marchandises : Le port de commerce de la CCI et le groupe Alainé développent le ferroutage

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg
On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi.

COUVRE-FEU A 18H : Les commerçants.es du centre-ville de Mâcon entre compréhension et inquiétude

Commerçants_Mâcon_Couvre_feu18hcollage_DD_02012021_0001.jpg
Comment la mise en place, dès ce samedi 2 janvier, d’un couvre-feu à partir de 18 heures en Saône-et-Loire et dans 14 autres départements est-elle accueillie par les commerçants du centre-ville de Mâcon ? Pour le savoir, macon-infos est allé à leur rencontre ce samedi matin.

Chantal Tristan (Magasin Mag Déco) : « Chez nous, tout est lié à la fête ! Ce couvre-feu la gâche quelque peu »

L'équipe Mag Déco Varennes-les-Macon 3112.jpg
Malgré la situation qui n'est pas vraiment propice à la fête, Chantal Tristan, directrice de MAG DECO, a bien voulu répondre à nos questions... Merci à elle !