mardi 1 décembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

 

Communiqué du groupe interreligieux de Mâcon :

 

Ne pas répondre à la haine par la haine...

 

L’émotion a conduit des femmes et des hommes aux croyances, philosophies et opinions diverses à se rassembler à Mâcon et dans de multiples lieux pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur assassiné et redire leur attachement aux valeurs qui fondent notre République. Le groupe interreligieux de Mâcon qui rassemble des personnes de confessions chrétienne, juive et musulmane affirme : ne répondons pas à la haine par la haine !

Le travail de tout éducateur et de tout enseignant auprès des jeunes pour développer les connaissances, l’esprit critique, faire comprendre l’histoire des civilisations, celle de notre pays et de ses valeurs pour vivre ensemble, est fondamental.

Le travail de tout éducateur et de tout enseignant pour apprendre à réfléchir, ne pas céder aux endoctrinements, ne pas subir les tentations de l’écran derrière lequel se réfugier pour créer, diffuser, alimenter des messages destructeurs, est fondamental.

La liberté de conscience, notamment de croire ou de ne pas croire, est l’un des buts de ce travail, de même qu’il devrait conduire au rejet de la violence meurtrière, en toute circonstance.

Ne laissons pas notre société et notre démocratie se déliter !

Aujourd’hui, il est urgent de prendre conscience des risques d’éclatement à terme qu’un climat de peur fait courir à notre société. Il nous faut continuer à (re)construire cette société sur les valeurs de fraternité et de justice pour vivre et faire ensemble.

Nous croyons que la fraternité est un socle commun pour nos religions.

Nous croyons que toute religion se ment à elle-même et peut devenir dangereuse lorsqu’elle oublie le respect qu’elle doit à celui qui pense différemment.

Nous avons la ferme conviction que nos compatriotes musulmans, dans leur immense majorité, s’inspirent, comme l’ont montré différentes études, des valeurs humanistes et universelles de l’Islam, présentes également dans le Judaïsme et le Christianisme. Nous les savons attachés aux valeurs de liberté, de solidarité, d’égalité et de fraternité qui fondent la République et reconnaissant de la laïcité, permettant à chaque citoyen d’exercer ses libertés fondamentales. Ils participent, comme la génération de leurs parents, à la prospérité et au progrès économique, social, culturel, et scientifique de notre pays. En conséquence, nul ne peut les tenir pour responsables des agissements de quelques individus ou d’une minorité qui décident de s’inscrire hors de ce cadre. C’est aussi pourquoi nous sommes aujourd’hui inquiets du climat délétère qui s’installe dans notre société en raison des amalgames qui peuvent transformer toute personne de confession musulmane en terroriste potentiel.

Nous avons donc la conviction qu’il est nécessaire de poursuivre les rencontres pour échanger, dialoguer, nous questionner dans le respect de l’autre, et vivre ensemble des moments de fraternité.

C’est ainsi que nous souhaitons contribuer à faire naître l’espérance d’un monde bâtisseur de paix.

 

Le groupe interreligieux de Mâcon, composé de personnes de confessions chrétienne, juive et musulmane

 

MÂCON : Pompiers, policiers et CRS face aux troubles nocturnes !

VIOLENCES URBAINES 272811 MACON - 1.jpg
Actualisé : C'est vendredi soir que l'atmosphère était plus tendue

ATTRACTIVITÉ : Les villes de Bourgogne-Franche-Comté ont des aires de petite taille et sont peu dynamiques démographiquement

BFC attractivite.jpg
Entre 2007 et 2017, la population est pratiquement stable dans les aires d’attraction des villes de la région comme l'indique l'INSEE. La Bourgogne-Franche-Comté ne comporte pas de très grandes aires urbaines qui sont souvent des moteurs démographiques.

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.