mardi 30 novembre 2021

Mâcon marche sans-papiers.jpg

Lundi après-midi, des bénévoles d’associations membres du collectif local de soutien aux migrants ont accueilli une centaine de marcheurs partis de Marseille, Montpellier, Nice, Grenoble ou encore Lyon en direction de Paris.

 

Dans le groupe parti de Marseille il y a deux semaines, il y a des ressortissants d’une quinzaine de pays du continent africain, mais aussi quelques européens des Balkans.  

marche sans papiers Mâcon (59).JPG

Parmi les marcheurs, Francky, Béninois de Marseille, vit en France depuis trois ans et espère pouvoir, à l’avenir, constituer un dossier pour sa demande de séjour : « Avec cette marche, nous voulons donner une visibilité aux sans-papiers. Nous en sommes à notre treizième journée et nous avons parcouru beaucoup de villes et villages. Partout où nous sommes passés, nous avons été très bien accueillis par les habitants. Nos revendications principales sont la régularisation inconditionnelle de tous les sans-papiers, la fermeture de tous les centres de rétention administrative ainsi qu'un logement décent pour toutes et tous. La crise sanitaire actuelle a montré que les sans-papiers sont dans une situation de grande souffrance et nous demandons à l’Etat et au président Macron de faire quelque chose pour nous. »

marche sans papiers Mâcon (119).JPG

Nadine, Algérienne, membre du collectif des sans-papiers de Marseille est en France avec ses enfants depuis cinq ans. Sa fille, mariée avec un retraité européen, avec droit de travail, s’est vue refuser son dossier de séjour et doit quitter le territoire français à cause des ressources insuffisantes de son époux. Nadine n'a pas encore demandé son titre de séjour pour éviter de vivre la même situation.

« On a vécu une mauvaise période pendant le confinement sans chômage partiel ni aide sociale. On a été obligés de travailler malgré la pandémie : service à la personne, nettoyage, éboueurs. Sans papiers ne veut pas dire sans droits fondamentaux. La régularisation c’est tout ce qu’on demande, déclare Nadine. On est là pour construire, pas pour détruire. On dit qu’on est dangereux. Au contraire, il y a des compétences, une richesse. Moi-même je suis à la base pharmacienne, mais il y a parmi les marcheurs des médecins, infirmiers, maçons. Nous contribuons tous à l’économie française. »  

marche sans papiers Mâcon (48).JPG

Hamid est lui aussi Algérien, habitant Marseille : « Je marche pour demander des papiers pour tout le monde. En effet, je ne me considère pas comme un sans-papiers, mais comme un demandeur de papiers. Je suis en France avec ma famille depuis cinq ans et mon dossier n'est pas encore assez convaincant pour le déposer à la préfecture. »

Quelques dizaines de Mâconnais et Mâconnaises ont accueilli les participants de cette marche. Parmi eux des élus locaux, des bénévoles ou des militants comme Philippe Fournier, d’Attac Mâcon.

marche sans papiers Mâcon (9).JPG

« La cause de ces marcheurs est complètement légitime. Certains craignent qu'il prennent notre travail si on régularise leur situation, mais ce que nous voulons, c'est partager la richesse avec eux, pas la misère. Et de la richesse il y en a énormément en France. Il faut la partager avec les citoyens du monde qui sont là aujourd’hui. »

marche sans papiers Mâcon (10).JPG

« Je suis solidaire avec les sans-papiers qui ne sont pas bien reçus en France. En regardant les décisions des préfectures, les raisons pour lesquelles on refuse leur présence sont floues. Beaucoup sont là depuis des années, parlent parfaitement le Français, travaillent. Il faudrait les régulariser et ensuite discuter des conditions. Or en France, d’abord on les sanctionne et ensuite, peut-être, on les régularise »; constate avec amertume Daniel de  la Ligue des droits de l’Homme.

marche sans papiers Mâcon (14).JPG

Claudine, bénévole, souligne quant à elle : « Je suis là pour défendre les sans-papiers qui, légitimement ont le droit d’être accueillis dignement, d'avoir des papiers parce que beaucoup travaillent. Il y a de la place pour tout le monde. La France a toujours été une terre d’accueil et ce qui se passe depuis une vingtaine d’années est inadmissible »

Les participants à la marche ont dormi à Mâcon et sont partis ce mardi en train vers Sennecey-lès-Grand. La moitié ont été hébergés chez des particuliers, une trentaine à l’église Notre Dame de la Paix et le reste dans des tentes au camping de Mâcon.

