mardi 1 décembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg

Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

Eric Geneste, directeur du festival, Hervé Reynaud, adjoint à la Culture du maire de Mâcon, et Jacqueline Falconnet, présidente de l’association Mâcon Symphonies, ont annoncé les dernières nouveautés vendredi matin.

Macon Symphonies conférence presse (25).JPG

Le concours international d’air d’opéra et de mélodie française aura lieu exclusivement à l’auditorium du conservatoire Edgar Varèse (y compris la finale, d’habitude organisée au Théâtre de Mâcon) avec une jauge maximale de 67 personnes. Les réservations pour les quarts de finale et la demi-finale sont ouvertes dès aujourd’hui par téléphone (03 85 38 13 21), par mail  (maconsymphonies@gmail.com) et par message privé sur la page Facebook Mâcon Symphonies.

Macon Symphonies conférence presse (7).JPG

Jacqueline Falconnet, présidente de l’association Mâcon Symphonies, indique que « cette édition nous a donné beaucoup de soucis. Nous avons décidé d’organiser le concours en intégralité au Conservatoire pour être sûrs de le mener bien jusqu’au baut au cas où il y aurait de nouvelles dispositions contraignantes. La mise en place du couvre-feu nous prouve que nous avons pris la bonne décision. »

Pour la première fois ce concours sera transmis en direct sur Internet sur Facebook et Youtube. Des liens vers ces pages seront également disponibles sur la page Internet du festival

Macon Symphonies conférence presse (10).JPG

Pour Éric Geneste, « cette innovation pourra être conservée pour les éditions suivantes, cela peut être un vrai plus pour le rayonnement du concours dans le monde. Nous allons toucher plusieurs millions de personnes à Londres, Paris, Lyon, Genève, Lausanne, Berlin et Mâcon à travers les réseaux sociaux. Je ne connais pas de concours de chant lyrique en France ayant choisi la transmission en direct. »

Malgré le contexte sanitaire compliqué, l’édition 2020 bénéficiera une nouvelle fois d’un jury prestigieux (Hélène Goglevit, Laurent Pillot, François Leroux, Sébastien Lemoine, Reinild Mess, Eric Geneste) et accueillera des concurrents venus du monde entier (56 chanteurs et chanteuses de France, Angleterre, Grèce, Roumanie, Corée du Sud, Japon, Chine, Italie, Russie, Suède, Finlande, Taïwan, Suisse, Belgique) ainsi qu'une multitude de voix (une vingtaine de sopranos, mais également des mezzo-sopranos, ténors et barytons).

Au total, 12 000 € seront remis avec les différents prix : 5 000 € pour le premier prix, 3 000 € pour le Prix SACEM de la mélodie, 500 € pour le prix Jeune talent offert par le club Zonta. Le centre de résidence pour artistes La cité de la voix à Vézelay offre également un prix (résidence et enregistrement) toute comme les élèves du lycée Lamartine de Mâcon (le prix des lycéens).  

Pour éviter le couvre-feu, les quarts de finale auront lieu mardi 3 novembre de 10 h à 20 h, la demi-finale le mercredi 4 novembre de 15 h à 19 h et la finale dimanche 8 novembre de 16 h à 19 h (à huis-clos, en présence d'invités).

Le compositeur mâconnais Daniel Bonnet présentera l'intégralité du concours. La pianiste mâconnaise Agnès Graziano sera la seule à accompagner les finalistes sur un grand piano Steinway&Sons.

Les apéros-concerts des chorales d'amateurs n'auront pas lieu cette année. Quant aux évènements maintenus dans le programme, ils se dérouleront à des horaires adaptés.

Ainsi, « La Nuit à l’opéra » commencera à 17 h samedi 14 novembre au Théâtre de Mâcon (un maximum de 500 places sont mises en vente par le Théâtre). L’Orchestre symphonique de Mâcon et les enfants de la Maîtrise du conservatoire Edgar Varèse accompagneront les douze solistes pour un récital opéra avec une mise en scène non-théâtralisée des aires de La Flûte enchantée de Mozart.

