TMCOCT2020 - 1.jpg

A peine commencée que la saison de Triathlon tire le rideau de fin sur une saison tronquée pour cause de pandémie.

 

En effet bon nombre d'épreuves ont été annulées tout au long de la saison, soit à cause des contraintes d'organisation drastiques imposées par les préfectures et rédhibitoires pour les petites organisations, soit à cause d'un trop grand nombre d'athlètes prévu au départ, parfois plus de 1000.

A St Marcellin, petite commune de l'Isére bien connue pour son fromage, les organisateurs ont réussi à maintenir leur épreuve, initialement prévue en avril, grâce à un respect drastiques des contraintes sanitaires et un nombre d'athlètes limité.

Dernière course de la saison les Mâconnais n'ont pas voulu rater l'occasion de courir et ce n'est pas moins de 11 triathlètes qui ont pris le départ de ce triathlon sprint regroupant une centaine d'équipe.

700 m de natation en piscine pour commencer suivi par 20 km à vélo, sur un magnifique parcours vallonné et venté, et pour finir 5km à pied avec quelques côtes casse pattes. La première équipe, composée de : Eric Ferrari, Antoine Guyonnard, Denis Gobled et Cédric Furtin à pris la 37e place en 1h27' suivi de prés par l'équipe composée de : Eric Poizat, Jean François Vienny, Baptiste Cesbron et Sylvie Humber 39e, 9e mixte, en 1h28'. La troisième équipe, composée de Cathy Ferrari, Angélique Corgier et Marion Dorier finie 70e, 11e féminine, en 1h44'.

Dans ce genre d'épreuve c'est la cohésion et l'entraide qui prime car les équipiers doivent effectuer l'ensemble des trois disciplines groupés, malgré les éventuelles différences de niveaux.

A peine la ligne d'arrivée franchie tous étaient ravis et pressés de remettre un dossard en espérant que la prochaine saison puisse se dérouler normalement.