Plus d’informations sur la marche des sans-papiers, ici.

Cristian Todea

 

marche sans papiers Mâcon (4).JPG

Un groupe d'accueil pour les marcheurs arrivés de bellevile en car à l'autogare

marche sans papiers Mâcon (12).JPG

marche sans papiers Mâcon (20).JPG

Bernard Nouyrigat, président de la section mâconnaise de la Ligue des droits de l’homme, en charge de l'accueil

marche sans papiers Mâcon (38).JPG

marche sans papiers Mâcon (42).JPG

marche sans papiers Mâcon (43).JPG

marche sans papiers Mâcon (45).JPG

marche sans papiers Mâcon (58).JPG

marche sans papiers Mâcon (92).JPG

marche sans papiers Mâcon (95).JPG

marche sans papiers Mâcon (100).JPG

marche sans papiers Mâcon (102).JPG

marche sans papiers Mâcon (103).JPG

marche sans papiers Mâcon (108).JPG

marche sans papiers Mâcon (110).JPG

Les élus de l’opposition du conseil municipal de Mâcon, Delphine Mermet, Catherine Amaro, Rida Ben-Salah et Eric Ponchaux, étaient présents

marche sans papiers Mâcon (115).JPG

marche sans papiers Mâcon (117).JPG

marche sans papiers Mâcon (122).JPG

marche sans papiers Mâcon (125).JPG

marche sans papiers Mâcon (127).JPG

marche sans papiers Mâcon (134).JPG

marche sans papiers Mâcon (137).JPG

marche sans papiers Mâcon (139).JPG

marche sans papiers Mâcon (130).JPG

marche sans papiers Mâcon (146).JPG

marche sans papiers Mâcon (149).JPG

Le dernier groupe de marcheurs, arrivés à pieds de Belleville

marche sans papiers Mâcon (151).JPG

marche sans papiers Mâcon (153).JPG

marche sans papiers Mâcon (154).JPG

marche sans papiers Mâcon (157).JPG

marche sans papiers Mâcon (161).JPG

marche sans papiers Mâcon (164).JPG

marche sans papiers Mâcon (169).JPG

marche sans papiers Mâcon (175).JPG

marche sans papiers Mâcon (185).JPG

marche sans papiers Mâcon (189).JPG

marche sans papiers Mâcon (198).JPG

marche sans papiers Mâcon (196).JPG

marche sans papiers Mâcon (201).JPG

marche sans papiers Mâcon (204).JPG

MÂCON - Lycée Dumaine : le bac et ensuite…

Ce lundi, le lycée professionnel Alexandre Dumaine élargissait l'horizon et proposait des perspectives aux futurs bacheliers.

MÂCON : Mâcon Tendance, force de proposition pour un centre-ville attractif et dynamique

Après la cour de l’Académie de Mâcon en juillet dernier, c’est le musée des Ursulines qui a accueilli cette semaine l’assemblée générale de l’association des commerçants, Mâcon Tendance. L’occasion de faire un bilan des actions menées et des projets à venir…

SOLIDARITÉ : Le président national de la Croix Rouge en visite à Mâcon

Ce vendredi, les responsables locaux et départementaux de la Croix-Rouge, le président départemental, Jean-Guy Cinquin en tête, ont accueilli Philippe Da Costa qui a passé deux jours en Saône-et-Loire entre Mâcon et Chalon-sur-Saône.

MÂCON - Baromètre des villes cyclables : plus que 4 jours d'enquête !

