dimanche 17 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Mâcon marche sans-papiers.jpg

Lundi après-midi, des bénévoles d’associations membres du collectif local de soutien aux migrants ont accueilli une centaine de marcheurs partis de Marseille, Montpellier, Nice, Grenoble ou encore Lyon en direction de Paris.

 

Dans le groupe parti de Marseille il y a deux semaines, il y a des ressortissants d’une quinzaine de pays du continent africain, mais aussi quelques européens des Balkans.  

marche sans papiers Mâcon (59).JPG

Parmi les marcheurs, Francky, Béninois de Marseille, vit en France depuis trois ans et espère pouvoir, à l’avenir, constituer un dossier pour sa demande de séjour : « Avec cette marche, nous voulons donner une visibilité aux sans-papiers. Nous en sommes à notre treizième journée et nous avons parcouru beaucoup de villes et villages. Partout où nous sommes passés, nous avons été très bien accueillis par les habitants. Nos revendications principales sont la régularisation inconditionnelle de tous les sans-papiers, la fermeture de tous les centres de rétention administrative ainsi qu'un logement décent pour toutes et tous. La crise sanitaire actuelle a montré que les sans-papiers sont dans une situation de grande souffrance et nous demandons à l’Etat et au président Macron de faire quelque chose pour nous. »

marche sans papiers Mâcon (119).JPG

Nadine, Algérienne, membre du collectif des sans-papiers de Marseille est en France avec ses enfants depuis cinq ans. Sa fille, mariée avec un retraité européen, avec droit de travail, s’est vue refuser son dossier de séjour et doit quitter le territoire français à cause des ressources insuffisantes de son époux. Nadine n'a pas encore demandé son titre de séjour pour éviter de vivre la même situation.

« On a vécu une mauvaise période pendant le confinement sans chômage partiel ni aide sociale. On a été obligés de travailler malgré la pandémie : service à la personne, nettoyage, éboueurs. Sans papiers ne veut pas dire sans droits fondamentaux. La régularisation c’est tout ce qu’on demande, déclare Nadine. On est là pour construire, pas pour détruire. On dit qu’on est dangereux. Au contraire, il y a des compétences, une richesse. Moi-même je suis à la base pharmacienne, mais il y a parmi les marcheurs des médecins, infirmiers, maçons. Nous contribuons tous à l’économie française. »  

marche sans papiers Mâcon (48).JPG

Hamid est lui aussi Algérien, habitant Marseille : « Je marche pour demander des papiers pour tout le monde. En effet, je ne me considère pas comme un sans-papiers, mais comme un demandeur de papiers. Je suis en France avec ma famille depuis cinq ans et mon dossier n'est pas encore assez convaincant pour le déposer à la préfecture. »

Quelques dizaines de Mâconnais et Mâconnaises ont accueilli les participants de cette marche. Parmi eux des élus locaux, des bénévoles ou des militants comme Philippe Fournier, d’Attac Mâcon.

marche sans papiers Mâcon (9).JPG

« La cause de ces marcheurs est complètement légitime. Certains craignent qu'il prennent notre travail si on régularise leur situation, mais ce que nous voulons, c'est partager la richesse avec eux, pas la misère. Et de la richesse il y en a énormément en France. Il faut la partager avec les citoyens du monde qui sont là aujourd’hui. »

marche sans papiers Mâcon (10).JPG

« Je suis solidaire avec les sans-papiers qui ne sont pas bien reçus en France. En regardant les décisions des préfectures, les raisons pour lesquelles on refuse leur présence sont floues. Beaucoup sont là depuis des années, parlent parfaitement le Français, travaillent. Il faudrait les régulariser et ensuite discuter des conditions. Or en France, d’abord on les sanctionne et ensuite, peut-être, on les régularise »; constate avec amertume Daniel de  la Ligue des droits de l’Homme.

marche sans papiers Mâcon (14).JPG

Claudine, bénévole, souligne quant à elle : « Je suis là pour défendre les sans-papiers qui, légitimement ont le droit d’être accueillis dignement, d'avoir des papiers parce que beaucoup travaillent. Il y a de la place pour tout le monde. La France a toujours été une terre d’accueil et ce qui se passe depuis une vingtaine d’années est inadmissible »

Les participants à la marche ont dormi à Mâcon et sont partis ce mardi en train vers Sennecey-lès-Grand. La moitié ont été hébergés chez des particuliers, une trentaine à l’église Notre Dame de la Paix et le reste dans des tentes au camping de Mâcon.

