mardi 1 décembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Lucienne Guittat.JPG

 

Vosgienne d'origine, après des années passées dans son pays natal, Lucienne Guittat, a décidé, dans les années 50, de venir habiter à Mâcon, ville qu'elle ne connaissait pas mais qu'elle trouvait très bien située en France sur le plan géographique.

« J'étais très intéressée par cette ville située sur l'axe Nord/Sud et Est/Ouest à proximité des Alpes, du Jura, de la Suisse, de l'Italie et de l'autre côté, de l'Atlantique. Comme je suis gourmande, la gastronomie m'a également attirée », confie-t-elle.

Rentrée dans l'enseignement comme éducatrice spécialisée, elle y est restée pendant 30 ans. Mariée à un mâconnais, Lucienne appelée Dudu, le surnom que lui donnait son fils aîné enfant, à l'âge où il ne savait pas prononcé le l, a pris sa retraite à 60 ans.

Depuis, Dudu travaille comme bénévole à la MJC des Blanchettes et fait partie du conseil d'administration. Elle y enseigne depuis 1992, la poterie et la mosaïque contemporaine.

« Je suis heureuse de voir que la MJC ne se porte pas trop mal et qu'elle lutte actuellement contre le covid tant pour les élèves adultes que pour les enfants. Nous avons une bonne équipe. Je travaille de bon cœur avec l'équipe dirigeante. Rachid est un excellent directeur. Cécile, une secrétaire merveilleuse et notre apprentie Béatrice est vraiment très intéressante », souligne Dudu qui fait remarquer qu'elle est toujours fidèle au poste malgré son âge avancé.

Cette femme généreuse aux multiple talents a toujours travaillé dans les arts depuis toute petite. Élève aux Beaux arts à Mâcon, elle a pratiqué : la peinture chinoise pendant 17 ans avec un spécialiste, la poterie, la photographie, entrepris de grands voyages. Elle aime transmettre et partager ses savoirs à ses élèves.

« Lorsque l'on a la forme physique, je trouve naturel de pouvoir venir partager et transmettre des savoirs parce que c'est cela qui forme notre jeunesse à la MJC. Et, je m'en porte très bien. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas d'autres collègues pour me rejoindre à la transmission des savoirs parce que les enfants sont plus demandeurs qu'on l'imagine. J'aime beaucoup cette maison. J'y tiens et je fais ce que je peux pour qu'elle réussisse J'apporte ma petite pierre à l'édifice. Mon salaire c'est de voir le bonheur des gens qui viennent ici », précise la reine des bénévoles.

 M.A.

 

 

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.