Ce vendredi en fin d’après-midi, l’association Mâcon Vélo en Ville s’est mobilisée à l’entrée de la gare SNCF dans le cadre de la campagne « baromètre des villes cyclables ».

SAÔNE-ET-LOIRE - Etats généraux de la Sécurité routière : « Les produits stupéfiants augmentent de 1,8 le risque d'accident mortel ! »

La déléguée interministérielle à la Sécurité routière Marie Gautier-Melleray a conclu cet après-midi les Etats généaux qui se sont déroulés au théâtre. « Le comportement, on peut le changer, on ne peut pas et on ne doit donc pas se résigner » a-t-elle ajouté.

MÂCON - Lycée Lamartine : Les jeunes veulent agir contre les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, les élèves du lycée ont lu ce matin un texte dans la cour de l'établissement…

SAÔNE ET LOIRE : Les États généraux de la Sécurité routière à Mâcon, une première !

Ils se déroulent ce jeudi au théâtre jusqu'à 16h15, en présence de Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière.

MÂCON : Plus de 300 offres et 150 candidats au job dating des Blanchettes

Ce jeudi, la MJC des Blanchettes a accueilli la deuxième matinée de job dating, organisée par le député Benjamin Dirx en collaboration avec les élus et services de la ville de Mâcon, l’antenne locale de Pôle emploi, la mission locale et les responsables des quartiers.

HÔPITAL DE MÂCON : 21 malades du covid actuellement hospitalisés

Les services hospitaliers étaient en réunion de crise ce matin comme chaque mercredi depuis trois semaines.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : 627 tonnes de dégagement CO2/an évitées avec les bus à hydrogène

La présentation du bus test VanHool a été faite ce matin sur l'esplanade. Elle s'inscrit dans le cadre du projet de l'Agglomération « Horizon Hydrogène » qui prévoit les 1ers véhicules en circulation en 2024. Comment ça marche ? La réponse...

MÂCON - Flacé : Après l'inquiétude, la mobilisation et les propositions

Mardi soir, une deuxième réunion publique, organisée par les élus du conseil municipal appartenant au groupe Mâcon Citoyens, s'est tenue, dans les locaux de la maison familiale de Flacé.

MÂCON : L'Action Cœur de ville au cœur des échanges à l'hôtel de ville

Monsieur Rollon Mouchel-Blaisot, Préfet et directeur du programme national « Action Cœur de ville », était à Mâcon mardi matin pour un point d’étape et une présentation des opérations menées par la collectivité. 

MÂCON - Téléthon 2021 - Les entreprises ont du coeur : C'est parti pour le défi des entreprises !

En 2016, la Ville de Mâcon a lancé « le défi des entreprises ». Le but : inciter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades. Cette année, la Ville relève à nouveau le défi, avec vous, entrepreneurs.es.

CHARNAY : Le quartier de la Nouvelle Coupée au centre des débats hier soir

Lundi soir 22 novembre, les élus de la mairie de Charnay-Lès-Mâcon ont tenu une réunion publique de concertation à la salle de la Verchère.

SAÔNE-ET-LOIRE : 104 médailles du travail en 2020, 69 en 2021 au Conseil départemental

Le président André Accary a remis les médailles du travail 2021 ce lundi soir aux agents concernés. Les médaillés 2020 avaient reçu leur médaille par voie postale. Ils ont été honorés ce soir aux côtés de leurs collègues médaillés 2021. À voir, les noms de tous les médaillés.

MÂCON : Une maison relais au nom d'une grande dame récemment décédée, Marie-Roberte Chatelet

Elle en fut à l'initiative il y a 6 ans, avec une première maison sise aux Trappistines, tout près du boulodrome. La seconde est achevée, aux Saugeraies, à côté du complexe sportif, et porte son nom.

MÂCON : Les voyages fantastiques au cœur de la 21ème édition des Contes et Lumières

Les élu(e)s de Mâcon ont dévoilé la programmation de l'édition 2021 ce lundi.