AS Mâcon-Vienne (132).JPG

L'AS Mâcon Rugby rencontrait samedi soir le CS Vienne Rugby au stade Émile Vanier lors de la quatrième journée de Fédérale 1.

 

Dans cette rencontre équilibrée avec un essai de part et d'autre, la différence s'est faite avec les pénalités transformées. Dès la 4ème minute, Vienne ouvre le score sur une pénalité, Mâcon égalise de la même façon, mais Vienne reprend l'avantage sur une nouvelle pénalité.

L’essai de Théo Lopez, transformé par Brechenmacher, suivi d’une autre gosse occasion mâconnaise près des buts adverses, redonne quelques espoirs aux supporters mâconnais. La réponse de Vienne ne se fait pas attendre avec un essai juste avant la pause qui renverse complétement la situation.

En deuxième période, seul le club viennois inscrit des points. Les Mâconnais ne peuvent rien faire face une défense bien organisée. Score final : 10 à 16 pour Vienne (10-13 à la mi-temps).

 

AS Mâcon-Vienne (155).JPG

Pour le manager sportif de l’AS Mâcon, Guillaume Aguilar, les occasions manquées en première période et l'accumulation de fautes après la pause ont coûté cher : « En deuxième période, on a loupé deux pénalités. On se rend compte que c’est compliqué sans buteur (le prolifique Le Huby était absent pour ce match, ndlr). En général, ce n’est pas un problème d’engagement mais d’opportunités loupées. Il faut aussi arriver à moins de dix fautes par match. Aujourd’hui, on en a fait quinze. »

Cette rencontre était également marquée par le retour de Ioan Debrach, remis de sa blessure à la main. « Il a fait ce qu’on attendait de lui. Il a géré la deuxième mi-temps et joué au pied quand il a fallu le faire. Je ne suis pas déçu par un joueur en particulier. Chacun doit prendre sa responsabilité. Quand on a des points à prendre, il faut les prendre », a déclaré Guillaume Aguilar, à l'issue du match.

AS Mâcon-Vienne (187).JPG

C'était d'ailleurs le même Debrach qui a eu le discours le plus dur envers ses coéquipiers : "Ça ne sert à rien de travailler plus dur, il faut travailler mieux !" 

Prochain match pour les Mâconnais le 18 octobre, à Beaune.

Cristian Todea

 

AS Mâcon-Vienne (2).JPG

AS Mâcon-Vienne (1).JPG

AS Mâcon-Vienne (10).JPG

AS Mâcon-Vienne (15).JPG

Coup d'envoi en présence des élus départementaux : Claude Cannet, Florence Battard et Jean-François Cognard

AS Mâcon-Vienne (24).JPG

AS Mâcon-Vienne (28).JPG

AS Mâcon-Vienne (38).JPG

AS Mâcon-Vienne (43).JPG

AS Mâcon-Vienne (45).JPG

AS Mâcon-Vienne (50).JPG

AS Mâcon-Vienne (52).JPG

AS Mâcon-Vienne (53).JPG

Théo Lopez

AS Mâcon-Vienne (54).JPG

AS Mâcon-Vienne (58).JPG

AS Mâcon-Vienne (61).JPG

AS Mâcon-Vienne (66).JPG

Brechenmacher

AS Mâcon-Vienne (69).JPG

AS Mâcon-Vienne (71).JPG

AS Mâcon-Vienne (82).JPG

L'essai mâconnais de Théo Lopez

AS Mâcon-Vienne (86).JPG

AS Mâcon-Vienne (91).JPG

AS Mâcon-Vienne (104).JPG

AS Mâcon-Vienne (108).JPG

AS Mâcon-Vienne (111).JPG

Une occasion manquée

AS Mâcon-Vienne (116).JPG

AS Mâcon-Vienne (120).JPG

AS Mâcon-Vienne (129).JPG

AS Mâcon-Vienne (131).JPG

AS Mâcon-Vienne (132).JPG

Ioan Debrach fait son retour

AS Mâcon-Vienne (134).JPG

AS Mâcon-Vienne (149).JPG

AS Mâcon-Vienne (151).JPG

AS Mâcon-Vienne (152).JPG

AS Mâcon-Vienne (146).JPG

AS Mâcon-Vienne (164).JPG

AS Mâcon-Vienne (169).JPG

AS Mâcon-Vienne (46).JPG

AS Mâcon-Vienne (173).JPG

La déception de Guillaume Aguilar

AS Mâcon-Vienne (178).JPG

AS Mâcon-Vienne (181).JPG