Sébastien Lemoine, chanteur d’opéra, comédien, metteur en scène et auteur de spectacles, sera le narrateur et le personnage Papageno. À Mâcon, il a déjà mis en scène et chanté Don Giovanni en 2012 et a créé la première édition de « Une Nuit à l’Opéra » pour quatuor vocal et orchestre symphonique en 2018.

Les autres solistes sont pour la plupart des anciens participants et lauréats du concours de Mâcon : Jeanne Gerard, Kaëlig Boché, Ada-Elodie Tuca, Matthieu Toulouse, Amandine Ammirati, Olga Listova, Marine Chagnon, Lisa Chaib-Auriol, Jumpei Doï, Thibault Gerentet et Olivier Hernandez.

« C’est un moment très symbolique pour les musiciens qui n’ont pas joué depuis un an. Il y a une valeur forte soutenue par la Ville de Mâcon à travers son engagement pour l’Orchestre symphonique », déclare Eric Geneste, directeur de l’orchestre.

Macon Symphonies conférence presse (18).JPG

Hervé Reynaud, adjoint à la Culture, a félicité Jaqueline Falconnet, son équipe ainsi qu’Éric Geneste pour l’organisation malgré le contexte de cette édition : « C’est important pour les musiciens et pour le public. Tant que cela sera possible, nous allons maintenir les concerts de l’Orchestre symphonique de la Ville et c’est valable également pour les dates du festival Contes et lumières en décembre. »

Le club de jazz Crescent accueillera à son tour un autre concert, celui du trio Flaws : Sandrine Marchetti (piano), Loïs Le Van et Célia Tranchand (voix) le 13 novembre à une heure prochainement annoncée.

L’association de cinéphiles mâconnais L’Embobiné s’associe à nouveau au festival avec la projection d’un film, Les Contes d’Hoffmann (version restaurée) au Cinémarivaux le 5 novembre à 18 h 30 (billets en vente au multiplexe).

Autre évènement, la conférence d’Eric Geneste, directeur du festival, membre du jury du concours de chant et compositeur des mélodies imposées aux concurrents cette année. Ouverte au public sur réservation, elle aura lieu mercredi 4 novembre, à partir de 13 h 45 à l’auditorium du conservatoire mâconnais. Eric Geneste parlera de ses compositions pour le concours, inspirées des poèmes de Sophie d’Arbouville, Paul Verlaine et Guillaume Apollinaire.

Cristian Todea

auditorium conservatoire concours_chant_lyrique_2017_Mâcon_75.JPG

auditorium concours_de_chant_lyrique_2017_Mâcon_101.JPG

auditorium concours_chant_lyrique_2017_Mâcon_53.JPG

Daniel Bonnet concours_chant_lyrique_2017_Mâcon_15.JPG

Daniel Bonnet

Agnes Graziano concours_chant_Mâcon_2019_9.JPG

Agnes Graziano

Erci geneste concours_chant_2019_symphonies_automne_50.JPG

Eric Geneste

orchestre symphonique Mâcon concours_chant_2019_symphonies_automne_1.JPG

L'orchestre symphonique de Mâcon

La_maîtrise_du_Conservatoire.JPG

La maîtrise du conservatoire Edgar Varèse

Sébastien Lemoine MA.JPG

Sébastien Lemoine (crédit photo: Maryse Amelineau)

Jeanne gerard_concours_chant_Mâcon_2019_4.jpg

Jeanne Gerard

Ada Elodie Tuca concours_chant_2019_symphonies_automne_87.JPG

Ada Elodie Tuca

Amandine Ammirati_concours_Mâcon_chant_2019_31.JPG

Amandine Ammirati

Lisa Chaib Auriol_concours_Mâcon_chant_2019_9.JPG

Lisa Chaib Auriol

Marine Chagnon_concours_chant_Mâcon_124Chagnon.JPG

Marine Chagnon

Jumpei Doi symphonies_automne_Mâcon_quarts_finale_2019_26.JPG

Jumpei Doi

Kaëlig Boché _concours_chant_Mâcon_188Boché.JPG

Kaëlig Boché

Matthieu TOULOUSE.jpg

Matthieu Toulouse

Olivier-Hernandez opera.jpg

Olivier Hernandez

photo thibault-gerentet.jpg

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.