jeudi 29 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Supexam Ozanam Mâcon 3009 (2).jpg

 

« Prendre de l'avance avec les vacances ! », m'a glissé Clémentine (élève en terminale S au lycée Ozanam de Mâcon) tout sourire, à l'issue de la réunion sur la formation préparatoire Supexam (cf. informations et inscription ici) qui s'est tenue au sein de son école mercredi soir... 

Depuis l'enfance, en effet, la jeune fille rêve de médecine. Un rêve qu'elle espère bien concrétiser en profitant des congés scolaires pour acquérir avec Supexam les bases nécessaires à la poursuite d'études médicales (médecine, pharmacie, odontologie, kinésithérapie, maïeutique, etc.).

Car derrière sa formule presque poétique, il y a un programme très précis de 100 heures sur 4 semaines, fondé sur « une ingénierie pédagogique » (toute une plateforme en ligne accessible après la classe...) et adapté aux nécessités et au rythme de l'année de terminale.

Cela et bien d'autres choses encore (différence entre PASS et LAS, choix des options, orientations...), le directeur de Supexam, Romain Sirdey (également professeur de méthodologie), et le chef d'établissement, Véronique Chassilian, l'ont expliqué devant une assemblée attentive et intéressée que (façon de détendre l'atmosphère ?) seule une anecdote amusante a pu distraire !

Éclairante, elle concerne un ancien d'Ozanam nommé Evan qui, habitué à réussir sans effort, a dû faire face aux difficultés des études de médecine suivant une méthode bien particulière : 15 minutes de révision intense, 5 minutes de repos et ainsi de suite... jusqu'à augmenter la cadence et trouver à la fois concentration et continuité ! 

C'est que cette formation suppose non seulement de réfléchir, mais aussi de répéter, c'est-à-dire d'apprendre par cœur ! Et cœur s'entend ici aussi comme courage ; vertu nécessaire pour avancer dans une première année qui n'admet même plus le redoublement.

Partant, il s'agit de permettre aux Mâconnais (quelle que soit leur école) de mettre, au même titre que Lyonnais et Dijonnais, toutes les chances de leur côté : le succès de Supexam reposant, aux dires du directeur, sur un taux de réussite près de 2 fois supérieur à la moyenne !

Un projet ambitieux qui marque une prise en compte des métiers de la santé, alors que de récents (et ô combien regrettables !) événements sanitaires sont venus rappeler leur importance... cruciale !

A. C.

Photo d'accueil : Véronique Chassilian, chef d'établissement (Centre de formation Ozanam), aux côtés du directeur de Supexam Romain Sirdey

  

Supexam Ozanam Mâcon 3009 (8).jpg

Supexam Ozanam Mâcon 3009 (4).jpg

Supexam Ozanam Mâcon 3009 (3).jpg                                                 Supexam Ozanam Mâcon 3009 (1).jpg

CRISE SANITAIRE : Le confinement national de retour dès vendredi !

COVID19_71.jpg
Il débutera dans la nuit de jeudi à vendredi et se prolongera a minima jusqu'au 1er décembre ! Le détail des mesures…

MÂCON - Chez IXON, des savoir-faire d'exception : vivez une expérience digitale et technologique unique !

GANTS CHAUFFANTS IXON MACON7 - 1.jpg
Article sponsorisé - Ixon, en partenariat avec Clim 8*, vous propose une gamme innovante de gants chauffants intelligents et connectés qui savent quand et comment vous maintenir au chaud. À VOIR AUSSI : IXON RECRUTE - Découvrez les postes à pourvoir.

SAÔNE-ET-LOIRE : +71 personnes hospitalisées pour covid en 4 jours dans le département

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
On déplore également 11 décès pour covid en 4 jours en milieu hospitalier. « Comme au niveau national, la situation sanitaire demeure très préoccupante en Saône-et-Loire » indique le communiqué préfectoral du jour, chiffres à l'appui.

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.