FONDtr2

 

 

dimanche 1 août 2021

Nombre de personnels hospitaliers en particulier, et de fonctionnaires en général, ont dû avoir quelque peu mal aux oreilles mercredi en entendant le président de la République dire à des soignants, sans détour, ce qui est aujourd'hui la politique des services publics en France : « pas de problème de moyen, simplement un problème d’organisation ». Ah...

 

Parole présidentielle déjà entendue dans d'autres bouches... celle de Pierre Pribille, directeur de l'ARS, l'année dernière, tentant de désamorcer un mouvement de colère historique à l'hôpital de Mâcon.

En 2019, les services d'urgence constamment saturés, les personnels ont exprimé leur usure et leur ras-le-bol comme jamais, à Mâcon comme ailleurs. Puis une épidémie est passé par là, avec des services de réanimation dont il a fallu augmenter la capacité. Mais, au final, pas plus de lits de « réa » en France selon le professeur Juvin. Les hospitaliers et les malades apprécieront...

Entendue aussi dans la bouche du secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nuñes au commissariat de Mâcon au début de l'année. Policiers, on le sait, en sous-effectif à l'heure de l'explosion des violences conjugales (+30% pendant le confinement annonçait le préfet au déconfinement), des violences liées au déconfinement, à la crise économique et sociale, à l'affaiblissement de l'autorité. Les policiers et les citoyens.nes apprécieront...

Dans l'Education nationale, on ne le dit pas comme ça, l'on présente une moyenne du nombre d'élèves par classe relativement basse, avouons-le. Sauf que certaines classes de maternelles sont trop chargées (jusqu'à 26 élèves par classe). Sans doute l'effet, en partie, du dédoublement des CP et CE1, certes très positif, mais qui fait baisser cette moyenne au détriment des plus petits. D'autant plus injuste quand une centaine de mètres seulement sépare deux écoles dont l'une ne bénéficie pas de dédoublement. Les profs et les parents, dans certains quartiers, apprécieront...

Manque cruel de moyens également dans la Justice, souvent rappelé lors des rentrées solennelles des juges et procureurs. Ils apprécieront, tout comme les victimes...

Et pourtant, l'argent a coulé à flot et coule encore à flot pour sauver les boîtes. L'Etat providence a pleinement rempli son rôle au printemps. 

Revenons à l'opposition moyens/organisation. Faut-ils donc se faire à l'idée que le temps des services publics à la Française, peuplés de hussards, est définitivement révolu ? Que nos hussards doivent définitivement se résigner à travailler avec les moyens du bord (ce qui, de surcroit, ne rend pas le métier attractif), en plus en étant sous-payés ? Ne nous plaignons pas, nous dit-on, on vit toujours mieux en France qu'ailleurs. Soit.

Mais n'est-ce pas aussi cela protéger les plus fragiles comme aiment à le rappeler le directeurs de l'ARS : augmenter le nombre de lits dans les services de réa et le nombre de soignants.es pour s'en occuper plutôt que d'interdire à certains de travailler ?... Autrement dit, augmenter les moyens pour soigner et sauver plus de personnes, donc mieux servir, et faire en sorte que la France reste, et de loin, le plus grand pays de soins hospitaliers du monde. C'est une grandeur inestimable à préserver, quel qu'en soit le prix.

Rodolphe Bretin

EDITO : Les non-vaccinés ont-ils encore le droit de l’être, et surtout d’être respectés en tant que tels ?

Dans le concert médiatique quasi unanime qui fait des non-vaccinés des anti-vax dangereux et irresponsables, quelques mots pour leur défense.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE - Transition écologique des Territoires : le PETR en 1ère ligne

La Présidente du PETR, Christine Robin, accueillait la 2ème la deuxième édition des Ateliers du Territoire ce mercredi à la salle Ballard de Charnay. Dans cette séance de travail avec tous les acteurs locaux, l’adaptation climatique de l'agriculture était au cœur des débats.

PRESSE : macon-infos recrute des correspondants dans tout le Mâconnais

LOGO_MI.jpg
L'été est là, la vie normale a repris ses droits. Tentez l'aventure de la presse en devenant correspondant local pour macon-infos.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS : Charles Lamboley nouveau président de l’office du tourisme Mâcon Sud Bourgogne

Directeur marketing et communication chez les Vignerons des Terres Secrètes à Prissé, Charles Lamboley prend la suite d’Isabelle Greuzard, viticultrice àLa Roche Vineuse (Le Châteaude la Greffière). Il a été élu par le Conseil d’administration réuni après l’assemblée générale ce mardi soir à Chasselas.