Plus d’informations sur la marche des sans-papiers, ici.

Cristian Todea

 

marche sans papiers Mâcon (4).JPG

Un groupe d'accueil pour les marcheurs arrivés de bellevile en car à l'autogare

marche sans papiers Mâcon (12).JPG

marche sans papiers Mâcon (20).JPG

Bernard Nouyrigat, président de la section mâconnaise de la Ligue des droits de l’homme, en charge de l'accueil

marche sans papiers Mâcon (38).JPG

marche sans papiers Mâcon (42).JPG

marche sans papiers Mâcon (43).JPG

marche sans papiers Mâcon (45).JPG

marche sans papiers Mâcon (58).JPG

marche sans papiers Mâcon (92).JPG

marche sans papiers Mâcon (95).JPG

marche sans papiers Mâcon (100).JPG

marche sans papiers Mâcon (102).JPG

marche sans papiers Mâcon (103).JPG

marche sans papiers Mâcon (108).JPG

marche sans papiers Mâcon (110).JPG

Les élus de l’opposition du conseil municipal de Mâcon, Delphine Mermet, Catherine Amaro, Rida Ben-Salah et Eric Ponchaux, étaient présents

marche sans papiers Mâcon (115).JPG

marche sans papiers Mâcon (117).JPG

marche sans papiers Mâcon (122).JPG

marche sans papiers Mâcon (125).JPG

marche sans papiers Mâcon (127).JPG

marche sans papiers Mâcon (134).JPG

marche sans papiers Mâcon (137).JPG

marche sans papiers Mâcon (139).JPG

marche sans papiers Mâcon (130).JPG

marche sans papiers Mâcon (146).JPG

marche sans papiers Mâcon (149).JPG

Le dernier groupe de marcheurs, arrivés à pieds de Belleville

marche sans papiers Mâcon (151).JPG

marche sans papiers Mâcon (153).JPG

marche sans papiers Mâcon (154).JPG

marche sans papiers Mâcon (157).JPG

marche sans papiers Mâcon (161).JPG

marche sans papiers Mâcon (164).JPG

marche sans papiers Mâcon (169).JPG

marche sans papiers Mâcon (175).JPG

marche sans papiers Mâcon (185).JPG

marche sans papiers Mâcon (189).JPG

marche sans papiers Mâcon (198).JPG

marche sans papiers Mâcon (196).JPG

marche sans papiers Mâcon (201).JPG

marche sans papiers Mâcon (204).JPG

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.

COVID-19 - Marie, infirmière : « Armons-nous donc de la richesse du “composer ensemble” ! »

mouth-guard-4929133_1920.jpg
Marie est infirmière libérale à Mâcon. Elle exerce depuis 17 ans. Malgré un quotidien bien occupé et souvent mouvementé, dédié au service à la personne et aux soins, elle a accepté de prendre de longues minutes pour livrer à macon-infos quelques réflexions. Entretien.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une armée de bons samaritains pour aider les pompiers et sauver des vies

bon samaritain convention SDIS 71.jpg
Le Service départemental d’incendie et de secours et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain ont signé une convention ce lundi. Son objectif ? Intégrer un réseau de bénévoles formés aux gestes de premiers secours, les bons samaritains, dans le système actuel de gestion des urgences.

MÂCON : La Maison de bois scannée, pour la découvrir prochainement avec les doigts

maquette tactile maison de bois Mâcon .jpg
La façade de l’emblématique bâtiment datant du XVème siècle a été scannée et numérisée en 3D afin de réaliser une maquette tactile en bronze pour les personnes aveugles et malvoyantes.

La CGT 71 interpelle préfet et parlementaires : « Oui, les revendications des retraités pour leur pouvoir d’achat sont amplement justifiées »

L’Union Syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire s'est fendue d'une lettre ouverte envoyée au Préfet, député.e.s, sénateurs et sénatrices pour les interpeller sur une situation qui n'irait qu'en s'aggravant selon le syndicat. Pouvoir d'achat, 5ème branche, forfait patients urgences, taxe sur les mutuelles, covid-19, PLFSS, tout y est abordé.