samedi 24 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

HOPITAL MACON CONF COVID 2409UNE - 1.jpg

Le directeur de l'hôpital Jean-Claude Téoli, entouré du maire de Mâcon, président du conseil de surveillance, du directeur adjoint Alain Boisseau, et de trois médecins, urgentiste, réanimateur, et infectiologue, a fait le point de l'épidémie à l'hôpital de Mâcon ce jeudi après-midi. 5 patients sont hospitalisés pour covid aujourd'hui. Un plan d'anticipation du risque covid est en place.

 

« La crise, on n'en est jamais sorti » introduisait Jean-Claude Téoli. « Nous avons été en alerte tout le temps et nous avons travaillé tout l'été à un plan qui nous permettrait de réagir vite, de réorganiser l'hôpital en cas de rebond. »

Aujourd'hui, 5 patients sont hospitalisés pour covid-19 à Mâcon. Ce qui est loin de la situation vécue en mars et avril avec un 14 patients admis en réanimation pour le seul covid. « En juin, nous n'avions plus de malades covid » a complété le docteur De Varax, médecin-chef du service de réanimation, « fin juillet, deux seulement. » Mais depuis début septembre, deux décès supplémentaires sont à déplorer à l'hôpital de Mâcon.

Fait rassurant néanmoins, aucune déprogrammation d'activité à ce jour, autrement dit, les patients dits conventionnels, à savoir atteint de cancer et autres maladies graves, sont pris en charge normalement et dans des temps raisonnables. Évidemment, la situation peut évoluer très vite.

Le « challenge » auquel on se prépare à l'hôpital est la prise en charge non seulement des patients covid, mais également de ces patients « conventionnels ». « Notre grande difficulté en effet, au plus fort de la crise en mars, a été de voir les patients atteints de pathologies conventionnelles être pris en charge avec retard » a développé Jacques Asdrubal, chef du service des urgences, « des retards importants qui ont pu avoir pour conséquence l'aggravation de leur maladie. Ils sont donc arrivés en nombre après le dé-confinement, et dans des états préoccupants. Nous voulons éviter cela autant que faire se pourra en cas de rebond. Nous avons des box dédiés covid mais le double circuit n'est pas ouvert pour le moment. La question cruciale restant celle du rythme de la circulation virale. Si elle continue comme aujourd'hui, nous assurons. Si elle flambe, il faudra faire évoluer rapidement l'organisation. »

Là dessus, le médecin urgentiste s'est fendu d'un message à la population : éviter de se rendre aux urgences pour des bobos, ça ralentit le service. « Il faudra être dans un élan de solidarité  vis à vis des gens qui ont vraiment besoin de nous. »

Symptômes et médication

Sur un plan purement médical, le docteur Kisterman, référent infectiologie de l'hôpital, a évoqué les symptômes auxquels prêtés attention, et le traitement qui donne des résultats positifs en terme de lutte contre la mortalité due au covid. « Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre de cette maladie. Nous sommes très vigilants en ce moment sur les thromboses que peut provoquer le covid. Nous avons constaté que la corticothérapie, à base de Soludécadron, faisait chuter la mortalité de 20 à 40%. »

Quant à l'hydroxy-cloroquine, « oui, c'est un vieux médicament, qu'on connaît bien, mais son efficacité n'a pas été démontré. Quand on a rien d'autre à proposer, on voudrait pouvoir essayer. Hélas, nous n'avons même pas été admis dans le protocole d'administration de ce médicament. Je le regrette, mais c'est ainsi. »

En terme de symptômes, le plus significatif est la perte du goût et de l'odorat chez les personnes d'âge moyen. Les maux de tête également. La fièvre, on peut oublier. Chez les personnes plus âgées, attention aux courbatures.

Et la grippe dans tout ça ?

