vendredi 4 décembre 2020
  • ILLUMINTATIONS 8DEC2020 CHARNAY.jpg
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg

que-puis-je-faire.jpg

Actualisé

 

La FSU (fédération syndicale unitaire) appelle à un rassemblement demain dimanche 18 octobre 15 h à Mâcon sur l'esplanade Lamartine (masques et distances de sécurité à respecter).

C'est avec grande tristesse que le monde de l'éducation s'est vu touché de plein fouet par l'attentat d'un collègue Samuel PATY hier à Conflans St Honorine.

Des rassemblements sont en train de s'organiser pour demain 15h un peu partout en France en mémoire et soutien à notre collègue.

Nous appelons toute la collectivité éducative ainsi que les citoyens qui le peuvent à manifester leur soutien aux enseignants et leur volonté de ne pas céder à leur mission pédagogique face au terrorisme.

Philippe PERROT

Responsable FSU du Mâconnais

L'appel du SE-UNSA 71

C’est avec horreur et tristesse que nous avons appris l’annonce de l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie.
Les fédérations de l’Education et différentes associations appellent au rassemblement dimanche 18 octobre partout en France.

En Saône-et-Loire, ces rassemblements auront lieu :

A Chalon à 15 h devant la mairie
A Mâcon à 15 h esplanade Lamartine

Ces rassemblements doivent être statiques et pacifiques et ne sont pas un appel à la manifestation.

Appel à rassemblement suite à l'assassinat de Samuel Paty hier à Conflans-Sainte-Honorine, initié par SOS Racisme, la FSU, le Sgen-CFDT, l'UNSA Education, le SNALC, la FCPE, la FIDL, la FAGE, l'UEJF et "Dessinez Créez Liberté".

Ce vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, Samuel Paty a été assassiné devant le collège où il enseignait l’histoire et la géographie.

Victime d’un attentat perpétré au nom d’une conception dévoyée de l’Islam, il était depuis plusieurs jours la cible d’une vindicte publique. Pourquoi cette vindicte ? Parce qu’il avait montré des caricatures de Mahomet dans l’une de ses classes où il étudiait avec ses élèves la liberté d’expression. Comme tout enseignant, il cherchait ainsi à préparer des jeunes à l’exercice de l’esprit critique, condition essentielle à une pleine citoyenneté.

Face à cette horreur, nous appelons les citoyennes et les citoyens à se rassembler ce dimanche 18 octobre à 15h sur la place de la République à Paris. Au-delà de ce rassemblement, nous appelons nos représentations locales à organiser des initiatives dans les jours qui viennent.

Nous nous rassemblerons pour dire des choses simples et importantes.

Que nous pensons à Samuel Paty ainsi qu’à ses proches endeuillés.

Que les enseignants doivent être soutenus dans l’exercice de leur métier.

Que nous sommes attachés à la liberté d’expression et que nous refusons les logiques extrémistes et obscurantistes.

Que nous sommes attachés à la laïcité, qui garantit la liberté de conscience.

Que ça n’est pas par la haine que nous répondrons à la haine qui a coûté la vie à Samuel Paty mais par la promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

Appelé par SOS Racisme, la FSU, le Sgen-CFDT, l’Unsa-Education, le SNALC, la FCPE, « La FIDL - le syndicat lycéen », la FAGE, l’UEJF et « Dessinez Créez Liberté »

Premiers signataires :
LDH
MRAP

Avec le soutien de Charlie Hebdo

 

