FONDtr2

 

 

dimanche 1 août 2021

Communiqué

L'intérêt général sort vainqueur de la bataille judiciaire concernant la subvention de 5000 euros votée par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté pour aider à l'organisation du Festival des idées en juillet 2019 à la Charité-sur-Loire dans la Nièvre. Dans son jugement du mardi 20 octobre 2020, le tribunal administratif de Dijon a donc annulé la subvention de l'exécutif socialiste de Marie-Guite Dufay en retenant l'illégalité de la décision liée au caractère politique de l'aide publique accordée et à la méconnaissance du principe de neutralité.

L'intervention du groupe Rassemblement National aura permis de sanctionner le comportement abusif de l'exécutif socialiste et d'éviter un détournement de l'argent public à des fins idéologiques et politiciennes. Les conclusions du tribunal administratifs viennent confirmer que l'événement du Festival des idées était bel et bien un meeting de toutes les gauches destiné à rassembler et à faire dialoguer des représentants du PS, du PCF, des Verts, de La France Insoumise et par conséquent ne présentait aucun lien avec l'intérêt régional.

À l'issue de cette conclusion heureuse préservant l'impartialité de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay doit désormais rendre des comptes et nous apporter des explications notamment sur l'utilité du comité d'éthique régional (CER) qu'elle a créé en juin 2017 pour prévenir les conflits d'intérêts. A quoi servent ses 5 membres si ce n'est à apporter un verni de transparence et de probité ?

Cette affaire révèle une nouvelle fois le gouffre existant entre les grands principes vertueux affichés par la gauche et sa pratique du pouvoir faite de gaspillages, de confusions et de clientélisme.

Les Bourguignons et les Francs-Comtois peuvent avoir l'assurance et la certitude qu'une fois que le Rassemblement National dirigera la Région toutes ces pratiques d'un autre âge appartiendront au passé.

Dans l'opposition aujourd'hui comme au pouvoir demain, les élus du RN sont et resteront les ardents défenseurs de l'intérêt général, de la neutralité des services publiques, du sérieux budgétaire et de la priorité régionale.

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.