DEPARTEMENTALES : Pour Mâcon-1 et Mâcon-2, on savoure la victoire

Réunis en mairie de Mâcon pour la proclamation des résultats, les deux binômes de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire – Majorité départementale victorieux ce soir ont savouré leur élection comme il se doit. Leurs déclarations.

LA ROCHE-VINEUSE : Randicap-solidaire 71 et les Mille Pattes marchent ensemble

Samedi après-midi, les associations Randicap-solidaire 71 et Mille Pattes se sont retrouvées sur les sentiers du Mâconnais. Une trentaine de participants et trois joëlettes étaient au départ du bois de la Lande de Nancelle.

PRISSÉ : L'ADMR se porte bien, malgré une année marquée par la crise sanitaire

Chevagny-les-Chevrières, Prissé, Davayé, Solutré Pouilly, Fuissé, Vergisson : L’association A.D.M.R. de Prissé a tenue son assemblée générale annuelle et ordinaire.

JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Prenez soin de vous, laissez la cigarette et soignez vos blessures

L'hôpital de Mâcon participe, comme tous les ans, à la journée sans tabac ce 31 mai. À cette occasion, Valérie Adouard, infirmière au service tabacologie, et Amélie Duffeal, psychologue du même service, ont évoqué l'addiction au tabac pour macon-infos. 25,5% des Français sont addicts au tabac, qui est la cause de 75 000 morts par an en France...

EDITO : Mitterrand, 2 ans de présidence de la République à gauche, 12 ans on ne sait où

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

VELORUTION EN MÂCONNAIS : Pour le 8 Mai, les cyclistes ont fait le pont !

Répondant à l’appel de l’association Mâcon Vélo en Ville (M2V), association pour la promotion de l’usage du vélo en ville qui revendique 300 adhérents, une centaine de cyclistes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvés devant la mairie de Saint-Laurent pour la 8ème Vélorution.

LA ROCHE VINEUSE : Pour la ministre Elisabeth Moreno, l'égalité homme/femme passe aussi par l'entrepreneuriat féminin

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses. 

MÂCON - DAVAYÉ : Bernard Delaye, une vie dédiée au vin de Bourgogne et d'ailleurs

Portrait d'un homme de passion, reconnu entre autres aujourd’hui pour être le président du concours des Grands vins de France à Mâcon, maintenu cette année grâce à une organisation parfaitement huilée.

PETR MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Un budget primitif 2021 adopté sans polémique !

PetrBudget230321 (2).JPG
Le comité syndical du Pole d'Équilibre Territorial et Rural (PETR) s'est réuni mardi soir à la salle de la Verchère.

DAVAYÉ : VitiLab, un espace inédit dédié à la viticulture et au numérique au domaine Les Poncetys

Vitilab Davaye220321.jpg
Un lieu d’un nouveau genre va faire son apparition sur le site de Vinipôle Sud Bourgogne à Davayé : le VitiLab - Innovative Viticulture, espace dédié au numérique et à la robotique en viticulture.

CRISE SANITAIRE : L’union locale CGT de Mâcon soutient les personnels de la culture

Un an après la première décision gouvernementale de fermer les salles de spectacle, plus de soixante lieux culturels sont aujourd'hui occupés.

DAVAYÉ - Lycée Lucie Aubrac : Artisans du monde présente la face cachée de nos vêtements

Artisans du Monde.jpg
Maud, bénévole de l’association « Artisans du monde », est intervenue devant les élèves du club solidarité du lycée pour aborder les faces cachées de la confection d’un jean.

SAÔNE-ET-LOIRE : Sept médecins spécialistes déjà recrutés par le Département, une antenne renforcée à Pierreclos

SANTE centre de sante departemental 2 phase 2.jpg
André Accary a accueilli ce mardi matin son homologue de l’Yonne, Patrick Gendraud, pour une présentation du centre de santé départemental. L’occasion aussi de faire un point sur les objectifs, réalisés et à venir, dans le domaine de la santé…