L'appel de la CGT Educ'action Saône-et-Loire

La CGT Éduc’action tient, en tout premier lieu, à exprimer son soutien le plus profond aux proches de la victime mais aussi à ses collègues et à ses élèves.
Pour la CGT Éduc’action, c’est toute notre profession qui est endeuillée mais qui restera combative parce que l’École doit rester le lieu du vivre ensemble, de l’émancipation et doit former des citoyen.nes libres et éclairé·es. L’École ne pourra jamais, à elle seule, soigner les fractures d’une société minée par les inégalités sociales et les discriminations. Son rôle d’émancipation collective et individuelle ne pourra s’accomplir vraiment qu’en travaillant à une réelle et profonde transformation de la société sur les bases de la justice sociale et d’une véritable égalité.
Sur le terrain, les enseignant.es, dans leur quotidien doivent redoubler d’ingéniosité pour enseigner l’éducation civique, la science et conserver leur liberté pédagogique.
Un·e enseignant·e doit pouvoir, dans son enseignement, aborder tous les sujets du programme sans avoir peur pour sa vie ou celle de ses proches.
Pour l’heure, c’est le temps du recueillement et de la retenue qui prime. La CGT Éduc’action se tiendra aux côtés des collègues qui continueront d’accomplir leur mission avec dignité.
La CGT Educ’action de l’académie de Dijon soutient tous les rassemblements locaux en hommage à notre collègue et appelle tous les citoyen.nes, syndiqué.es ou non à y prendre part.
Les rassemblements en Saône-et-Loire dimanche 18 octobre : Chalon-sur-Saône : à 15 h, Place de la mairie, Mâcon : à 15 h, Esplanade Lamartine

 

La réaction de la FCPE de Saône-et-Loire

La FCPE de Saône-et-Loire adresse toutes ses condoléances à la famille et aux proches de l’enseignant victime d’un acte terroriste qui restera gravé à jamais dans nos mémoires. Elle apporte également tout son soutien Républicain et citoyen à ses collègues enseignants, aux élèves de ce collège et à leur familles. Elle témoigne toute son affection aux parents d’élèves engagés au quotidien dans la vie cet établissement. Nous nous associons à l'ensemble de la communauté éducative de ce pays, dont nous faisons activement partie, pour défendre l’Ecole de la République et serons toujours là pour défendre ou promouvoir les valeurs de l’Idéal Républicain.

Nous nous associons à l'appel à manifestations, ce dimanche à 15 h à Mâcon et Chalon-sur-Saône et invitons nos adhérents à y participer dans le strict respect des gestes barrière.

Grégoire Ensel
Président FCPE de Saône-et-Loire

 

 

 

MÂCON : Un enfant renversé par une voiture rue Pillet

ENFANT RENVERSE MACON - 1.jpg
Actualisé : Il a été blessé à la jambe mais ses jours n'étaient pas en danger.

MÂCON – Élection municipale : Le collectif Mâcon Citoyens 2020 répond…

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Actualisé : L'honnêteté de macon-infos est mise en cause dans ce droit de réponse. Notre réponse à cette mise en cause.

MÂCON : La ville s'illumine en cette fin d'année

illuminations Mâcon décembre 2020.jpg
Les illuminations et les décorations sont installées partout en centre-ville.

MÂCON : Des créations inédites pour les illuminations de fin d'année en centre-ville

2019-06calais07.jpg
La municipalité mâconnaise s’adapte à la crise sanitaire et propose des décorations autour de la lumière pour le festival Contes et lumières 2020, mais se voit obligée d'abandonner les autres événements.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 70km/h au dessus de la vitesse limite autorisée !

5 automolistes ont perdu leur permis ce week end en Saône-et-Loire, dont deux dans le Mâconnais. Le plus gros excès de vitesse (délictuel) a été enregistré sur la RCEA, à hauteur de Milly-Lamartine.

CRISE SANITAIRE : L'activité touristique en Bourgogne-Franche-Comté a résisté durant la période estivale

16857_1_full.jpg
Selon l'INSEE, le tourisme a souffert dans la région. La Saône-et-Loire a subi une baisse importante liée à la crise sanitaire en 2020. En Bourgogne-Franche-Comté, de mars à août, les hôtels ont globlalement perdu la moitié de leur chiffre d'affaires, les restaurants 41 %…

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.