lundi 25 octobre 2021

 Communiqué

Lors de son audience du 13 octobre 2020, le Tribunal administratif de Dijon a examiné le recours formé par Julien Odoul demandant l’annulation de la subvention de 5 000 euros accordée au "Festival des idées" en juin 2019 par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

Dans l’attente de la décision qui sera prononcée dans quelques semaines par les magistrats, les élus du groupe Rassemblement National se félicitent que le Rapporteur public reprenne la totalité de leurs arguments dans une affaire où l'exécutif régional de Marie-Guite Dufay a méconnu le principe de neutralité en finançant un événement réunissant sa propre famille politique et en bafouant l’intérêt général qui doit prévaloir à toutes les décisions de la collectivité.

La recommandation du magistrat d’annuler la délibération votée par la majorité socialiste est un nouveau désaveu cinglant pour Marie-Guite Dufay. En effet, à la suite de l'intervention du groupe RN auprès du Préfet de région et du Procureur de la République de Dijon, l'exécutif socialiste avait été contraint d'ordonner la suspension de la subvention qui devait être versée pour l'organisation d'une manifestation partisane et militante des partis de gauche intitulée "Festival des idées" qui se tenait les 5, 6 et 7 juillet 2019 à la Charité-sur-Loire dans la Nièvre.

Au regard des éléments signalés par Julien Odoul, du programme très orienté idéologiquement, des invités triés sur le volet allant de Raphaël Glucksmann à Yannick Jadot en passant par Najat Vallaud-Belkacem, des motivations de l'initiateur Christian Paul, ancien député PS, ("permettre à la gauche de penser et de se reparler") Marie-Guite Dufay semble avoir confondu les caisses de la région avec celles du Parti socialiste.

Défenseur de l’intérêt général, farouche adversaire du gaspillage, les élus RN veillent et veilleront à ce que le plus petit centime du budget régional ne soit pas détourné à des fins partisanes.

En pleine crise sanitaire qui s’accompagne de plans sociaux en cascade et d’une explosion de la précarité, les impôts des Bourguignons et des Francs-Comtois doivent exclusivement soutenir l’emploi, la formation, les entreprises, la protection des plus faibles et non sponsoriser les réunions de famille de la gauche.

 

PRÉSIDENTIELLE : Pour la GRS, c'est Arnaud Montebourg

Après avoir débattu lors de conférences régionales, les adhérents.es de la Gauche Républicaine et Socialiste ont départagé les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot et Fabien Roussel, dont les noms ont été parrainés par au moins un membre du collectif d’animation national de la GRS.

200 millions d'€ sur 3 ans pour 5 000 équipements sportifs de proximité

Le député de la 1ère circonscription Benjamin Dirx, rapporteur spécial du budget sport, salue cette annonce présidentielle en matière de financement des équipements sportifs. « Elles sont dans la continuité de l’engagement de la majorité pour le sport, notamment en prévision des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. »

POLITIQUE – Conseil municipal de Mâcon : Un vœu partagé mais qui tombe à l'eau...

Lundi soir en clôture du Conseil municipal, l'opposition a proposé au conseil d'adopter un vœu portant sur la crise climatique et intitulé « Répondre ensemble à l'urgence environnementale ». D'accord sur le fond, la majorité l'a néanmoins rejeté pour le principe.

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.