mardi 1 décembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Les étudiants camerounais.jpg

Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

Quatre d'entre eux (deux filles et deux garçons) ont été inscrits à l'ensemble scolaire privé Saint-Pierre Saint-Paul de Langogne (en spécialité "maintenance des véhicules des particuliers") et un autre à l'ensemble scolaire privé Sacré-Cœur de Saint-Chély-d'Apcher (en option "maintenance d’engins agricoles").  

Initiatrice et coordinatrice du programme « Afrique Education & Codéveloppement », Anne-Marie Lindou parle d’une « rude bataille administrative à la porte du Consulat de France au Cameroun » pour obtenir les visas des 5 jeunes, malgré les importantes garanties financières que les familles ont dû déposer dans une banque française.  

Elle annonce une autre bonne nouvelle : le ministère français de l'Education Nationale et de la Jeunesse a donné son accord pour la signature d'une convention cadre avec le Cameroun qui « permettra de donner un ancrage institutionnel durable à l’initiative » et de la développer vers d’autres filières professionnelles : BTP, maintenance des équipements médicaux, maintenance des ascenseurs et portes automatiques, travail en laboratoire, chaudronnerie.

 

Anne Marie Lindou.JPG

« C’est un combat pédagogique contre l'immigration clandestine des jeunes Africains en France. Oui, il faut apprendre à ces jeunes Africains à pêcher et non leur donner indéfiniment du poisson ! De jeunes camerounais, potentiellement candidats à l'immigration clandestine en France, sont actuellement en formation en mécanique automobile en France et rêvent de retourner dans leur pays, le Cameroun, après leur formation, pour contribuer à son développement », souligne Anne-Marie Lindou.  

En novembre 2019, un premier groupe de 6 jeunes camerounais est arrivé en France avec un visa étudiant pour se former dans la maintenance de mécanique automobile et pouvoir la pratiquer de retour dans leur pays. Deux ont été inscrits en classe de 1ère au lycée des métiers de l’automobile Camille du Gast de Chalon sur Saône, deux autres dans le lycée du groupe scolaire privé La Salle de Paray le Monial, et le reste dans l’ensemble scolaire privé Sacré-Cœur de Saint Chély d’Apcher en Lozère. Leur première année a été jugée excellente par les directeurs d’établissement, malgré les difficultés liées aux différences culturelles et malgré le confinement sanitaire qu’ils ont dû vivre seuls, loin de leurs familles. 

Les six continuent cette année leur parcours en alternance, quatre d'entre eux au Centre de Formation Automobile de Mâcon.

Pour en savoir plus sur le programme éducatif et de formation « Afrique Éducation & Codéveloppement », cliquez ici.

Cristian Todea

 

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.