SOLIDARITE LYCEE DAVAYE 0911 - 1.jpg

Sous le pilotage du réseau Bourgogne France Comté International, des « Tandems Solidaires » sont créés entre une association ou un collectif d’associations et un groupe d’élèves.

L’idée principale est d’échanger sur l’expérience des associations au niveau international sur un thème donné et de pouvoir apporter aux lycéens des outils pour qu’ils réfléchissent, agissent en tant que citoyens du Monde à leur niveau.

Pour la première année, le club solidaire du Lycée Lucie Aubrac de Davayé répond présent à cette initiative sous le thème « le circuit du textile : de la production, transformation à la consommation ».

C’est ainsi que vendredi 6 novembre, des bénévoles de trois associations du « Forum de la solidarité Mâconnais » sont venus au lycée pour présenter aux élèves du club solidarité, l’importance d’agir collectivement en terme de solidarité pour faire changer les idées et les pratiques.

Au travers de l’association nationale « Artisans du Monde », ils ont échangé avec Maud sur le commerce équitable. L’association locale « Les amis de Gashora », a été présentée par Pascale, bénévole active depuis les débuts. Cette association soutient des actions de revalorisation des tissus recyclés, objets fabriqués par des femmes essentiellement en réinsertion au Rwanda. Ces articles acheminés par les bénévoles sont vendus dans le Mâconnais.

« L’association nationale CCFD-Terre solidaire agit contre toutes les injustices et défend les droits fondamentaux de tous » précise Laurence, bénévole pour la section locale de Mâcon. Les actions internationales sont diverses pour cette association : aide financière, aide technique, interpellation des pouvoirs politiques en place pour que les lois changes...

Après ce temps de présentation, chacune de ces associations du Forum a proposé aux élèves des moyens d’action dans le thème de cette année. « Artisans du Monde » dispose d’outils pédagogiques de mise en situation avec un jeu de rôle sur les étapes de la confection d’un jean. Le « CCFD-Terre solidaire » propose une conférence gesticulée au lycée, réalisée par une de leur bénévole qui a été en immersion au Vietnam dans les ateliers de fabrication de textiles.

 

Cette première rencontre a été riche en échanges. Et nos jeunes ne sont pas restés en retrait. Clarence, élève de première générale propose une vente au lycée d’articles fabriqués par les rwandaises pour aider l’association et ainsi faire découvrir aux autres lycéens le recyclage de ces tissus.

Zohra pense à un atelier de récupération de tee-shirts abîmés pour leur redonner une seconde vie.

Et l’ensemble des élèves du club ont déjà créé un questionnaire destiné à l’ensemble des lycéens sur le recensement du nombre d’articles présents dans leur armoire. En effet, n’avons-nous pas tous accumulé trop de vêtements ? L’idée serait de pouvoir organiser une friperie sur l’établissement et les surplus feraient l’objet d’un don à une association mâconnaise.

S’attaquer à l’ensemble du circuit du tissu est un programme ambitieux. Mais l’objectif est de faire prendre conscience aux jeunes, grâce à ce partenariat associatif, que leurs consommations ont des répercussions sociales et environnementales dans le monde.