Se faire vacciner ou pas ? Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui se posent la question, en se disant que, peut-être, le vaccin exposerait au covid. Réponse du docteur Kisterman on ne peut plus claire : « Le principe du vaccin est de vous éviter de vous retrouver à l'hôpital qui est, chacun le sait, un nid à microbe. Il est donc sage de se faire vacciner pour éviter la saturation de l'hôpital et la prise de risque pour soi-même comme pour les autres. »

Rodolphe Bretin

L'évolution des hospitalisations en Saône-et-Loire et à Mâcon

19/08 : 3 hospitalisations en S&L dont 2 à Mâcon

26/08 : 3 hospitalisations en S&L, à Mâcon

09/09 : 8 hospitalisations en S&L dont 4 à Mâcon

18/09 : 27 hospitalisations en S&L dont 5 à Mâcon

24/09 : 46 hospitalisation dont 5 à Mâcon

avec des pics à 8 malades hospitalisés à Mâcon

 

Aux alentours

Département

taux de positivité des tests

 taux d'incidence/100 000 habitants

 nb d'hospitalisations

 Saône-et-Loire

 3%

 59

 44 (+12)

 Rhône

 9,5%

 198

 336 (+46)

 Loire

 7,8%

 137

 113 (+18)

 Ain

 4,5%

 82

 31 (+2)

 

 

 


Plan d'anticipation du risque covid

élaboré par la direction

Champ :

5 établissements du GHT : Mâcon, Pays charolais brionnais, Tournus/Clunisois/Bourbon-Lancy

3 établissements privés partenaires : polyclinique du Val de Saône, clinique Korian Le Tinailler, le centre de rééducation et réadaptation fonctionnel Le Bourbonnais

Objectif :

Définir une stratégie de prise charge adaptée à une montée en charge progressive échelonnée selon 4 niveaux :

  • Niveau 1 : vigilance = nombre faible de patients covid -> stratégie de non-contamination
  • Niveau 2 : attention = nombre de plus en plus important de patients covid pris en charge → Organisation pour retarder la saturation des services de soins
  • Niveau 3 : Alerte = nombre conséquent de patients nécessitant une hospitalisation en réanimation → situation sanitaire exceptionnelle
  • Niveau 4 : Saturation des lits de réanimation et/ou de médecine

L'hôpital de Mâcon est au niveau 1

 

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 8.jpg

Jean-Patrick Courtois : « Cette conférence de presse est une très bonne inititiative.

Il me semble nécessaire en effet d'éviter la dramatisation tout en ne sous-estimant pas la situation.

Il faut éviter aussi les fantasmes et agir dans la transparence. »

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg

Jean-Claude Téoli : 

« L'organisation de l'hôpital est réversible en permanence pour répondre à un rebond »

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 7.jpg

Roland De Varax - médecin chef du service de réanimation : 

« Je reste inquiet quand je vois que les services de réa à Lyon sont pleins »

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 6.jpg

Jean-Paul Kisterman - infectiologue référent : 

« Nous continuerons à offrir des soins à tout le monde.

La bonne nouvelle est que nous n'avons plus de pénurie de rien.

Je remercie au passage le laboratoire vétérinaire qui aide grandement pour les tests »

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 5.jpg

Jacques Asdrubal - médecin chef des urgences :

« Nous avons accumulé du retard dans les circuits conventionnels. Il faut éviter cela à nouveau. »

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 4.jpg

Alain Boisseau a présenté le plan d'anticipation et les chiffres covid

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un moins de leurs établissements. Mâcon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival musical s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises pour le très haut débit opérationnelles à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

SAÔNE-ET-LOIRE : +63 personnes hospitalisées pour covid en 6 jours dans le département

JULIEN CHARLES COUVRE FEU 71.jpg
« 14 personnes sont décédées du covid-19 en 6 jours » a précisé le préfet Julien Charles au cours d'une conférence de presse en fin de matinée. « Les bars, les salles de jeux, les salles de sport sont fermés pour un mois. » a-t'il annoncé.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.

CHARNAY : L’AMS tourne une page de son histoire

AMS_Charnay_AG_161020200001.jpg
Une page se tourne pour le club de gym charnaysien avec la démission de la présidente et du trésorier, tous deux élus au conseil municipal.

MÂCON - Attentat de Conflans : Un millier de personnes affichent leur solidarité

MACON hommage 18 octobre 1.jpeg
Ce dimanche, à l’appel des associations et syndicats, des rassemblements étaient organisés partout en France, en hommage à Samuel Paty. À Mâcon, seul ou en famille, ils étaient nombreux à rendre hommage au professeur d’histoire-géo, assassiné vendredi… A VOIR EN VIDÉO : La foule entonne la Marseillaise.